Bouzeguène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bouzeguene village
ⵡⵉⵣⴳⴰⵏ / At Wizgan (ber)
(ar) بوزڨن
Bouzeguène
Vue de Bouzeguene
Noms
Nom arabe بوزڨن
Nom berbère ⵡⵉⵣⴳⴰⵏ
Wizgan
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Bouzguen[1]
Président de l'APC Rachid Oudali[réf. nécessaire]
2017 - 2022
Code postal 15309
Code ONS 1534
Indicatif 026
Démographie
Population 24 311 hab. (2008[2])
Densité 363 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 37′ 00″ nord, 4° 28′ 47″ est
Altitude 600 - 800 m
Superficie 66,90 km2
Localisation
Localisation de Bouzeguene village ⵡⵉⵣⴳⴰⵏ / At Wizgan (ber)
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Bouzeguene village
ⵡⵉⵣⴳⴰⵏ / At Wizgan (ber)
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Bouzeguene village
ⵡⵉⵣⴳⴰⵏ / At Wizgan (ber)

Bouzeguène, Bouzguene ou Bouzguen (en berbère : Wizgan, en caractères tifinaghs : ⵡⵉⵣⴳⴰⵏ, en arabe : بوزقن) est une commune de la wilaya de Tizi Ouzou, dans la région de Grande Kabylie en Algérie. Elle se situe à 27 km à l'est d'Azazga et à 38 km au nord d'Akbou.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Bouzeguène (ou Wizgane) est située au sud-est de la wilaya de Tizi Ouzou. Elle est délimitée :

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

Vue sur les terres de Bouzeguene depuis Tagounits Aït Yahia

En 1984, la commune de Bouzguen est constituée à partir des localités suivantes 22 villages[3] :

Assif ousardoun

Azaghar

les points essentiels de la commune

  • Ait Wizgan (Bouzeguène)
  • Ahrik (Aḥriq)
  • Aït El Karne (At el qarn)
  • Ait Ferrache (At Ferɛac)
  • Ait Ikene (At Yiken)
  • Ait Ikhlef (At Yexlef)
  • Ait Mizare
  • Ait Saïd
  • Ait Salah (At Salaḥ)
  • Aït Semlal (At Semlal)
  • Ait Sidi Amar
  • Houra (Ḥura)
  • Ibekarène (Ivekkaren)
  • Ibouyisfene (Ibuyisfen)
  • Ighil Tiziboa
  • Ihatoussène (Iḥituṣen)
  • Ikoussa (Ikusa)
  • Sahel (Saḥel)
  • Takoucht (takuct)
  • Taourirt Bouzeguène(Tawrirt)
  • Tazerout (Taẓrutt)
  • Thizouyine (Tizuyin)

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2012 2017 Mourad Bessaha[réf. nécessaire]    
Les données manquantes sont à compléter.

Économie[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Le Colonel Mohand Oulhadj, natif du village Ath Wizgane, a succédé à Amirouche au commandement de la wilaya historique 3 après la mort de celui-ci
  • Ali Fergani, originaire du village Taourirt, footballeur et entraineur.
  • Mohcine Belabbas, natif du village Ahrik, président du RCD.
  • Hacene Ferrat, natif du village Ait Salah chanteur, compositeur, musicien membre du groupe Debza.
  • Hocine Boukella (Cheikh Sidi Bémol ou El ho),originaire du village Ait Ferrache, compositeur, musicien, dessinateur et caricaturiste.
  • Youcef Boukella, originaire du village Ait Ferrache, chanteur, bassiste fondateur du groupe Orchestre national de Barbès.
  • Bâaziz Hammache , ne le à village Ath Wizgane, artiste sculpteur
  • Noureddine Saâdi né le à Ihatoussène, entraineur de football.
  • Ramdane Ferrat, du village Ait Salah, martyr ; il fut dans la région, le précurseur du déclenchement de la Révolution et l'un des premiers responsables de l'ALN. Sa famille participa activement à la Révolution; c'est elle qui paya le plus lourd tribut dans la région puisque 13 de ses membres (11 hommes et 2 femmes) furent tués par l'armée française. Ramdane Ferrat tomba au champ d'honneur les armes à la main le .
  • Mohammedi Si Mohand Sadek, connu en France sous les pseudonymes de « Maurice », « Lunettes », « André » et « Raymond » ; principal coordinateur de la Fédération de France du FLN et organisateur des manifestations du à Paris.
  • Idjeri Yamina, épouse Amoura, alias Antoinette Simone, combattante au sein de la Fédération de France du FLN et poseuse de bombes dans la région de Marseille (France).
  • Mhenni Amroun, né le à Ath Wizgane, chanteur et acteur.
  • Mohand Ou Lounis Rachedi dit Double et Blanc, martyr de la Révolution algérienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]