Sportclub Heerenveen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis SC Heerenveen)
Aller à : navigation, rechercher
Sc Heerenveen
Logo du Sc Heerenveen
Généralités
Nom complet Sportclub Heerenveen
Surnoms De Superfriezen (Les Superfrisons)
Fondation
Statut professionnel Depuis 1974
Couleurs Blanc et bleu
Stade Abe Lenstra Stadion
(26 100 places)
Siège Huismanstraat 5
8448 GZ Heerenveen
Championnat actuel Eredivisie
Président Drapeau : Pays-Bas Luuc Eisenga
Entraîneur Drapeau : Pays-Bas Jurgen Streppel
Site web sc-heerenveen.nl
Palmarès principal
National[1] Coupe des Pays-Bas (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Eredivisie 2012-2013
0

Le Sportclub Heerenveen, en frison occidental, le SK It Hearrenfean, est un club de football néerlandais fondé le à Heerenveen et qui évolue en Première division néerlandaise.

Les symboles représentés sur le logo du club évoquent le drapeau de la Frise, région du nord des Pays-Bas. Chaque match à domicile est précédé de l'hymne frison.

Historique[modifier | modifier le code]

Le club fut d'abord créé en 1920 sous le nom d'Athleta, puis devint en 1921-1922 Spartaan. Toutefois, dès , il sera connu sous la dénomination VV Heerenveen, sous laquelle il obtiendra sa licence auprès de la Fédération des Pays-Bas de football. Ce n'est qu'en 1977, à la suite de la dissociation des branches amateur et professionnelle du club, que ce dernier acquiert le nom sous lequel il est connu aujourd'hui : le SC Heerenveen.

Les années non professionnelles[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 1923, Heerenveen est promu en Troisième classe, puis, dès la saison suivante à l'échelon supérieur. Ce n'est qu'en 1937-1938 que le club accède à la Première classe, dans sa division géographique du Nord. Il y côtoie neuf clubs de Groningue, Veendam, Assen, Hoogezand, Leeuwarden et Sneek.

Après quatre années d'adaptation à cet échelon, Heerenveen est champion de la Première classe Nord tous les ans de 1942 à 1951 (en 1945, aucun championnat n'est organisé). Il ne parvient toutefois jamais à asseoir sa suprématie à l'échelle nationale lors des tournois de fin de saison face aux champions des autres régions.

Les premières années de football professionnel (1954-1970)[modifier | modifier le code]

C'est en 1954 que la Fédération des Pays-Bas est affiliée à l'UEFA et que le football y devient professionnel. Les débuts sont toutefois difficiles pour Heerenveen, qui est inscrit dans un groupe de troisième division (Tweede Divisie B). L'idole du club, Abe Lenstra, qui donnera son nom au stade, décide de partir pour le Sportclub Enschede, qui sera une des entités fondatrices du FC Twente. C'est en 1960-1961 qu'Heerenveen est promu en deuxième division (Eerste Divisie B), où il finit septième sur dix-huit. Deux ans plus tard, avec la fusion des groupes de deuxième division et son passage de trente à vingt équipes, le club est de nouveau rétrogradé en Troisième division. En 1970, le club est champion et de nouveau promu en D2.

De la deuxième division à la ligue des Champions (1971-2008)[modifier | modifier le code]

Heerenveen s'inscrit durablement en deuxième division (Eerste Divisie) et fait figure de valeur sûre à cet échelon ldans les années 1970 et 1980. C'est un club géré de manière rigoureuse par son président de 1983 à 2006, Riemer van der Velde.

Grâce au tournoi de promotion et de relégation entre les deux premières divisions, le SC Heerenveen accède pour la première fois à l'élite en 1990-1991, sous la houlette de l'entraîneur Fritz Korbach. Malheureusement, pour un but d'écart en différence de buts globale sur toute la saison par rapport à Schiedam VV, il échoue à la dix-septième et avant-dernière place du championnat, synonyme d'une relégation automatique.

Ces aventures permettent néanmoins au club de poursuivre son ascension. En , l'équipe entraînée par Foppe de Haan accède à la Première division, grâce aux barrages. Elle ne quittera plus ce niveau jusqu'à ce jour. En 1993 et en 1997, le SC Heerenveen atteint même la finale de la coupe des Pays-Bas, battus par l'Ajax Amsterdam (6-2), puis par Roda JC (4-2).

Ancien logo (années 1990).

Sans compter d'anecdotiques participations aux coupes Intertoto 1995, 1996 et 1997, le club commence sa carrière européenne par la dernière édition de la coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, celle de 1998-1999. Il s'y qualifie grâce à un inédit match d'appui, remporté 3-1 face à l'autre demi-finaliste malheureux de la Coupe des Pays-Bas 1998, le FC Zwolle (en effet, les deux finalistes de la Coupe, l'Ajax et le PSV Eindhoven, participent la saison suivante à la Ligue des champions). Après une qualification aisée au premier tour face aux Polonais de l'Amica Wronki (3-1, 1-0), le SC Heerenveen croit tenir sa qualification pour les quarts de finale, grâce à sa victoire 2-1 au tour suivant lors de la réception du Varteks Varaždin. Pourtant, les Frisons subiront une cruelle désillusion au retour : les Croates les poussent à la prolongation et finiront par marquer un dernier but décisif. L'équipe possède alors ses premiers joueurs prestigieux : Jon Dahl Tomasson, Igor Korneev, Ruud van Nistelrooy ou Marcus Allbäck.

En , le club connaît le meilleur classement en championnat de son histoire, en finissant vice-champion. Cela est synonyme de qualification pour la ligue des champions, apogée du parcours européen du SC Heerenveen. En , le club est placé dans une poule constituée du FC Valence, de l'Olympique lyonnais et l'Olympiakos Le Pirée, qui devanceront le club frison dans cet ordre. Il terminera avec quatre points, dont une victoire face à l'Olympiakos (1-0) et un match nul à Mestalla, la pelouse du FC Valence (1-1).

Après un échec à ses portes en , à cause d'une défaite en finale de la coupe Intertoto contre Villarreal (1-2, 0-0), le SC Heerenveen est, depuis 2004, un habitué de la Coupe UEFA. Il parvient chaque année à s'y qualifier et même à se hisser jusqu'à la phase de groupes (si ce n'est un accident face à Helsingborgs IF au premier tour de l'édition 2007-2008, qui l'empêchera d'aller plus loin : 5-3, 1-5).

Durant cette époque où le club ne termine pas au-delà de la septième place, des joueurs réputés effectuent un passage remarqué au club : Daniel Jensen, Mika Väyrynen, Klaas-Jan Huntelaar, Georgios Samarás, Danijel Pranjić et Afonso Alves, pour ne citer qu'eux.

La stabilité du club au plus haut niveau national est notamment liée à la personnalité et à l'action de son entraîneur, Foppe de Haan. Le , celui-ci annonce son départ du club pour la fin de la saison 2003-2004, après dix-neuf ans au club. Il était alors le plus ancien entraîneur d'un club professionnel des Pays-Bas à son poste. De Haan, qui rejoint la sélection nationale espoirs est alors remplacé au club par son ancien adjoint, Gertjan Verbeek.

Malgré le bon travail de Verbeek et la régularité des résultats du club, les dirigeants décident en de chercher un nouvel entraîneur pour la saison suivante. Il s'agira du Norvégien Trond Sollied. Verbeek quittera le club après quatre années à sa tête en tant qu'entraîneur principal et autant de qualifications en Coupe UEFA.

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Adversaires européens[modifier | modifier le code]

Les équipes en italique n'ont été rencontrées que dans le cadre de la Coupe Intertoto.

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Kelly (1954-55)   Ris (1955-58)   Plooijer (1958-61)   de Vroet (1961-63)   Mur (1963-65)   Zalai (1965-66)   Groenewoud (1966-67)   E. Teunissen (1967-69)   Paauwe jr. (1969-71)   de Jongh (1971-73)   Zalai (1973-78)   J. Teunissen (1977-80)   Kerkstra intérim (1980)   van Brussel (1980-85)   de Haan (1985-88)   Immers (1988-89)   Gritter (1989-90)   Korbach (1990-92)   de Haan (1992-2004)   Verbeek (2004-2008)   Sollied (2008-2009)   de Jonge (2009-2010)   Jans (2010-2012)   Van Basten (2012--)  

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau des Pays-Bas G Warner Hahn
2 Drapeau des Pays-Bas D Denzel Dumfries
3 Drapeau du Danemark D Daniel Høegh
4 Drapeau de la Norvège D Nicolai Næss
5 Drapeau des Pays-Bas D Kik Pierie
6 Drapeau des Pays-Bas M Stijn Schaars (captain)
7 Drapeau de la Nouvelle-Zélande M Marco Rojas
8 Drapeau de la Norvège M Morten Thorsby
9 Drapeau de l'Iran A Reza Ghoochannejhad
10 Drapeau de la Norvège M Martin Ødegaard
12 Drapeau des Pays-Bas D Doke Schmidt
13 Drapeau du Kosovo A Arber Zeneli
No. Nat. Position Nom du joueur
16 Drapeau des Pays-Bas D Lucas Woudenberg
17 Drapeau de la Serbie A Nemanja Mihajlović
18 Drapeau des Pays-Bas M Michel Vlap
19 Drapeau des Pays-Bas M Pelle van Amersfoort
20 Drapeau des Pays-Bas A Henk Veerman
21 Drapeau du Japon M Yuki Kobayashi
23 Drapeau des Pays-Bas G Wouter van der Steen
24 Drapeau du Danemark G Martin Hansen (on loan from FC Ingolstadt 04)
25 Drapeau des Pays-Bas G Jan Bekkema
26 Drapeau des Pays-Bas M Jordy Bruijn
28 Drapeau de la Suède M Ivan Rako

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catégorie:Joueur du SC Heerenveen.

Stade[modifier | modifier le code]

Vue panoramique de l'Abe Lenstra Stadion.

L'Abe Lenstra Stadion est l'actuel stade du SC Heerenveen, dont le président Riemer van der velde posa la première pierre le . Il fut inauguré par le Prince Willem-Alexander le lors d'un match amical face au PSV Eindhoven, qui fut en outre le premier match de Ronaldo sur le sol européen (il avait alors à peine 18 ans).

Le premier match officiel dans l'Abe Lenstra Stadium eut lieu le contre le FC Groningue. Il se solda par une victoire 2-0 pour les Frisons.

Des supporteurs du SC Heerenveen.

À son ouverture, le stade possédait 14 500 places. Il a depuis lors fait l'objet de multiples travaux pour porter sa capacité à 26 100 places à ce jour.

En , le stade fut utilisé pour quelques rencontres du Championnat d'Europe espoirs 2007, notamment lors de la demi-finale Pays-Bas – Angleterre, qui s'est soldée par un match nul 1-1, et surtout une séance de tirs aux buts, conclue par les Néerlandais sur le score de 13 à 12. Les Pays-Bas disposeront ensuite de la Serbie en finale (4-1) pour s'adjuger le tournoi.

En vue de l'éventuelle organisation de la Coupe du monde 2018 par la Belgique et les Pays-Bas, la Fédération des Pays-Bas de football a demandé au SC Heerenveen et à la municipalité de Heerenveen d'étudier le coût d'une extension du stade à environ 45 000 places.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.