Boudjima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Boudjima
Boudjima
Figure rupestre au rocher des Sages, à Tarihant
Noms
Nom arabe بوجيمة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Grande Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Makouda
Président de l'APC Boukherroub smail
Code postal 15031
Code ONS 1555
Démographie
Population 15 628 hab. (2008[1])
Densité 447 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 48′ 50″ nord, 4° 09′ 32″ est
Superficie 34,94 km2
Localisation
Localisation de Boudjima
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Boudjima

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Boudjima

Boudjima est une commune de la wilaya de Tizi Ouzou dans la région de Grande Kabylie en Algérie. Elle est située à 21 km au nord-est de la ville de Tizi Ouzou et à 17 km au sud de Tigzirt.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Boudjima est située au nord-ouest de la wilaya de Tizi Ouzou. Elle est délimitée par :

Communes limitrophes de Boudjima
Mizrana Tigzirt Iflissen
Makouda Boudjima Timizart
Aït Aïssa Mimoun Ouaguenoun Timizart

Les villages de la commune[modifier | modifier le code]

Lors de sa création en 1984, la commune de Boudjima est composée de 14 localités[2] :

  • Afir
  • Agouni Ou Fekous
  • Aït Amar Moussa
  • Aït Hamidouche
  • Boudjima, chef-lieu de la commune
  • Ichtouanène
  • Ighzer Nekba
  • Imssalitene
  • Isseradjen
  • Ivalitène
  • Tarihant
  • Thala Teghla
  • Tikaatine
  • Yafadjen

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Boudjima est très ancienne, elle va jusqu'à l'antiquité. L'homme préhistorique de la région fut un artiste. La preuve, c'est l'existence depuis la nuit des temps d'Azru Imedyazen. Ce dernier est un énorme rocher, situé au sud du village de Tarihant. Découvert en juin 1965, ce site se divise en deux abris. Le premier mesure 13 m de long, 3 m de haut et 2,5 m de profondeur. Le second de forme ovale mesure quant à lui 8 m de long sur 5 m de hauteur et 1 m de profondeur. Les autochtones avaient traduit dans ces abris, à l'aide des œuvres peintes, leurs préoccupations quotidiennes et le génie de leur langue : Le libyque. Ce site a été, un lieu de rencontre des sages d'une partie des villages des Ath Ouaguenoun afin de régler leurs différends d'où son nom « Azru Imeyazen » (Le rocher des sages ou bien le rocher des érudits). Cependant des contes, voire des mythes locaux, parlent d' « un refuge des artistes et des poètes » de la région. Ils venaient dans cet abri pour s'exprimer en paix. Parfois, Ils notaient leurs œuvres artistiques sur les murs. C'est pour cela qu'on dit souvent, par confusion, « Azru Imedyazen » (Le rocher des poètes) au lieu d'« Azru Imeyazen ». El Watan le 20 - 10 - 2009.

Dans ce même village de Tarihant on trouve aussi le site antique de Lafayer ou gisent d'énormes blocs rocheux monolithiques étrangement semblables à ceux des vestiges de l'ancienne cité romaine de Tigzirt. En arpentant ce site de Lafayer on aperçoit que chaque pierre témoigne d'un passé et d'une histoire fort riche. leurs disposition éparses et sporadiquement engloutis indique vraisemblablement qu'un éboulement de terrain ruina le village qui fut érigé.

Économie[modifier | modifier le code]

La région se caractérise par l'olivier, d' où la production de l'huile d'olive, aussi c'est une région agricole (élevage du poulet de chaire).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Evolution intercensitaire de la population sur le site de la wilaya de Tizi Ouzou. Consulté le 25/02/2011
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Tizi Ouzou, p. 1504 à 1510.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]