Sophia Domancich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sophia Domancich
Description de cette image, également commentée ci-après

Sophia Domancich (2011)

Informations générales
Naissance (60 ans)
Drapeau de la France France
Genre musical jazz, musique électroacoustique
Instruments piano
Années actives depuis 1979
Site officiel lesforcesenpresence.com

Sophia Domancich, née le [1] à Paris, est une pianiste et compositrice française de jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

De formation classique, elle étudie au conservatoire de Paris où elle obtient un premier prix de piano et de musique de chambre. En 1979 elle fait la connaissance de Steve Lacy, Bernard Lubat et Jean-Louis Chautemps qui l'initient au monde du jazz et de l'improvisation.

Au cours des années 1980 elle s'intéresse aux musiques africaines et antillaises. Elle forme en 1982 un duo avec Laurent Cugny ; elle joue également dans le big band Lumière de ce dernier. Elle participe plus tard à l'orchestre Quoi de neuf docteur ? de Serge Adam.

Au cours d'une brève collaboration avec le groupe Anaïd, elle fait la connaissance de plusieurs musiciens anglais issus de la scène de Canterbury : l'ex-batteur de Gong Pip Pyle, et dans la foulée les ex-Soft Machine, Elton Dean (saxophone) et Hugh Hopper (basse). Ensemble, ils forment fin 1984 le groupe Equipe Out, qui comprendra un temps comme cinquième membre Didier Malherbe à la flûte et au saxophone ténor.

En 1986, elle rencontre Bernard Drouillet (batterie) à l'occasion d'une séance de studio, celui-ci l'invitera à rejoindre le Trio Davenport créé par Charles Calamel (contrebasse).

En 1990, elle participe à l'album La Petite Bouteille de Linge de John Greaves (ex-bassiste et chanteur du groupe de rock expérimental Henry Cow), collaboration qui se poursuivra avec Songs (1995), pour partie chanté par Robert Wyatt, et The Trouble With Happiness (2003), en trio avec Vincent Courtois (violoncelle).

En 1990 également, Equipe Out enregistre un second album, up !, avec le contrebassiste Paul Rogers. Avec ce dernier et les batteurs Bruno Tocanne puis Tony Levin, elle forme le Sophia Domancich Trio avec lequel elle tournera pendant huit ans, notamment au club londonien le Ronnie Scott's en 1992, et enregistrera cinq albums en studio.

Toujours avec Rogers, elle crée en 1995 un quartet à la composition originale, comprenant deux trompettes (Patrick Fabert et Jean-François Canape).

De 1997 à 2000, elle intègre l'Orchestre national de jazz de Didier Levallet. Elle multiplie les nouvelles rencontres avec notamment le batteur Ramón López et la bassiste Joëlle Léandre (Flowers Trio), Éric Barret, Riccardo Del Fra, Jean-Jacques Avenel, Michel Zenino, Boris Blanchet.

Elle reçoit en 1999 le Prix Django-Reinhardt de l'Académie du jazz en tant que Musicien français de l'année.

En 2000 elle forme le Quintet Pentacle, avec Simon Goubert, Jean-Luc Cappozzo, Claude Tchamitchian, Michel Marre, avec lequel elle enregistre deux albums. En 2006 naît le Trio DAG (Domancich, Avenel, Goubert).

Le musicien de musique électronique Fred Avril lui demande en 2002 de remixer son morceau The Date, ce qui lui fait découvrir de nouvelles expériences musicales. Elle travaille alors avec le créateur de sons Raphaël Marc, avec qui elle compose Lilienmund, un concerto pour piano et électronique inspiré par un lied de Schumann, et des œuvres de Alban Berg, Qigang Chen.

En 2004 elle forme le groupe Soft Bounds avec Simon Goubert et deux anciens collègues de L'Equipe Out, Elton Dean et Hugh Hopper, collaboration hélas interrompue par les décès de ces derniers en 2006 et 2009.

Album en solo "rêves familiers " et trois albums avec le trio DAG :Domancich-Avenel-Goubert . Avec , sur l'album "free 4 DAG" le saxophoniste Dave Liebman

Elle enregistre " you don't know what love is " en duo aver Simon Goubert

En 2010, elle publie un album en majorité chanté ou récité, notamment par John Greaves et Himiko Paganotti , Robert Wyatt , Napoleon Maddox , Ramon Lopez  : Snakes & Ladders.

Elle enregistre pour le label Futura Marge " washed away" avec William Parker et Hamid Drake , "courtepointe " avec Mark Helias et Andrew Cyrille, et Alice's Evidence en quintet ave Ray Anderson , Géraldine Laurent, Hélène Labarrière et Nasheet Waits .

Discographie[modifier | modifier le code]

Comme leader :

  • 1991 : Funerals, Sophia Domancich Trio (Gimini Music)
  • 1993 : Rêve de singe, Sophia Domancich Trio (Gimini Music)
  • 1995 : L'année des treize lunes, Sophia Domancich Trio (Seventh Records)
  • 1997 : La part des anges, Sophia Domancich Trio (Gimini Music)
  • 1999 : Rêves familiers, Sophia Domancich Solo (Gimini Music)
  • 2003 : Pentacle, Quintet Pentacle (Sketch)
  • 2007 : Triana Moods, Quintet Pentacle (Cristal Records)
  • 2010 : Snakes and ladders, Sophia Domancich (Cristal Records)

Comme co-leader :

  • 2002 : That Horse Must Be Starving (The Date Remix), avec Fred Avril (F Communications)
  • 2005 : Avant, avec Elton Dean (Hux)
  • 2005 : Soft Bounds
  • 2006 : DAG, avec Jean-Jacques Avenel et Simon Goubert (Effendi)
  • 2007 : You Don't Know What Love Is, avec Simon Goubert (Cristal Records)
  • 2008 : Washed Away, Live At The Sunside, avec Hamid Drake et William Parker, Futura Marge
  • 2011 : Courtepointe, Live At the Sunside, avec Mark Helias et Andrew Cyrille, Futura Marge

Comme sider :

  • 1986 : Pip Pyle', Equipe Out (Voiceprint)
  • 1988 : Davenport, Trio Davenport
  • 1989 : Au-delà des limites, Lydia Domancich (Too Much)
  • 1990 : Little Bottle of Laundry, John Greaves (Resurgent/Musea Distribution)
  • 1990 : Up!, Equipe Out (United States Of Distribution LTD)
  • 1994 : Thank You To Be, Peter Gritz
  • 1994 : Songs, John Greaves (Le Chant du Monde)
  • 1995 : Odessa, Bruno Tocanne Réunion (Night and Day)
  • 1996 : Silent Knowledge, Elton Dean Quintet (Orkhestra)
  • 1997 : Time of Brightness I, Paul Rogers Quartet (Rare Music)
  • 1997 : ONJ Express, ONJ Didier Levallet
  • 1999 : Living Alive, Stefano Maltese / Open Sound Ensemble (Leo Records)
  • 1999 : New Shapes, Éric Barret (Charlotte)
  • 1999 : Sequences, ONJ Didier Levallet
  • 2000 : Deep Feelings, ONJ Didier Levallet (Frémeaux & Associés)
  • 2001 : Désormais, Simon Goubert Quintet (Seventh New)
  • 2004 : Le Cœur Allant Vers, Stella Vander
  • 2005 : Flowers Of Peace, Ramón López / Flowers Trio (Orkhestra)
  • 2005 : Et Après, Simon Goubert Quintet (Ex-Tension)
  • 2008 : Background, Simon Goubert Sextet (Le Chant du Monde)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de Sophia Domancich sur le site de la Cité de la musique de Paris
  • Philippe Carles, André Clergeat et Jean-Louis Comolli, Dictionnaire du jazz, Ed. Robert Laffont, Coll. Bouquins, Paris, 1994, (ISBN 2-221-07822-5), p. 335.
  • Médiathèque de la Cité de la Musique, Paris (Dossier pédagogique Jazz - Jazzmen de notre temps) [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]