Saint-Rémy-du-Plain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Rémy-du-Plain
Saint-Rémy-du-Plain
Mairie de Saint-Rémy-du-Plain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Fougères-Vitré
Intercommunalité Couesnon Marches de Bretagne
Maire
Mandat
M. Dominique Prioul
2020-2026
Code postal 35560
Code commune 35309
Démographie
Population
municipale
821 hab. (2018 en diminution de 3,07 % par rapport à 2013)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 13″ nord, 1° 34′ 17″ ouest
Altitude Min. 23 m
Max. 105 m
Superficie 14,87 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Rennes
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Val-Couesnon
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
Voir sur la carte administrative de Bretagne
City locator 14.svg
Saint-Rémy-du-Plain
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Saint-Rémy-du-Plain
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Rémy-du-Plain
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Rémy-du-Plain
Liens
Site web www.saint-remy-du-plain.fr

Saint-Rémy-du-Plain est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne, peuplée de 821 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Rémy-du-Plain est situé à environ 30 km de Rennes et 25 km du mont Saint-Michel.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saint-Rémy-du-Plain est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Rennes, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 183 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (97,2 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (97,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (41,1 %), zones agricoles hétérogènes (33,2 %), prairies (22,9 %), zones urbanisées (2,8 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Ecclesia Sancti Remigii de Plano au XVIe siècle.

Son nom est issu de saint Rémy et de plan (« terrain plat »).

Histoire[modifier | modifier le code]

Défilé de miliciens français.

La paroisse de Saint-Rémy-du-Plain, enclavée dans l'évêché de Rennes faisait partie du doyenné de Dol relevant de l'évêché de Dol et était sous le vocable de saint Rémi.

Le , une douzaine miliciens français de la Bezen Perrot, vêtus de l'uniforme allemand, font prisonniers une vingtaine de résistants du maquis de Broualan. Le convoi, constitué de cars et de véhicules, stoppe à environ 1,5 km de Saint-Rémy-du-Plain. Huit hommes sont triés pour « alléger les véhicules ». Conduits sur le bord du trou de la carrière de Touchasse, ils sont exécutés à coups de mitraillettes. Après avoir reçu le coup de grâce, leurs corps sont poussés au fond de la carrière[8].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? ? Alexandre Grouazel   Réélu en 1977
? mars 1989 Claude Louyer   Artisan
mars 1989 juin 1995 Christian Coudray    
juin 1995 février 2012
(décès)
Michel Meignan   Agriculteur retraité
Vice-président d'Antrain communauté (2008 → 2012)
avril 2012 26 mai 2020 Yves Leray SE Retraité
26 mai 2020 En cours M. Dominique Prioul[9]   Artisan commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11].

En 2018, la commune comptait 821 habitants[Note 4], en diminution de 3,07 % par rapport à 2013 (Ille-et-Vilaine : +4,83 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
730729832845865778815815809
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
870990994855870893852848825
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
780805724668673673658628585
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
590561561548590580698819828
2018 - - - - - - - -
821--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Rémy.
  • Le château de la Haye d'Irée, construit en granit, a été remanié au XVIIIe siècle sur les vestiges du château précédent.
  • Église paroissiale Saint-Rémy, édifiée par l'architecte Albert Béziers-Lafosse de 1878 à 1884[14].
  • Monument au lieu-dit Touchasse à la mémoire de Résistants assassinés par la Milice le , au lieu-dit la Bitonnerie : Maurice Couriol, René Hucet, Jean Lambert (adjudant), Joseph Lemonnier, Amand Pasquet, Michel Renault. Dans les victimes un soldat américain, le Second Lieutenant de l'US Army George E. Hendrickson[15], ASN (army serial number) 1307411, de la 82nd Airborne Division, 505th Parachute Infantry Regt, et inhumé au cimetière militaire américain de Saint-James, Plot P Row 2 Grave 15. Deux autres victimes non identifiées, un parachutiste américain et un résistant inconnu[16],[17],[18].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 27 mars 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 3 mai 2021)
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 3 mai 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. Broualan de René Brune, p. 105
  9. « Municipales à Saint-Rémy-du-Plain. Dominique Prioul prend les rênes de la commune », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. Véronique Orain (Dir.), Ille-et-Vilaine. Églises et chapelles. Indicateurs du patrimoine., Association pour l'Inventaire de Bretagne, Rennes, 1991, (ISBN 2-905064-25-0).
  15. http://www.absa3945.com/Avions%20divers/Hendrickson/stremiduplain.html
  16. Broualan de René Brune p 105 à 109
  17. Mémoire de granit 1939-1945, p 259
  18. Fonds Petri Archives départementales d'Ille-et-Vilaine 167 J

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :