Jean-Louis Chautemps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chautemps.
Jean-Louis Chautemps
Naissance (87 ans)
Paris
Activité principale saxophoniste, compositeur, arrangeur, formateur
Genre musical jazz
Instruments saxophone
Années actives depuis 1949

Jean-Louis Chautemps (né le à Paris)[1] est un saxophoniste de jazz français.

Il a durablement marqué la scène de jazz en France[2]; son style est proche de celui de Stan Getz et de Sonny Rollins[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit et la médecine, et commence le saxophone en 1949[3]. Il est engagé en 1952 dans l'orchestre de Claude Bolling, et joue avec de nombreux musiciens dont Sidney Bechet, Django Reinhardt, Zoot Sims, Lester Young, Bobby Jaspar, Albert Ayler, Roy Eldridge,... Il fait une tournée européenne avec Chet Baker. Dans les années 1960, il joue dans les clubs de jazz parisiens. Il est également compositeur de musiques de films et de théâtre, et enseigne l'improvisation. Entre 1968 et 1972, il étudie la flûte avec Maxence Larrieu et Robert Hériché.

Il est qualifié de pataphysicien[4]. Il dirige en 1975 un atelier de jazz à la Sorbonne.

Il enregistre avec François Jeanneau, Jacques Di Donato et Philippe Maté Mad Sax II en quatuor de saxophones, disque qui obtient le Grand Prix du disque de l'Académie Charles Cros[3]. Il fait aussi partie du grand orchestre de Martial Solal. Dès 1988, il voyait l'avenir du jazz dans les machines[5].

Il joue en quartet avec Eric Le Lann (trompette), Sylvain Romano (contrebasse) et Donald Kontomanou (batterie)[2].

Albums[modifier | modifier le code]

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]