Illilten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Illilten ⵉⵍⵉⵍⵜⴻⵏ
Illilten
Vue partielle d'Illilten depuis Azro n t'hor
Noms
Nom arabe اليلتين
Nom berbère ⵉⵍⵉⵍⵜⴻⵏ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Grande Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Iferhounène
Chef-lieu Souk El Had
Code ONS 1533
Indicatif 026490110
Démographie
Population 12 000 hab. (2008[1])
Densité 447 hab./km2
Population de l'agglomération 12 500 hab.
Géographie
Coordonnées 36° 30′ 29″ nord, 4° 24′ 15″ est
Altitude 885 m
Superficie 26,835 km2
Divers
Budget 1 000 000
Localisation
Localisation de Illilten ⵉⵍⵉⵍⵜⴻⵏ
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Illilten ⵉⵍⵉⵍⵜⴻⵏ

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Illilten ⵉⵍⵉⵍⵜⴻⵏ

Illilten (en kabyle: At Yeliten  ; en tifinagh: ⴰⵜ ⵢⵉⵍⵉⵍⵜⴻⵏ ), littéralement "les Hommes libres ou les Hommes qui défendent la liberté", est une commune algérienne de la wilaya de Tizi Ouzou, en Grande Kabylie. La commune d'Illilten se trouve dans la région d'Aïn El hammam (anciennement appelée Michelet ou "Michli") et est située juste à côté de la commune d'Iferhounène.

D'un point de vue historique, c'est une commune qui est réputée pour avoir donné beaucoup de martyrs pendant la guerre d'indépendance, du fait notamment du climat de montagne qui y prédomine. Ainsi, dans presque la quasi totalité des villages de la commune, des monuments ou stèles sont érigés en hommage aux martyres sacrifiés (es) pendant la guerre de liberation (1954/1962) a l'instar des villages de Tizit, Tifilkout,At Aissa, At Adellah,Zoubga,At Sider et d'autres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune d'Illilten est située au sud-est de la wilaya de Tizi-Ouzou, à la limite des wilayas de Bouira et de Béjaïa.

Communes limitrophes de Illilten
Iferhounene Illoula Oumalou
Iferhounene Illilten Illoula Oumalou
Wilaya de Bouira Wilaya de Béjaïa

Villages de la commune[modifier | modifier le code]

La commune d'Illilten est composée de 11 villages[2] :

  • Aït Adella (At Ɛdella).
  • Aït Aissa Ou Yahia (At Ɛisa Uyeḥya)
  • Aït Sider (At Sider)
  • Azrou (Aẓṛu)
  • Iguefilen (Igfilen)
  • Iheddaden (Tawrirt n wedles)
  • Taghzout (Taɣzut)
  • Tifilkoult (Tifilkut)
  • Taourirt Amrous (Tawrirt Ɛemrus)
  • Tizit (Thiziṭ).
  • Zoubga (Zzubga)

Relief, hydrographie et climat[modifier | modifier le code]

La commune se trouve sur le versant nord du Djurdjura, et inclut notamment le mont Azrou n Thour qui s'élève à 1880 m d'altitude. Dans l'ensemble, l'altitude de la commune est élevée et le climat est de type montagnard (neige d'hiver).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Maires et Mandats APC

  • 1990-1992 : Mohand Ameziane Boukaouma du RCD Rassemblement pour la Culture et la Démocratie)
  • 1997-2005 : Mohand Ouamer Bibi du FFS Front des Forces Socialistes)
  • 2005-2007 : Slimane Taleb du RND (Rassemblement National Démocratique)
  • 2007-2017 : Ouramdane Azzoug du RCD
  • 2017-2022 : Latamene SADI Oufella du FFS, Maire actuel.

Culture[modifier | modifier le code]

Le mont Azrou n thour est le lieu traditionnel de trois pèlerinages d'été (trois week-ends d'août) organisés successivement par les villages d'Ait Adella, de Zoubga et d'Ait Atsou[3]. Ces pèlerinages, appelés Asensi, sont devenus un point d'intérêt touristique attirant chaque année des milliers de personnes. Chaque village organise annuellement son propre « Assensi » à savoir ;

  • Aït Adella (At Ɛdella): Sidi L Vachir, Azrou N T'hor
  • Aït Aissa Ou Yahia (At Ɛisa Uyeḥya) : Vuchiker
  • Aït Sider (At Sider) :sidi bourodha
  • Azrou (Aẓṛu) : Barj Khelouf et
  • Iguefilen (Igfilen) :
  • Iheddaden (Tawrirt n wedles) :
  • Taghzout (Taɣzut) :
  • Tifilkoult (Tifilkut) :
  • Taourirt Amrous (Tawrirt Ɛemrus) : Tizinkucht et Jedi Yucef
  • Tizit (Thiziṭ) : Tagurt T ezgui et Jedi Mussa
  • Zoubga (Zzubga) : Azrou N T'hor et



Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le chanteur Taleb Rabah est natif du village de Tizit. Il y est aussi enterré.

Le chanteur Karim Abranis du village de Tifilkout.

Le chanteur Amghid est du village de Tizit.

La chanteuse Massa Bouchafa est originaire du village d'Azru.

Le père du comédien franco-algerien Daniel Prévost est originaire de Taghzout.

Le dramaturge algérien Boubekeur Makhoukh auteur de la célèbre pièce théâtrale Hafila Tassir, est originaire du village de Tifilkout.

Le groupe Afrock connu des années 70, avec son chanteur connu sous le nom de BOUHOU Abdelaziz du village Zouvga

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Evolution intercensitaire de la population sur le site de la wilaya de Tizi Ouzou. Consulté le 25/02/2011
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Tizi Ouzou, p. 1504 à 1510.
  3. Site du village d'Ait Adella

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]