Shenyang J-15

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant le domaine militaire image illustrant un aéronef image illustrant le monde chinois
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire, un aéronef et le monde chinois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

J-15
歼-15
{{#if:
Un J-15 au décollage sur le pont du porte avions Liaoning (16).
Un J-15 au décollage sur le pont du porte avions Liaoning (16).

Constructeur Drapeau : République populaire de Chine Shenyang Aircraft Corporation
Rôle Avion de chasse
Premier vol
Mise en service 2012
Date de retrait Toujours en service
Nombre construits 24+
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur WS-10H[1]
Nombre 2
Type turboréacteur à double flux avec postcombustion
Poussée unitaire 89.17 kN
Dimensions
Envergure 14,70 m
Longueur 21,19 m
Hauteur 5,9 m
Surface alaire 62,04 m2
Masses
À vide 17 500 kg
Maximale 27 000 kg
Performances
Vitesse maximale 2 100 km/h
Plafond 20 000 m
Vitesse ascensionnelle 19 500 m/min
Rayon d'action 3 500 Km km
Armement
Interne
  • 1 canon de 30 mm GSh-30-1 ; 150 munitions
Externe jusqu'à 6500kg sur 12 points d'emports.

Le Shenyang J-15 ( chinois : 歼-15), surnommé "Requin Volant" ((zh), Fēishā), est un avion de combat de la marine chinoise développé par Shenyang Aircraft Corporation et l'Institut 601 des porte-avions de la Marine chinoise. Les rumeurs ont initialement prétendu que l'avion devait être une variante semi-furtive. Pourtant des rapports postérieurs indiqueront que l'avion est basé sur le chasseur de conception soviétique Soukhoï Su-33, mais avec un système d'arme, un radar, des moteurs et un armement chinois. Un prototype de Su-33 inachevé, le T-10K-3[2], a été acquis auprès de l'Ukraine en 2001 et a été largement étudié, ainsi le développement du J-15 commença immédiatement[3],[2],[4],[5]. Tandis que le J-15 semble être structurellement basé sur le Su-33, le chasseur indigène dispose de technologies chinoises aussi bien que de l'avionique du programme J-11B[6]. La mise en service des deux premiers appareils a eu lieu le 24 septembre 2012 sur le premier porte-avion chinois, le Liaoning[7],[8].

Développement[modifier | modifier le code]

La Chine à de nombreuses occasions a cherché à acheter des Su-33 à la Russie, une offre infructueuse a ainsi été faite en mars 2009 [9]. Mais les négociations se sont effondrées en 2006, après que l'on a découvert que la Chine avait développé une version modifiée du Soukhoï Su-27SK désigné Shenyang J-11B[10],[11],[12] en violation des accords de propriété intellectuelle[3].

Le programme J-15 a été officiellement lancé en 2006[13]. le directeur de la conception genéral du J-15 est M. Sun Cong (孙聪)[14]. le directeur général adjoint est M. Wang Yongqing (王永庆)[13].

Le prototype 553 au roulage sur le porte-avions Liaoning (16) le 16 octobre 2013.

Le premier prototype du J-15 a fait son premier vol le 31 août 2009, mû par des moteurs AL-31 achetés en Russie[6]. Une vidéo et des images du vol sont apparues en juillet 2010, montrant un fuselage de conception similaire au Su-33[15]. En juillet 2011, il a été annoncé que le réacteur à double flux chinois FWS-10H a été choisi pour le chasseur embarqué J-15, qui a une poussée au décollage accrue à 12,800 kg, à comparer au réacteur à double flux FWS-10 affichant 12,500 kg. D'autres améliorations ont été aussi faites pour atteindre les caractéristiques requises à l'embarquement sur porte-avion[16].

Le 6 mai 2010, l'avion a effectué avec succès son premier décollage d'un pont d'envol[6].

Une variante biplace a fait son premier vol le 4 novembre 2012.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 551 a effectué son premier vol le 31 août 2009.

Le 10 août 2011, les premiers essais d'appontage du Shenyang J-15 sur le Liaoning (16) se sont déroulés avec succès au large de Dalian[17].

Fin novembre 2012, 7 prototypes de J-15 ont été construits, portant les numéros 551 à 557.

Les 552 et 553 qui sont affectés avec la majorité des autres prototypes à la base de formation aéronavale à Xingcheng ont effectué les premiers appontages et décollages sur le Liaoning (16) le 20 septembre 2012[18],[19].

Il entre officiellement en service avec le porte-avion, le 24 septembre 2012[7],[8].

Le 25 novembre 2012, 5 pilotes chinois de « renom » décollent et atterrissent avec succès avec des J-15 sur le Lianoning [20].

En décembre 2013, des médias chinois ont annoncés que la fabrication en série du J-15 dans sa version complètement opérationnelle avait commencé, avec les peintures de combat [21].

En juillet 2016, une nouvelle variante du J-15, capable d'opérations CATOBAR et portant un nouveau radar AESA, a effectué son premier vol, avec la désignation provisoire de J-15A[22].

voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « J-15 Flying Shark » Aircraft - Versus - Compare » (consulté le 4 février 2015)
  2. a et b (en) « Chinese Aircraft - J-11 (Su-27 FLANKER) », Globalsecurity.org (consulté le 4 juillet 2011)
  3. a et b (en) Maria Chapligina, RIA Novosti, « Russia downplays Chinese J-15 fighter capabilities », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Revealing Shenyang J-XX Stealth Fighter of China - What's On Xiamen », whatsonxiamen.com (consulté le 27 juillet 2016)
  5. (en) « 俄方称中国自研先进战机不顺 仍将回头购俄战机_军事_凤凰网 », ifeng.com (consulté le 27 juillet 2016)
  6. a, b et c (en) David A. Fulghum, « New Chinese Ship-Based Fighter Progresses », Article, Aviation Week (consulté le 27 avril 2011)
  7. a et b (en) « Chinese sea power », sur globaltime.cn (consulté le 25 septembre 2012)
  8. a et b « La Chine annonce la mise en service de son premier porte-avions », sur lemonde.fr,‎ (consulté le 25 septembre 2012)
  9. (en) Andrei Chang, United Press International, « China can't buy Sukhoi fighter jets », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  10. Chinese version of Russian jet endangers bilateral relations
  11. (en) Wendell Minnick, « Russia Admits China Illegally Copied Its Fighter », DefenceNews (consulté le 4 juillet 2011)
  12. (en) SIPRI Yearbook 2009:Armaments, Disarmament, and International Security, Stockholm International Peace Research Institute (lire en ligne)
  13. a et b (en) « J-15 program & deputy general designer » (consulté le 7 novembre 2013)
  14. (en) « Test Flights of J-15S Flying Shark Tandem Seat Carrier-Borne Fighter », Chinese Military Review (consulté le 4 février 2015)
  15. (en) « First glimpse of Chinese fighter, or Russian rip-off? », The DEW Line (consulté le 4 février 2015)
  16. (en) « J15 carrier based fighter, FWS-10 turbofan engine », AirForceWorld.com (consulté le 5 juillet 2011)
  17. <span%20class= "indicateur-langue">(<abbr%20class="abbr"%20title="Langue%20:%20anglais">en)http://www.euronews.com/2013/11/08/china-first-display-of-flying-shark-jet-fighter-shenyang-j-15-555-aircraft/ « ‘Flying Sharks’: China’s first display of Jet Fighter Shenyang J-15-555 », Euro News,‎ (consulté le 25 mars 2014)
  18. Edouard Maire, « Le J-15 chinois apponte sur le Liaoning », sur Info-aviation,‎ (consulté le 27 novembre 2012)
  19. (de)« China: Kampfjet J-15 erfolgreich auf Flugzeugträger gelandet », sur German.China.org.cn,‎ (consulté le 2 décembre 2012)
  20. (zh) [1]
  21. (en) Charles Kang et Lilian Wu, « China begins mass production of fighters for aircraft carrier », sur focustaiwan.tw, The Central News Agency,‎ (consulté le 3 décembre 2013)
  22. https://3.bp.blogspot.com/-29Fl18-K52g/V3btwbw_C2I/AAAAAAAAPB4/l9xr_ubt-9Q5rtAew3Q1-WZ-nyo43-yVQCKgB/s1600/J-15T.jpg

Liens externes[modifier | modifier le code]