Xian Y-20

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef
Cet article est une ébauche concernant un aéronef.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Xian Y-20
Un prototype en 2014.
Un prototype en 2014.

Rôle Avion de transport militaire
Constructeur Drapeau : République populaire de Chine Xi'an Aircraft Industrial Corporation
Statut En service
Premier vol [1]
Mise en service Juillet 2016[2]
Production 2
Dimensions
Longueur 47[1] m
Envergure 45[1] m
Hauteur 15[1] m
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 200[1] t
Fret 66[1] t
Motorisation
Moteurs 4 turboréacteurs Soloviev D-30KP russes, WS-18 et WS-20 chinois

Le Xi'an Y-20 (chinois : 运-20 ; pinyin : Yun-20) est un avion de transport militaire. Le projet a été développé par Xi'an Aircraft Industrial Corporation et a été officiellement lancé en 2006[3]. Le nom de code officiel de l'avion est Kunpeng[4].

Développement[modifier | modifier le code]

Un Y-20A en 2016.

Le programme prend ses origines dans les années 1990[2], mais les premières études concernant le Y-20 ont commencé en 2006. Le prototype Y-20 est motorisé par quatre moteurs Soloviev D-30KP-2 fabriqués par NPO Saturn et l'avion de production bénéficiera de moteurs chinois plus puissants[1] Shenyang WS-20. Des tests au sol ont été effectués en décembre 2012[5],[6],[7],[8].

L'avion a effectué son premier vol le [9],[10],[11] depuis la base de Yanlian.

On spécule qu'environ 40 Y-20 seront construit à 9 unités par an entre 2017 et 2020 seront motorisés avec des D-30KP-2 avant la production d'Y-20 ayant des moteurs chinois[12].

Le mercredi 6 juillet 2016, l’aviation militaire chinoise a annoncé l’entrée en service opérationnel de ses deux premiers exemplaires référencés comme des « 运-20A » (Y-20A) doté de moteurs russes et immatriculés respectivement 11051 et 11052[13] au sein du 12e régiment de la 4e division de transport basé à Qionglai, Chengdu[14],[15].

Description[modifier | modifier le code]

L'avion se présente sous la forme d'un quadriréacteur à ailes haute et empennage en T. Le fret est chargé à travers une grande rampe arrière. Le Y-20 est similaire à l'avion de type Iliouchine Il-76.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g « Yun-20 : pleine confiance pour le gros porteur chinois », People's Daily Online,‎ (consulté le 20 mars 2013)
  2. a et b (en) Greg Waldron, « China sees export potential for Y-20 », Flightglobal.com,‎
  3. (en) « China's first heavy transporter Y-20 takes off », People's Daily Online,‎
  4. (en) Zhao Lei, « Y-20 gives air power a push », chinadaily.com.cn,‎
  5. (zh) « Y-20 transport aircraft starts testing, first flight completed », AirForceWorld.com,‎
  6. (en) Stephen Trimble, « Chinese Y-20 revealed in new online pictures », Flightglobal.com,‎
  7. (en) Greg Waldron, « IN FOCUS: China’s new strategic airlifter », Flightglobal,‎
  8. (en) David Axe, « Satellites Spot China’s Mysterious New Warplane », Wired,‎
  9. (zh) « "我国自主发展的运—20大型运输机首次试飞取得圆满成功" », news.xinhuanet.com,‎
  10. (en) Greg Waldron, « China’s Y-20 transport conducts maiden flight », Flightglobal.com,‎
  11. (zh) « 视频 国产大型运输机运-20首飞成功 », news.cntv.cn,‎
  12. Henry Kenhmann, « La Chine achète 224 moteurs D-30KP-2 supplémentaires », sur www.eastpendulum.com,‎ (consulté le 9 février 2017).
  13. Henri Kenhmann, « Y-20 ? Non, il s’appelle le Y-20A… », sur http://www.eastpendulum.com,‎ (consulté le 9 février 2017).
  14. (zh) « 运-20飞机授装接装仪式举行 许其亮出席并讲话 », Xinhua,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « @Rupprecht_A on Twitter »