Michel Edelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Edelin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Michel Edelin est un flûtiste de jazz français né à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Autodidacte, il se fait connaître par sa participation à l’unique enregistrement du groupe de rock progressif Triode[1].

Dans les années 1980, il crée ses propres groupes : un sextet « Flûtes Rencontre » avec François Couturier, François Méchali, Christian Lété, Denis Barbier et Jean Querlier. Puis un quartet au sein duquel figurent Nico Nissim, Andy Emler, François Méchali, Peter Gritz, François Verly, Fredy Studer. Un nonet en collaboration avec François Méchali dans lequel on retrouve des membres de son quartet ainsi que Yochk’o Seffer, Michel Godard, Philippe Legris, Maurice Magnoni, Philippe Maté, Jacques Di Donato, Tony Lakatos, Jean-François Canape, Jean Querlier, Jef Sicard, Jean-Marc Larché.

Dans les années 1990, il est l’invité du quintet du flûtiste Dave Valentin à l’occasion de sa tournée européenne (festivals de Sète, de Vienne, de Montreux). Il participe au « Flute Europe Express » de Jérôme Bourdellon avec Barry Altschul, François Méchali et Jiri Stivin. Il crée un nouveau quartet avec Jacques Di Donato, Jean-Jacques Avenel et Simon Goubert.

Dans les années 2000, parution d’un disque en duo avec François Méchali, Enregistrement d’un autre duo avec le flûtiste portugais Carlos Bechegas, Création d’un trio avec John Betsch et Jean-Jacques Avenel Quintet avec Jacques Di Donato, François Couturier, François Méchali et Daniel Humair qui enregistre deux disques.

Il intègre le groupe « Waraba » de Jean-Jacques Avenel avec Yakhouba Sissokho, Lansiné Kouyaté et Moriba Koïta. Il joue fréquemment dans les orchestres constitués par Steve Potts où il retrouve Sophia Domancich, Stéphane Kérecki, Bruno Rousselet, Thomas Savy, Michael Felberbaum, Richard Portier ainsi que des musiciens jouant dans ses propres groupes.

D’autres événements ponctuels l’associent à Bénédicte Alexandre-Gil, Thierry Balasse, Jean Bolcato, Jeff Boudreaux, Jean-Luc Cappozzo, Manu Codja, Philippe Deschepper, Eric Groleau, Chris Hayward, Kristof Hiriart, Alain Jean-Marie, David Jisse, François Laizeau, Byard Lancaster (en), Serge de Laubier, Malik Mezzadri, Phil Minton, André Minvielle, Adam Nessbaum, Ronnie Lynn Patterson, Barre Philips, Larry Schneider, Hervé Sellin, Olivier Sens, Wilfried Wedling, Louis Winsberg, Camel Zekri…

Il invite la flûtiste Nicole Mitchell et l’altiste Steve Lehman à rejoindre son trio pour le festival Sons d'hiver. Steve Lehman participe également au « Dolphy Spirit » dans lequel les trois instruments du musicien de référence sont représentés : sax alto, flûte et clarinette basse (Thomas Savy). Steve Lehman est également le « special guest » de « Kuntu », le disque du Michel Edelin Trio. Nicole Mitchell (flûte) et son « Indigo Trio » (Harisson Bankhead et Hamid Drake) invite Michel Edelin pour deux concerts (le Pôle Sud à Strasbourg et le festival de Junas) et un enregistrement pour Rogueart.

En 2013 il crée « Flute Fever » réunissant les flûtistes Sylvaine Hélary, Ludivine Issambourg, le contrebassiste Peter Giron et le batteur John Betsch[2].

En 2014, au festival Sons d’Hiver, le tromboniste Steve Swell (en) est l’invité du quartet qui intègre alors le contrebassiste Stéphane Kérecki. Steve Swell et Michel Edelin joue également en duo au « loft » Rogueart.

Il est programmé au Vancouver International Jazz Festival dans le cadre de « Spotlight on french jazz » où il joue avec la violoncelliste Tomeka Reid, le contrebassiste Clyde Reed et le batteur Dylan van der Schyff.

Il est l’auteur de «  Ze Blue Note », opéra-théâtre pour quintet et chœur d’enfants également décliné en oratorio sous le titre de « Voices for a Blue note ».

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

  • 1971 – Avec Triode. « On n’a pas fini d’avoir tout vu » (Futura Red 03 -), Pierre -Yves Saurin, Pierre Chérèze, Didier Hauck.
  • 2003 – Avec Carlos Bechegas, « Open Frontiers » (Forward Rec.)
  • Avec Jean-Jacques Avenel, « Waraba » (Songlines recordings), Yakhouba Sissokho, Lansiné Kouyaté, Moriba, Koïta
  • 2011- Avec Nicole Mitchell et Indigo Trio, « The Ethiopian Princess meets The Tantric Priest » (Rogueart), Harisson Bankhead, Hamid Drake.

En tant que co-leader[modifier | modifier le code]

  • 2000 –Avec François Méchali « Le Chant des Dionysies » (Charlotte Prod.)

En tant que leader [modifier | modifier le code]

  • 1980 – « Flutes Rencontre » (Marge 15), Denis Barbier, Jean Querlier, François Couturier, François Méchali, Christian Lété
  • 1988 – « Un vol d’Ibis » (Open), Mico Nissim, François Méchali, Peter Gritz
  • 1992 – « Ze Blue Note » (ADDA), Chœur de scène du CREA direction Didier Grojsman, Jean-Marc Larché, François Couturier, François Méchali, Peter Gritz, Jean-Marc Popower.
  • 1995 – « Déblocage d’émergence » (AA Records), Jacques Di Donato, Jean-Jacques Avenel, Simon Goubert
  • « Roud about les Parapluies de Cherbourg » (Charlotte Prod.), Jacques Di Donato, François Couturier, François Méchali, Daniel Humair
  • 2002 – « Et la Tosca passa » (Charlotte Prod.), Jacques Di Donato, François Couturier, François Méchali, Daniel Humair.
  • 2009 – « Kuntu » (Rogueart), Jean-Jacques Avenel, John Betsch, Steve Lehman
  • 2013 – « Resurgence » (Rogueart), Jacques Di Donato, Jean-Jacques Avenel, Simon Goubert

Édition[modifier | modifier le code]

  • Livre-disque :« Vocalises, avant de bien chanter » co-écriture avec Didier Grojsman (Van de Velde)
  • Livre-disque : « De l’œil à l’oreille. Les mots de la musique à l’école » (Van de Velde)
  • « Fantaisie pour flûte et piano » (Van de Velde).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi [modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rédaction PJC, « FLÛTE FEVER création-jazz », Paris Jazz Club,‎ (lire en ligne).
  • Philippe Carles, André Clergeat et Jean-Louis Comolli, Le nouveau Dictionnaire du Jazz page 387, Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , p. 387.
  • Rédaction Le Monde, « Paris-Orléans », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • Gérald Arnaud et Jacques Chesnel, Les grands Créateurs de Jazz, Bordas, , p. 183.
  • Jazz de France / Jazz Musicians from France page 44 (CENAM).
  • Jazz de France page 144 (IRMA).
  • Programmes du Jazz Club « Les Sept Lézards » de 2000 à 2007.

Webographie[modifier | modifier le code]

Liens externes [modifier | modifier le code]