FC Cincinnati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
FC Cincinnati
Généralités
Nom complet Futbol Club Cincinnati
Surnoms FCC, FC Cincy
Fondation
(3 ans, 8 mois et 8 jours)
Statut professionnel 2016-
Couleurs Orange et bleu
Stade Nippert Stadium
Cincinnati, Ohio
(35 061 places)
Championnat actuel Major League Soccer
Propriétaire Drapeau : États-Unis Carl Lindner III
Président Drapeau : États-Unis Jeff Berding
Entraîneur Drapeau : Afrique du Sud Alan Koch
Meilleur buteur Drapeau : États-Unis Sean Okoli (17)
Site web fccincinnati.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Major League Soccer 2019
0

Dernière mise à jour : .

Le FC Cincinnati est un club américain de soccer évoluant en Major League Soccer à partir de 2019, basé à Cincinnati, en Ohio.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fondations du club[modifier | modifier le code]

Le directeur général Jeff Berding discute de la saison inaugurale du FC Cincinnati.

En mai 2015, les premières rumeurs d'une nouvelle franchise de USL à Cincinnati se déploient à travers les médias. Diverses spéculations sur la nature et l'identité du groupe impliqué dans ce projet font leur apparition[1], notamment au sujet de la relation avec les Bengals de Cincinnati, les Dutch Lions de Cincinnati ou encore les Kings de Cincinnati[2]. Il est alors évoqué que la famille Lindner, à la tête du American Financial Group basé à Cincinnati, serait le nouveau propriétaire de la franchise, Carl Lindner III représente les intérêts de la famille à l'occasion d'une conférence de presse[3].

Par la suite, le 12 août 2015, le FC Cincinnati est officiellement annoncé comme la 26e franchise de USL et dévoile le nom de son premier entraîneur, avec John Harkes et de son stade, le Nippert Stadium[4].

Première saison : premiers succès et attrait pour la MLS[modifier | modifier le code]

Le 26 mars 2016, le FC Cincinnati participe à la première rencontre officielle de son histoire en affrontant le Battery de Charleston (défaite 1-0) lors de la première semaine de United Soccer League. La semaine suivante, l'équipe l'emporte 2-1 sur le terrain du Bethlehem Steel FC avant de jouer sa rencontre inaugurale au Nippert Stadium de Cincinnati contre le Independence de Charlotte. Après cette victoire 2-1, la franchise établit un nouveau record d'affluence dans la ligue avec 20 487 spectateurs contre Louisville le 16 avril[5]. Un mois plus tard, ce même record est battu au Nippert Stadium contre les Riverhounds de Pittsburgh le 14 mai lorsque 23 375 spectateurs soutiennent leur équipe dans une victoire 1-0[6]. En fin de saison, contre l'équipe réserve du Orlando City, le 17 septembre, la franchise établit un nouveau record avec 24 376 spectateurs. Au cours de l'été, le FC Cincinnati affronte Crystal Palace à l'occasion d'une rencontre amicale où 35 061 supporters font le déplacement, un record pour une partie de soccer en Ohio.

Le 2 octobre 2016, le FC Cincy accueille sa première rencontre en séries éliminatoires de la USL contre le Battery de Charleston mais s'incline sur un score de 2-1 en quart de finale de conférence. Une fois de plus, une affluence record pour la USL est enregistrée avec 30 187 spectateurs[7].

Après cette première saison tant marquée par un succès sportif que populaire et la capacité du FC Cincinnati à attirer des équipes internationales comme une large couverture médiatique, la franchise est régulièrement mentionnée comme une des favoris à la prochaine vague d'expansion de la Major League Soccer[8]. Le 29 novembre 2016, le commissaire de la MLS, Don Garber, visite Cincinnati où il rencontre les dirigeants du club, visite ses installations et est l'invité de marque d'une soirée à l'hôtel de ville, entouré par des entrepreneurs et des soutiens locaux ainsi que de l'ancien joueur de MLS, Taylor Twellman[9]. Lorsque Don Garber indique le 31 janvier 2017 comme date limite aux candidatures pour les prochaines expansions, le FC Cincinnati se déclare comme candidat[10],[11].

Saison inaugurale en MLS en 2019[modifier | modifier le code]

A partir de la saison 2019, le FC Cincinnati rejoint la MLS[12]. Le Suisse Leonardo Bertone, en inscrivant un but à la 13e minute de jeu contre le Sounders FC de Seattle, est le premier joueur de l'histoire du club à marquer un but pour le FC Cincinnati en MLS. Le FC Cincinnati s'incline 4 buts à 1 au terme de cette première rencontre[13].

Rivalités[modifier | modifier le code]

Pour des raisons géographiques, le FC Cincinnati a deux principaux rivaux, à savoir Louisville City et les Riverhounds de Pittsburgh.

Louisville se trouve à environ 160 kilomètres, au Kentucky, et les principales équipes universitaires des deux villes - les Cardinals de Louisville et les Bearcats de Cincinnati - connaissent de fortes rivalités sportives. Par conséquent, les deux équipes se font face dans le cadre de la River Cities Cup.

Les Riverhounds de Pittsburgh sont situés à 460 kilomètres et sont ainsi la deuxième équipe la plus proche du FC Cincinnati. La rivalité entre les deux clubs découlent de celle existante entre les deux équipes de football de ces villes, les Bengals de Cincinnati et les Steelers de Pittsburgh évoluant en NFL. Leur première confrontation, le 14 mai 2016, donne lieu à une affluence record en USL avec 23 375 spectateurs.

Dans une moindre mesure, Cincinnati entretient une rivalité avec le Independence de Charlotte, les deux formations s'affrontant pour la Queen City Cup.

Supporters[modifier | modifier le code]

« The Bailey », la section ouverte aux plus fervents partisans.

Le FC Cincinnati s'est rapidement installé comme l'une des franchises les plus soutenues dans les ligues inférieures d'Amérique du Nord avec de fréquentes affluences au-delà de 15 000 spectateurs. Le club dispose de six groupes de supporters à l'occasion de sa saison inaugurale en 2016. Les deux principaux groupes étant Die Innenstadt, rappelant la forte communauté allemande dans l'État et dans la ville plus particulièrement, et The Pride dont l'histoire remonte à l'été 2015, avant l'annonce officielle de l'intégration de la franchise en USL. Tous ces groupes se retrouvent dans la tribune nord du stade, une section baptisée « The Bailey » où les supporters demeurent debout tout au long de la rencontre.

Palmarès et records[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du FC Cincinnati
Compétitions nationales Trophées mineurs
  • Queen City Cup (2) :
    • Vainqueur : 2016 et 2017
  • River Cities Cup (1) :
    • Vainqueur : 2016

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Année Niv. Saison régulière Position Coupe USL US Open Cup Affl. moy.
saison régulière
Affl. moy.
séries éliminat.
M V N D BP BC Pts Conf. Ligue
2016 3 30 16 8 6 41 27 56 3e 3e Premier tour Troisième tour 17 296 30 187
2017 2 32 12 10 10 46 48 46 6e 14e Premier tour Demi-finale 21 198 N/A
2018 2 34 23 8 3 72 34 77 1er/16 1er/32 Demi-finale de conférence 4e tour 25 717 ?
2019 1 /12 /24 à venir

Records[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs par saison
Année Meilleurs buteurs
Joueurs Buts
2016 Drapeau : États-Unis Sean Okoli 17
2017 Drapeau : Sénégal Djiby Fall 16

Stade[modifier | modifier le code]

Article principal : Nippert Stadium.
Le Nippert Stadium pendant une rencontre.

Le FC Cincinnati évolue au Nippert Stadium, dans le centre-ville de Cincinnati. Le stade est également le domicile des Bearcats de Cincinnati. Le Nippert Stadium peut accueillir plus de 30 000 spectateurs dans une configuration dédiée au football américain mais les dernières rénovations permettent au FC Cincinnati d'y évoluer. Le club limite volontairement la capacité de son stade à 25 000 places pour ses rencontres de USL. Le « Bailey » est la section dédiée aux groupes de supporters.

Lors de la saison 2016, le FC Cincinnati joue contre Crystal Palace et attire une foule de 35 061 spectateurs dans cette rencontre amicale jouée au cœur de l'été[14]. En fin de saison, lors du quart de finale de conférence contre le Battery de Charleston, le FC Cincinnati est éliminé devant 30 187 spectateurs[7].

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Lors de son entrée dans la United Soccer League, le 12 août 2015, le FC Cincinnati dévoile le nom de son premier entraîneur, avec John Harkes[4]. Après une première bonne saison et alors qu'il se prépare pour la suivante, Harkes connaît des difficultés avec ses dirigeants et, le 17 février 2017, il est officiellement annoncé que le club se sépare de son entraîneur, au profit d'Alan Koch[15].

Rang Nom Période
1 12 août 2015 - 17 fév. 2017 Drapeau : États-Unis John Harkes
2 17 fév. 2017 - Drapeau : Afrique du Sud Alan Koch

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif du FC Cincinnati pour la saison 2019
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[16] Nom Date de naissance Sélection[17] Club précédent
13 G Drapeau des États-Unis Hague, JimmyJimmy Hague 28/08/1996 (22 ans) Michigan State Spartans
18 G Drapeau des États-Unis Richey, SpencerSpencer Richey 30/05/1992 (26 ans) Whitecaps de Vancouver
22 G Drapeau de la Pologne Tytoń, PrzemysławPrzemysław Tytoń 04/01/1987 (32 ans) Pologne Deportivo La Corogne
2 D Drapeau du Costa Rica Waston, KendallKendall Waston 01/01/1988 (31 ans) Costa Rica Whitecaps de Vancouver
3 D Drapeau des États-Unis Lasso, ForrestForrest Lasso 11/05/1993 (25 ans) Battery de Charleston
4 D Drapeau des États-Unis Garza, GregoryGregory Garza 16/08/1991 (27 ans) États-Unis Atlanta United FC
14 D Drapeau des États-Unis Hagglund, NickNick Hagglund 14/09/1992 (26 ans) Toronto FC
17 D Drapeau de la France Deplagne, MathieuMathieu Deplagne 01/10/1991 (27 ans) ESTAC Troyes
32 D Drapeau de Trinité-et-Tobago Hoyte, JustinJustin Hoyte 20/11/1994 (24 ans) Trinité-et-Tobago Dagenham & Redbridge
47 D Drapeau du Cameroun Ndam, HassanHassan Ndam 29/10/1998 (20 ans) Red Bulls de New York
92 D Drapeau de la Jamaïque Powell, AlvasAlvas Powell 18/07/1994 (24 ans) Jamaïque Portland Timbers
5 M Drapeau de la Palestine Albadawi, NazmiNazmi Albadawi 24/08/1991 (27 ans) Palestine North Carolina FC
6 M Drapeau de la Suisse Bertone, LeonardoLeonardo Bertone 14/03/1994 (25 ans) Suisse espoirs BSC Young Boys
8 M Drapeau du Mexique Ulloa, VictorVictor Ulloa 04/03/1992 (27 ans) FC Dallas
15 M Drapeau du Costa Rica Cruz, AllanAllan Cruz (JD) 24/02/1996 (23 ans) Costa Rica CS Herediano
16 M Drapeau des États-Unis Alexander, EricEric Alexander 14/03/1988 (31 ans) États-Unis Dynamo de Houston
19 M Drapeau des États-Unis Bone, CorbenCorben Bone 16/09/1988 (30 ans) Hammerheads de Wilmington
20 M Drapeau des États-Unis McLaughlin, JimmyJimmy McLaughlin 30/04/1993 (25 ans) Union de Philadelphie
24 M Drapeau des États-Unis Amaya, FrankieFrankie Amaya (GA) 26/09/2000 (18 ans) États-Unis -20 ans Bruins d'UCLA
27 M Drapeau des États-Unis Alashe, FataiFatai Alashe 21/10/1993 (25 ans) Earthquakes de San José
33 M Drapeau des États-Unis Stanko, CalebCaleb Stanko 26/07/1993 (25 ans) États-Unis SC Fribourg
93 M Drapeau des États-Unis flèche vers la droite Saief, KennyKenny Saief 17/12/1993 (25 ans) États-Unis RSC Anderlecht
7 A Drapeau de la Belgique Lamah, RolandRoland Lamah 31/12/1987 (31 ans) Belgique FC Dallas
9 A Drapeau du Nigeria Adi, FanendoFanendo Adi (JD) 10/10/1990 (28 ans) Nigeria Timbers de Portland
11 A Drapeau de la Jamaïque Mattocks, DarrenDarren Mattocks 02/09/1990 (28 ans) Jamaïque DC United
31 A Drapeau des États-Unis Manneh, KekutaKekuta Manneh 30/12/1994 (24 ans) FC Saint-Gall
45 A Drapeau de l'Argentine Ledesma, EmmanuelEmmanuel Ledesma 24/05/1988 (30 ans) Cosmos de New York
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : États-Unis Ryan Martin

Légende

Consultez la documentation du modèle

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chad Hollingsworth, USL to Expand to Cincinnati in 2016, Scratching The Pitch, 10 mai 2015
  2. (en) Dan Monk, Cincinnati Bengals exec Jeff Berding trying to bring a new pro soccer franchise to town, WCPO-TV, 6 août 2015
  3. (en) Nathan Vicar, Details released about new FC Cincinnati pro soccer team, Fox10 News, 12 août 2015
  4. a et b (en) Report: FC Cincinnati set to announce 2016 USL expansion, John Harkes as head coach, Major League Soccer, 11 août 2015
  5. (en) James Leggate, FC Cincinnati crowd sets league attendance record, WCPO, 16 avril 2016
  6. (en) Patrick Brennan, Another record crowd turns out to watch FC Cincy win, Cincinnati Enquirer, 14 mai 2016
  7. a et b (en) Fumi Kimura, Post-Season Ends In Loss To Battery, FCC Sets USL Playoff Record, FC Cincinnati, 2 octobre 2016
  8. (en) Could FC Cincinnati be next for MLS expansion with commissioner Don Garber set to visit?, Fox Sports, 15 novembre 2016
  9. (en) Charlie Hatch, MLS Commissioner Don Garber impressed by Cincinnati after midweek tour, Major League Soccer, 4 décembre 2016
  10. (en) Patrick Brennan, FC Cincinnati submits expansion bid to MLS, Cincinnati.com, 31 janvier 2017
  11. (en) Brian Straus, MLS expansion city profile: Cincinnati, Sports Illustrated, 1er février 2017
  12. (en)fc-cincinnati-to-join-mls-as-expansion-team-next-season
  13. https://www.fccincinnati.com/post/2019/03/03/bertone-scores-club-s-first-mls-goal-his-debut
  14. (en) Bob Williams, FC Cincinnati outdraw every MLS match with record crowd of 35,000, The Daily Telegraph, 18 juillet 2016
  15. (en) Harkes dropped as FC Cincinnati coach, Soccer by Ives, 18 février 2017
  16. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  17. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externes[modifier | modifier le code]