Hakim Ziyech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hakim Ziyech
Image illustrative de l’article Hakim Ziyech
Hakim Ziyech avec le Maroc contre l'Iran en 2018.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam
Numéro 22
Biographie
Nom Abdelhakim Ziyach[1]
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Drapeau : Pays-Bas Néerlandais[2],[3]
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocain
Naissance (26 ans)
Lieu Dronten (Pays-Bas)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. Depuis 2012
Poste Milieu de terrain[note 1]
Pied fort Gauche[4]
Parcours junior
Saisons Club
2001-2004Drapeau : Pays-Bas Reaal Dronten[5]
2004-2007Drapeau : Pays-Bas ASV Dronten[5]
2007-2012Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2012-2014Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen046 (13)
2014-2016Drapeau : Pays-Bas FC Twente076 (34)
2016-Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam150 (47)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -19 ans001 0(0)
2012-2013Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -20 ans003 0(1)
2013-2014Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs004 0(2)
2015-Drapeau : Maroc Maroc032 (14)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 octobre 2019

Abdelhakim Ziyach — nom couramment retranscrit en français Hakim Ziyech — né le à Dronten aux Pays-Bas, est un footballeur international marocain évoluant au poste d'ailier polyvalent à l'Ajax Amsterdam.

Bien qu'il soit peu mis en lumière dans l'effectif moderne de l'Ajax Amsterdam, Ziyech est connu pour être un joueur technique doté d'une excellente vista et d'une très belle qualité de passe. Joueur clé en club ainsi qu'en sélection, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs marocains ainsi que l'un des meilleurs joueurs du championnat néerlandais, remportant le Mars d'Or du meilleur joueur marocain en 2016 et le Soulier d'or du meilleur joueur du championnat des Pays-Bas en 2018.

Formé au SC Heerenveen, le joueur passe par le FC Twente pendant deux saisons avant de rejoindre l'Ajax Amsterdam où il se révèle et se voit même être l'un des joueurs les plus populaires des Pays-Bas. Il est le seul joueur de l'histoire du championnat néerlandais à avoir fini la saison comme meilleur passeur du championnat cinq fois d'affilée. Il possède également la nationalité néerlandaise. Après avoir honoré trois sélections en équipe des Pays-Bas espoirs entre 2013 et 2014, il finit par opter pour la sélection du Maroc, où il devient un joueur cadre, prenant part à la Coupe du monde 2018 et la Coupe d'Afrique 2019.

Sommaire

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Naissance et jeunesse (1993-2007)[modifier | modifier le code]

Dronten, ville natale de Hakim.

Abdelhakim Ziyach[note 2],[6],[7], natif de Dronten, est le plus jeune d'une famille de huit enfants (cinq garçons et trois filles), de parents immigrés marocains originaires du Tafoughalt, un village berbère du Rif appartenant aux Aït Iznassen, situé en province de Berkane au nord-est du Maroc[8]. C'est dans les quartiers sud de Dronten que Hakim grandit[lp 1],[9]. Ses deux plus grands frères Faouzi et Hicham sont nés à Berkane. Comme beaucoup de Marocains entre les années 1960 et 1990, un nombre important de personnes issues du nord du Maroc émigrent en Belgique et aux Pays-Bas à la recherche d'un travail et d'une meilleure condition de vie[10],[note 3]. Cela a également été le cas pour le père de Hakim Ziyech qui quitte le Maroc en 1967 avec son épouse, Faouzi et Hicham[note 4] pour les Pays-Bas où il travaillera dans une fabrique de métal[9], la mère reste au foyer et s'occupe des huit enfants à Dronten[lp 2],[9]. Hakim possède deux nationalités : néerlandaise et marocaine. Avec ses frères et ses amis du quartier, il passe des heures sur l'esplanade en face de chez lui dans la Cruyff Court à jouer au football[lp 3],[9]. Faisant alors ses premiers gestes techniques, le football devient rapidement une passion[lp 4]. Lors de son enfance, Ziyech regarde régulièrement les stars du football Ajacide à télévision telles que Wesley Sneijder, Zlatan Ibrahimović ou encore Rafael van der Vaart[note 5],[11]. « Il y avait quelques joueurs que j'adorais regarder, comme Ronaldinho et Zinédine Zidane... des joueurs de ce calibre. Je les observais beaucoup lorsque j'étais petit. Je me rappelle que quand j'avais dix ans, je regardais leurs vidéos sur YouTube chaque jour. », raconte le Drontois dans une interview avec l'UEFA[12].

Deux de ses frères évoluent dans les années 1990, dans l'académie du PEC Zwolle et du SC Heerenveen[note 6]. Quant à Hakim, âgé de sept ans, il demande à son père de l'inscrire dans un club de football afin de pratiquer son sport favori[lp 5]. En 2001, il fait ses premières touches de balle dans le club de sa ville, le Reaal Dronten[13]. Au Reaal Dronten, il rencontre Aziz Doufikar à la tête du club[note 7], le premier marocain à évoluer dans le championnat néerlandais, qui selon Ziyech aurait été sa grande source de motivation pour se lancer dans une carrière footballistique[14]. Dans son quartier, il va souvent à la maison de jeunes pour retrouver ses amis et Aziz Doufikar, à côté du poste d'entraîneur, également éducateur à "De Meerpaal", une maison de jeunes à Dronten[15]. « On jouait toujours au foot. J'allais chaque jour une demi-heure plus tôt à l'école avec la balle en main. Durant la pause à l'école, je jouais au foot. Une fois à la maison, je buvais, je mangeais et je sortais de nouveau dehors pour aller jouer au foot. J'étais le seul jeune qui avait le droit de jouer avec les grands du quartier. C'était la belle époque. Lors ce que je mettais un petit pont à un grand, le quartier entier se mettait à crier. Dans ma vie, j'ai heureusement fait les bons choix. J'ai dû faire un tri dans beaucoup de mes amis qui partaient vers la dérive. En fin de compte, ma réelle formation s'est faite au quartier » déclare Ziyech à propos de cette époque[16]. Peu intéressé par l'école, Ziyech ne s'adonne qu'au foot et à la rue[lp 6]. Le 23 décembre 2003, âgé seulement de dix ans, il subit un grand choc émotionnel, il assiste au décès de son père, avec qui il entretenait une grande relation attachante[lp 7]. Mohamed Ziyech souffrait d'une maladie neuromusculaire depuis plusieurs mois[lp 8]. Cet événement le conduit vers une jeunesse délinquante[17],[18]. Il grandit ainsi avec une mère, qui est contrainte d'éduquer ses huit enfants à l'aide des allocations familiales et du chômage afin de subvenir aux besoins des huit enfants. Hakim voit deux de ses frères rentrer en prison pour cambriolage avec séquestration[19]. Ils sont par conséquent limogés de leur clubs respectifs et décident également de mettre un terme au football. L'un des deux frères, Faouzi Ziyech déclare: « Notre dernier espoir dans la famille était Hakim. Heureusement qu'il a vite pu s'en rendre compte ce qui était le mal, à l'image de ses grands frères qui ont dérapé. »[20]. Quant à Ziyech, il démotive à l'âge de douze ans et décide de mettre un terme au football.

« On avait pas grand chose, pas de luxe, il n'y avait pas d'argent et quand tu es jeune, tu veux toujours avoir la même chose que les autres. On a fait beaucoup de choses négatives et on a payé pour tout ce qu'on a fait. J'ai été incarcéré pour plusieurs cambriolages. Le football et la criminalité nous dominaient constamment[9],[21]. »

— Hicham Ziyech, le plus grand frère de Hakim[note 8].

Formation compliquée (2007-2012)[modifier | modifier le code]

Aziz Doufikar fait de nouveau entrer Ziyech dans les clubs amateurs du Reaal Dronten (nl) et l'ASV Dronten[22]. Son grand frère Faouzi le motive également à continuer le football et à ne pas se décourager[23]. À l'âge de quatorze ans, depuis le décès de son père, il retourne pour la première fois[note 9] au Maroc avec sa mère pour aller voir la tombe de son père[24]. À son retour aux Pays-Bas, il est invité pour passer des tests dans les académies du SC Heerenveen et de l'Ajax Amsterdam[8]. Après avoir satisfait les scouts du SC Heerenveen, il quitte son domicile pour être placé dans une famille d'accueil dans la ville de Heerenveen où il intègre l'académie du SC Heerenveen[25]. L'Ajax trouvait que Hakim Ziyech était très léger pour évoluer chez les jeunes de son académie[8]. Une fois installé à Heerenveen, le jeune joueur mélange sport et délinquance, plonge dans la cocaïne, l'alcool et arrête l'école à l'âge de seize ans[26],[27]. Ayant une relation délicate avec sa famille d'accueil qui est d'origine arménienne, « Il rentre régulièrement très tard à la maison, parfois saoul » raconte Aziz Doufikar[28],[29]. Étant footballeur de l'académie depuis deux ans avec Robin Veldman à la tête des clubs de l'académie[30], il participe très rarement aux matchs, passant ses soirées jusqu'à cinq heures du matin au quartier à boire de l'alcool et à consommer de la drogue dure[31],[32].

« Il buvait, fumait et se droguait beaucoup, la seule chance que j'avais avec lui c'était de le faire jouer dans des petites salles de mini-foot. Heureusement, il a très vite pris conscience que son avenir, c'était le football[33] »

— Aziz Doufikar, le premier marocain à évoluer en Eredivisie, est la première personne qui voit en Ziyech un grand avenir dans le football.

Ron Jans refuse de promouvoir Ziyech en équipe A pour son caractère indiscipliné.

Ziyech voit Doufikar comme son deuxième père[34], passant ses après-midis dans une petite salle de mini-foot à faire des deux contre deux avec ses amis du quartier dans sa ville natale de Dronten. Hakim participe à l'âge de seize ans à un tournoi de football dans la ville de Tiel avec le club du Jong SC Heerenveen/Emmen. Lors de ce tournoi, il fait la connaissance de Mustapha Nakhli, son agent actuel[35]. Il déclare dans une interview en 2016: « Quand j'avais seize ans, j'étais un des meilleurs joueurs de l'équipe mais j'étais le seul et unique joueur qui recevait aucun contrat. Je me suis souvent posé la question 'je suis un gars difficile, rajoutons-y que je suis un Mocro..' Je me sentais obligé de redoubler d'effort ». Malgré la prise de conscience qu'avait pris Hakim lors des années 2008-2009, le joueur continue à sombrer dans l'alcool et la drogue et commence à vendre de la drogue dure afin de subvenir aux besoins familiaux. Son ex-entraîneur Aziz Doufikar continue à faire jouer Hakim dans des petites salles et à l'encourage à jouer au football pour écarter le jeune joueur du mauvais chemin et des mauvaises habitudes[note 10],[36]. Hakim Ziyech fut pisté par l'équipe A du SC Heerenveen depuis ses débuts dans l'académie. En 2010, alors que Ziyech est âgé de dix-sept ans, il est remarqué par son talent et est rapproché en équipe A afin de signer son premier contrat professionnel et faire ses débuts en Eredivisie sous coaching de Ron Jans mais le comportement du jeune néerlando-marocain en dehors du sport et des terrains fait qu'il soit écarté de l'équipe A tant qu'il ne soit pas disciplinairement valable, car Hakim accumulera les délits et les problèmes avec la justice[17]. Il se retrouve pour plus de cinq faits devant la juge correctionnelle pour outrage à agent, incendie volontaire, violences volontaires, menace avec arme blanche, détention illicite de stupéfiants ainsi qu'association de malfaiteurs[17]. Âgé de dix-huit ans avec un passé plutôt négatif, Mustapha Nakhli prend le joueur en main et décide de louer un appartement qu'il partagera avec le jeune Hakim Ziyech dans le quartier de Zuidas à Amsterdam-Zuid[35]. Hakim Ziyech quittera la famille d'accueil à Heerenveen pour résider trois ans à Amsterdam avec son agent.

Débuts professionnels au SC Heerenveen (2012-2014)[modifier | modifier le code]

À l'âge de quatorze ans, Ziyech quitte son domicile pour aller jouer chez les jeunes du SC Heerenveen. Ayant un caractère fort, agressif et totalement irrespectueux envers ses coéquipiers et staffs, il est écarté des contrats footballistiques pendant de longs mois. Il finira quand même par s'engager avec l'équipe A du SC Heerenveen en signant en mai 2012, un contrat de deux ans au sein du club néerlandais[37]. Depuis sa signature, il prend souvent part aux entraînements sans pour autant faire d'entrée en jeu. Le , il entre pour la première fois en jeu lors d'un match amical face au club amateur du Be Quick Dokkum (nl). Le joueur, titularisé aux côtés de Oussama Tannane et Rajiv van La Parra, impressionne le public en inscrivant son premier but sur un coup-franc[38]. Après avoir fait bonne impression à l'entraîneur mais également aux staffs du club, Marco van Basten promet à Ziyech un voyage en Roumanie pour faire partie du groupe avec l'équipe A du SC Heerenveen à l'Europa League.

Marco van Basten (ici en 2012) le lance en Europa League.

Le , âgé alors de 19 ans, à l'occasion du match aller d'Europa League contre le Rapid Bucarest, le joueur est mis sur le banc pendant 90 minutes. Le , lors du match retour qui se déroule en Roumanie, Marco van Basten fait confiance à Hakim Ziyech et décide de le titulariser avec le numéro 33 en tant que milieu offensif des Superfriezen[note 11]. Malgré une défaite de 0-1, le joueur satisfait le coach Marco van Basten, lui prouvant qu'il possède les qualités requises pour évoluer au plus haut niveau. À la 46e minute, il cède sa place à l'international marocain Oussama Assaidi[note 12],[39]. Dans l'après-match, le joueur déclare : « C'est vraiment un match magnifique où je pouvais montrer au public ce que je savais faire. Je n'étais pas du tout nerveux. C'était plutôt agréable, je suis très fier »[40]. Le , Ziyech débute sa carrière en tant qu'attaquant pointe[41] en Eredivisie contre le NEC Nimègue, il est remplacé à la mi-temps et sera rétrogradé quelques jours plus tard chez les Jong Heerenveen, sans raison valable. Trois ans plus tard, en janvier 2016, le joueur déclare à propos de ce match: « Il ne m'a rien donné comme explication. Cet homme a du mal avec la communication. »[42]. Le joueur passe la majorité de son temps libre à s'entraîner avec Rajiv van La Parra à marquer les plus beaux buts dans le Stade Abe Lenstra[43]. Son passe temps avec son coéquipier lui ont valu une amélioration de ses performances durant la suite de la saison. Dans la suite de la saison 2012-13, Ziyech entre seulement deux fois en jeu en Eredivisie.

En début de saison 2013-14, Hakim Ziyech fait son retour dans l'équipe A du SC Heerenveen et se voit plus souvent titularisé, toujours sous le même entraîneur. Le talent du joueur se révèle aux Pays-Bas et attire l'intérêt de Albert Stuivenberg, principal sélectionneur des Pays-Bas espoirs. Entre octobre et décembre 2013, il débute souvent sur le banc selon les choix de l'entraîneur. Il fait son retour en mi-décembre 2013 dans un match de championnat face au PEC Zwolle[44]. Durant la saison, Hakim Ziyech marque en total onze buts et délivre neuf passes décisives en 36 matchs. Il termine la saison en remportant le prix du meilleur joueur du SC Heerenveen. Après une deuxième saison professionnel plutôt réussie, l'AS Rome se présente pour enrôler le jeune néerlando-marocain en proposant deux millions d'euros mais celui-ci fait le choix de continuer sa carrière en Eredivisie[45].

Passage au FC Twente (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Après une aventure au SC Heerenveen jugée négative par le joueur à cause d'une saison (2012-13) gâchée par l'entraîneur[46], deux clubs néerlandais s'intéressent à Hakim Ziyech, notamment le Feyenoord Rotterdam et le FC Twente[47]. Ziyech signe finalement un contrat de quatre ans et s'engage avec le FC Twente[48]. Il déclare: « Au Feyenoord, ils voulaient me faire jouer dans n'importe quelle position sauf en 10 »[49]. Notant que Ziyech est un joueur évoluant principalement en tant que milieu offensif. Au FC Twente, avec Alfred Schreuder (nl) à la tête de l'équipe, Ziyech est attiré par le feeling qu'il entretient avec l'entraîneur du club et considère le coach comme étant de « très sérieux et loyal »[50]. Alfred Schreuder lui offre le numéro 10 et le titularise pour la première fois le dans un match d'Europa League face au Qarabağ FK (match nul, 0-0). Le , à l'occasion de son quatrième match de championnat face au Heracles Almelo, il marque son premier but sous les couleurs du FC Twente à la 44e minute (victoire, 1-4). Lors de ce match, il fait face à l'adversaire Oussama Tannane, coéquipier lors de sa formation au SC Heerenveen et en sélection marocaine[51]. Il inscrit dans la saison 2014-2015 quatre doublés face à De Graafschap, l'AZ Alkmaar, le Willem II et face à son ancien club, le SC Heerenveen, match dans lequel il est massivement hué par ses anciens supporters dans le Stade Abe Lenstra. Ziyech termine la saison 2014-2015 comme étant le meilleur passeur du championnat néerlandais ainsi que meilleur joueur du club.

Ziyech joue son premier match de la saison 2015-16 face au FC Groningue.

En juin 2015, René Hake (nl) est nommé nouvel entraîneur des Tukkers[note 13], ce qui arrange le jeune joueur. « Moi et Hake, on se connait depuis très longtemps. C'était mon entraîneur assistant lors de ma formation au SC Heerenveen, notamment chez les SC Jong Heerenveen/Emmen. Lors d'un entraînement à Emmen, j'avais entretenu une bonne discussion avec lui. Le feeling était directement positif » déclare Hakim Ziyech lors de sa venue au FC Twente[52]. Le , il dispute sa première rencontre de la saison face au FC Groningue, match dans lequel il délivre une passe décisive sur le but de l'international péruvien Renato Tapia (match nul, 1-1). Dans les quatre matchs suivants, il marque quatre buts dont un face à l'Ajax Amsterdam dans un match légendaire de la part du joueur qui attire rapidement les yeux des scouts ajacides. Devenant très vite capitaine de l'effectif, le joueur fait énormément parler de lui aux Pays-Bas, notamment avec son choix de sélection en faveur du Maroc ainsi que la présence de plusieurs rumeurs qui proclament un départ imminent de Ziyech dans un club de haut niveau. Le , il est élu meilleur joueur de l'Eredivisie de la saison 2015-2016 par Voetbal International[53]. L'activité du joueur sur sa saison fait enchaîner le nombre de distinctions personnelles en fin de saison 2015-16, notamment avec le prix 11Lions.nl du meilleur joueur marocain de l'Eredivisie, ainsi que le Mars d'Or du meilleur footballeur marocain de l'année[54]. Il se classe également premier parmi les meilleurs passeurs de la saison avec 10 passes décisives[note 14]. Ziyech termine la saison à la 10e place dans le classement de l'Eredivisie.

Dick Advocaat trouve un accord personnel avec Ziyech pour un transfert vers le Fenerbahçe SK.

Il débute la saison 2016-17 avec de nouveau un engouement de rumeurs qui proclament un départ du joueur. Ce dernier fait officiellement savoir son départ en fin août 2016. Il débute la saison avec quatre titularisations en Eredivisie. Parmi les quatre matchs joués, son dernier match sous le maillot rouge a lieu le face au Sparta Rotterdam. Il quitte le terrain sous les applaudissement des supporters au courant de son départ imminent sur une victoire de 3-1 dont deux buts marqués[55]. Dans le même mois, Ziyech est courtisé par le club du RSC Anderlecht[56], le Sunderland FC[57] et le Newcastle United sans accord de conclusion[58]. Quant au Fenerbahçe SK, avec Dick Advocaat comme entraîneur[59], le club turc trouve un accord avec le joueur mais l'Ajax Amsterdam propose un salaire beaucoup plus élevé que le club turc[60]. Après un transfert échoué, l'entraîneur néerlandais déclare: « On avait déjà tout conclu. On avait même discuter sur quelle position il allait évoluer au Fenerbahçe SK. »[61], à noter que son compatriote en sélection marocaine Nabil Dirar avait lui, officiellement signé dans le club en question, en provenance de l'AS Monaco. Afin de trouver le successeur idéal de Hakim ZIyech dans le poste de milieu offensif, le FC Twente décide de recruter en décembre 2016, Oussama Assaidi, ex-habitué du championnat néerlandais et ancien coéquipier de Hakim Ziyech lors de ses débuts professionnels avec le SC Heerenveen, en provenance d'Al-Ahli Dubaï.

Révélation européenne à l'Ajax Amsterdam (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

2016-2017 : Finaliste en Europa League[modifier | modifier le code]

Le , à la fin du mercato, après une longue hésitation de Marc Overmars[62], Ziyech signe un contrat de cinq ans avec l'Ajax Amsterdam (jusqu'au ) sous coach de Peter Bosz[63]. Concernant les raisons pour lesquelles le jeune néerlando-marocain a fait ce choix, il déclare: « J'ai rejoins ce club pour gagner des trophées, et également pour jouer en Ligue des champions de l'UEFA. Voilà les deux raisons pour lesquelles je suis venu ici. »[12]. Il y retrouve les internationaux européens Anwar El-Ghazi et Bertrand Traoré. L'équipe est alors dans une bonne passe en championnat, ayant finit vice-champion des Pays-Bas en fin de saison 2015-16.

Schéma de jeu de l'Ajax en Europa League 2016-17, Ziyech est dans le milieu.

Le , il est titularisé pour son premier match aux couleurs des ajacides face au Vitesse Arnhem, match dans lequel il délivre une passe décisive. Il délivre sa deuxième et troisième passe décisive ainsi que son premier but le à la 72e en KNV Beker face au Willem II[64]. Dans son cinquième match avec l'Ajax, il délivre 3 passes décisives face au PEC Zwolle (victoire, 5-1), et se classe ainsi meilleur passeur de l'Eredivisie[65]. Le joueur se révèle très vite dans le championnat et se voit considéré par le public comme étant la principale pépite du club. Vu comme étant un véritable meneur de jeu, il marque son deuxième but le face au FC Utrecht à la 87e minute[66]. Avec une saison remarquable, il termine le championnat 2016-2017 comme vice-champion derrière le Feyenoord Rotterdam et est 1er dans le classement des meilleurs passeurs du championnat néerlandais pour la troisième fois d'affilée.

Finale opposant l'Ajax Amsterdam à Manchester United en 2017.

Hakim Ziyech réalise avec ses coéquipiers Ajacides un parcours d'outsiders lors de l'Europa League. Le , lors de son premier match dans la compétition européenne, il prend un carton rouge à la 79e minute face au Panathinaïkos (victoire, 1-2)[67]. Lors de son deuxième match, il marque son premier but dans la compétition à la 22e minute face au Celta Vigo (match nul, 2-2)[68]. Durant son match contre l'Olympique lyonnais, le pour la demi-finale aller de l'Europa League, Ziyech livre un match remarquable, durant lequel il délivre trois passes décisives, pour une victoire 4-1 de son équipe, qui la qualifiera en finale face à Manchester United[69]. La finale est remportée par les Red Devils[note 15] sur le score 0-2, des buts qui sont inscrits par Paul Pogba et Henrikh Mkhitaryan. En fin de saison, Hakim Ziyech voit son coach Peter Bosz quitter l'Ajax Amsterdam pour entraîner le Borussia Dortmund.

2017-2018 : Meilleur joueur de l'Eredivisie[modifier | modifier le code]
Jan Mulder rendant un hommage à Abdelhak Nouri, ami proche de Ziyech.

Ayant porté le numéro 22 dans sa première saison avec l'Ajax, le club lui offre le no 10 du club porté par des joueurs qui ont écrit l'histoire du club comme Johan Cruyff, Patrick Kluivert, Jari Litmanen, Dennis Bergkamp, Rafael van der Vaart et Wesley Sneijder[70]. Le joueur vit un début de saison difficile après avoir affronté le Werder Brême en amical en Autriche[note 16]. Alors que Abdelhak Nouri, pépite du centre de formation, est titularisé aux côtés de Ziyech, ce dernier s'écroule au sol à la 72e minute et frôle la mort après avoir été victime d'une arythmie cardiaque entraînant de graves lésions cérébrales. Ami proche de Ziyech, l'international marocain déclare un an plus tard: « Lors des premiers mois, je n'avais plus aucune envie. Ni de parler, ni de m'entraîner, ni de disputer des matchs. Les gens ignorent quel impact cet incident peut avoir à ses amis et ses proches »[71]. En effet, Ziyech, touché par cet événement tragique rendra régulièrement visite à la famille Nouri à Geuzenveld. Le , Ziyech voit sa qualification en Europa League s'envoler après une double défaite face au club norvégien de Rosenborg[72]. Alors que l'équipe ajacide est dans une mauvaise passe, elle s'absente des compétitions européennes et les objectifs de Ziyech et ses coéquipiers sont la Coupe des Pays-Bas et l'Eredivisie.

Match de championnat opposant l'Ajax au PEC Zwolle en février 2018.

Alors que Alfred Schreuder (nl), son ancien entraîneur au FC Twente est nommé nouvel entraîneur assistant de l'Ajax[73], le joueur réalise une saison époustouflante, inscrivant un total de 14 buts et en délivrant 20 passes décisives en 51 matchs. Mal apprécié par les supporters Ajacides pour son « arrogance »[74], il joue ses derniers matchs sous des coups de sifflets de la part de son propre public d'Amsterdam[75]. Le , il joue son dernier match de la saison 2017-2018 face à l'Excelsior Rotterdam où il délivre une passe décisive (victoire, 1-2)[76]. Il termine la saison comme étant meilleur joueur du championnat néerlandais[77], ainsi que meilleur passeur de la saison pour la quatrième fois d'affilée[78],[79]. Comme lors de la saison précédente, l'Ajax termine vice-champion des Pays-Bas. En fin mai 2018, Ziyech quitte Amsterdam pour se rendre au Maroc pour les matchs de préparation pour la Coupe du monde. Après la Coupe du monde en juin 2018 en Russie, Hakim remporte le Soulier d'Or des Pays-Bas, le prix 11Lions.nl du meilleur joueur marocain de l'Eredivisie, et est également nommé meilleur joueur de la saison avec l'Ajax Amsterdam. En août 2018, le joueur dévoile son sentiment de vouloir quitter le club. Lors d'un interview avec Andy van der Meyde dans la série Bij Andy in de auto, le joueur déclare : « Le Borussia Dortmund? C'est un très bon club, en plus, c'est pas loin de chez moi. Je pourrais tranquillement manger chez moi. »[80].

Avec une clause libératoire fixée à 60 millions d'euros[81], Ziyech est courtisé depuis plusieurs saisons par l'AS Rome et s'attend de rejoindre la Serie A. En juillet 2018, le directeur technique de l'AS Rome surprend l'international marocain et déclare: « Ziyech? J'ai toujours aimé ce joueur, mais en ce moment nous n'avons pas besoin de joueur évoluant dans sa position. Je sais pas vous le certifier à 100 pourcent, mais telle est la situation »[82]. Le joueur décide alors de jouer une troisième saison avec l'Ajax[83]. Un an plus tard, l'AS Rome montre de nouveau ses intérêts pour recruter le néerlando-marocain et demande un nouveau rendez-vous avec l'agent de Hakim Ziyech mais ce dernier répond à un journaliste: « Ils auraient dû y penser l'été passé. Cette saison (2018-19), je me suis amélioré par rapport à la saison passée. »[84].

2018-2019 : Premiers titres aux Pays-Bas[modifier | modifier le code]
Ziyech s'apprêtant à tirer un corner face au Dynamo Kiev en barrage de Ligue des champions en 2018.

Après un rapprochement de Ziyech avec l'AS Rome, les deux clubs ne trouveront pas d'accord pour le transfert du joueur vers l'Italie. Ziyech finira par jouer la saison 2018-19 en restant fidèle à l'Ajax Amsterdam[85]. Dès le début de saison, le directeur Marc Overmars attribue le numéro 10 que portait Ziyech à Dušan Tadić, en provenance du Southampton FC afin de le convaincre de rejoindre le club ajacide et accorde également à l'international serbe la priorité pour tirer les penaltys, que tirait Ziyech lors des deux saisons précédentes[86]. Ziyech reprend le numéro 22 et voit un nouveau concurrent pour tirer les corners et coup-francs avec lui, notamment Lasse Schöne.

« Je trouve cela très gênant de la part du club ajacide de reprendre le numéro 10 de Ziyech pour le donner à Tadić qui revient d'un club où il a eu une saison moyenne. Ziyech est meilleur que Tadić, cela est inadmissible[87]. »

— René van der Gijp

Après le tirage au sort pour les barrages de la Ligue des champions, l'Ajax se voit confronter au Standard de Liège puis le Dynamo Kiev, l'équipe ajacide s'en sort sans problèmes et retrouve la Ligue des champions, sa dernière participation date de la saison 2014-15. Hakim Ziyech joue un rôle important dans les matchs de barrage, marquant un but et délivrant 3 passes décisives[88]. En début septembre 2018, il devient un des joueurs les mieux payés du championnat néerlandais après avoir prolongé son contrat avec l'Ajax jusqu'en juin 2021[89]. Le , il remporte le Soulier d'or néerlandais[90]. Le , à l'occasion de son deuxième match en Ligue des Champions après celui face à l'AEK Athènes (victoire, 3-0), Hakim fait face au Bayern Munich où il fait une prestation étonnante[91]. Le , il inscrit un but exceptionnel lors du classique face au Feyenoord Rotterdam à la 41e minute (victoire, 3-0)[92]. Après le match, Ziyech est complimenté en direct à la télévision par Louis van Gaal, ancien entraîneur du FC Barcelone et de l'Ajax Amsterdam avec une déclaration étonnante : « Je te donne la note de 10. Tu as été exceptionnel. Tu sais très bien le talent que tu possèdes sinon tu ne feras jamais de telles prestations »[93],[94]. Quelques semaines plus tard, Ziyech est nommé homme du match dans les matchs aller et retour face au Benfica Lisbonne. Dans le match retour à Lisbonne, le , il délivre sa première passe décisive dans la compétition à Dusan Tadic (match nul, 1-1). Après sa blessure mi-novembre, il retourne sur le terrain le dans un match retour de Ligue des Champions face au Bayern Munich. Hakim Ziyech jouera 90 minutes et fait de nouveau une prestation remarquable[95]. L'international marocain est élu homme du match (score final 3-3). Quatre jours plus tard, le , il joue son deuxième match depuis sa blessure, marquant son premier hattrick de sa carrière, et délivrant une passe décisive face à De Graafschap. Il est à nouveau élu homme du match lors de la victoire de 8-0[96].

Après avoir été nommé dans l'équipe type des Africains de l'année 2018 par France Football[97], il dispute la 2019 Florida Cup (en) aux États-Unis en janvier 2019[98]. Hakim Ziyech est préservé sur le banc lors du premier match face au CR Flamengo (match nul, 2-2). Lors du deuxième match face au São Paulo FC, il est titularisé et dispute 86 minutes (victoire, 4-2). Lors de son retour aux Pays-Bas, à l'occasion de la deuxième partie de saison, il fait un mauvais démarrage avec deux défaites en championnat dont un large score de 6-2 contre le Feyenoord. Vivement critiqué pour ses prestations[99], le , à l'occasion du match aller des huitièmes de finale de Ligue des champions face au Real Madrid à la Johan Cruyff ArenA, Ziyech marque son premier but dans la compétition (défaite, 1-2). À la fin de la rencontre, Karim Benzema complimente ouvertement à la télévision BeIn Sports l'international marocain pour sa prestation lors de ce match. À l'occasion de la demi-finale de la KNVB Beker face au Feyenoord, le joueur voit son équipe emporter le match au stade De Kuip à Rotterdam sur une victoire de 3-0 et redore son image après un match plutôt réussit[100]. Lors de cette demi-finale de Coupe des Pays-Bas, il délivre deux passes décisives et se qualifie dans la finale face au Willem II. Quelques jours plus tard, il dispute le match retour en Ligue des Champions face au Real Madrid au Santiago Bernabéu. Hakim Ziyech réalise l'exploit avec ses coéquipiers dans l'épopée ajacide[101] en se qualifiant en quarts de finale de la compétition, dont un but marqué à la 7e minute, suivie des buts de David Neres, Dušan Tadić et Lasse Schone (victoire, 1-4)[102]. En mars 2019, Alfred Schreuder, l'entraîneur assistant de l'Ajax, ayant une relation très proche avec Hakim Ziyech, dévoile qu'il entraînera le TSG Hoffenheim lors de la saison qui suit. La nouvelle donne à Ziyech l'envie de quitter également le club ajacide lors du prochain mercato d'été[103]. En avril, le Bayern Munich se présente et propose 45 millions d'euros pour s'enrôler l'international marocain afin qu'il succède Arjen Robben, qui est en fin de carrière[104]. Le , il marque le 100e but de l'Ajax Amsterdam de la saison sur le quatrième but face au Willem II (victoire, 1-4)[105].

« Ziyech est un joueur exceptionnel. Je prends cela comme un compliment qu'on me compare souvent à lui. »

Martin Ødegaard, après le match Ajax Amsterdam - Vitesse Arnhem en avril 2019[106].

À l'occasion des quarts de finale de la Ligue des Champions, il fait face à la Juventus de Cristiano Ronaldo. Malgré des prestations plutôt décevantes de la part du joueur (match aller, match nul 1-1), il résulte individuellement lors du match retour, une passe décisive et un but refusé pour hors-jeu et se voit qualifié en demi-finales de la compétition (victoire, 1-2)[note 17],[107]. Le , il dispute un match de championnat face au Vitesse Arnhem. Lors de ce match, il inscrit le premier but du match et son vingtième but de la saison[108] toute compétition confondue, chose jamais faite, sachant que son record de but datait de la saison 2015-16 avec le FC Twente où il avait terminé la saison avec 19 buts. Avec ses buts marqués depuis le début de saison, il prend part au record historique du club ajacide avec le plus grand nombre de buts marqués en une saison (160 buts)[109]. Le , Ziyech écrit de nouveau son nom en délivrant une passe décisive à Donny van de Beek en demi-finales de la Ligue des Champions face à Tottenham Hotspur (victoire, 0-1). Le , il remporte sa première Coupe des Pays-Bas sur une large victoire de 0-4 face au Willem II Tilburg. Lors de ce match, il délivre une passe décisive sur le deuxième but de l'Ajax avant de sortir à la 58e minute pour être préservé pour le match retour de Ligue des Champions face à Tottenham Hotspur trois jours plus tard. Le , il dispute la fameuse demi-finale contre Tottenham Hotspur. Marquant le deuxième but à la 35e minute, l'Ajax Amsterdam se voit avec un score cumulé de 3-0 à la mi-temps. En fin de match, Lucas Moura marque trois buts dont un à la dernière minute du match, ce qui prive le club néerlandais d'une finale face au Liverpool FC. Questionné après le match, déçu malgré tout de sa propre prestation, il déclare : « J'ai dû au moins marquer un but sur les trois occasions que j'ai eu, on aurait eu la qualification dans la poche »[110]. Cependant, il fait la une des journaux aux Pays-Bas et en Angleterre pour la prestation que ce dernier a fait sur la plus grande scène européenne[111]. Ziyech console son élimination en Ligue des Champions en jouant son dernier match sous le maillot ajacide à la Johan Cruyff ArenA, remportant le championnat face au FC Utrecht (victoire, 4-1). Ziyech joue son dernier match de la saison 2018-19 à l'extérieur face à De Graafschap et délivre une passe décisif dans ce match qui le hisse à la tête du classement des meilleurs passeurs décisifs du championnat pour la cinquième saison consécutive (victoire, 1-4). La saison 2018-19 de Ziyech est conclut avec deux distinctions: le titre du meilleur joueur de l'Ajax ainsi que celui du meilleur joueur du championnat[112]. En mai 2019, Marc Overmars évoque le départ de Ziyech et déclare: « Si Ziyech trouve un bon club, il partira. Et c'est exactement ce qu'il se passe. Grâce à son parcours excellent en Ligue des Champions, il a su se mettre encore plus en lumière que la saison passée. De très grands clubs lui tournent autour. Lors de son arrivée à l'Ajax, on lui avait promis un beau transfert. »[113].

2019-2020 : La saison de plus[modifier | modifier le code]

Quelques jours après une CAN 2019 ratée, il retourne à Amsterdam pour la finale de la Supercoupe des Pays-Bas, qui sera remportée sur le score de 2-0 face au PSV Eindhoven. Une semaine plus tard, il joue son premier match de la nouvelle saison d'Eredivisie face au Vitesse Arnhem en délivrant une passe décisive (match nul, 2-2). Questionné sur un possible départ, il dévoile avoir refusé une offre du FC Séville à cause du niveau de jeu de l'Ajax qui est supérieur à celui du club espagnol[114].

Le 9 août 2019, il prolonge son contrat jusqu'en juin 2022. Auteur d'un début de saison remarquable en championnat néerlandais, il décroche le prix du meilleur joueur d'Eredivisie du mois d'août. Le 2 octobre, il inscrit son premier but de Ligue des champions 2019-2020 face au Valence CF. Il décrit le but comme étant le meilleur but inscrit de sa carrière.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Premiers pas avec les jeunes des Pays-Bas (2011-2014)[modifier | modifier le code]

Ziyech est coéquipier de Memphis Depay en 2012 avec les Oranges U19.

Né aux Pays-Bas et ayant grandi à Dronten, Ziyech commence sa carrière internationale sous le maillot néerlandais U19 aux côtés de Memphis Depay[115]. Le joueur est alors âgé de dix-huit ans et évolue avec les U19 du SC Heerenveen. Il est sélectionné pour sa première fois au début de 2012 pour affronter la Suisse -19 ans[116] en match amical (victoire, 0-3)[117]. Quelques mois plus tard, en septembre 2012, il monte en catégorie chez les -20 ans des Pays-Bas et affronte la Turquie -20 ans en amical (défaite, 2-1)[118]. Il joue un deuxième match amical un mois après face à la Norvège -20 ans où il aura été l'auteur d'un but à la 39e minute. Il dispute son troisième match avec l'équipe des Pays-Bas des moins de 20 ans face à l'Irlande -20 ans le en match amical (défaite, 3-0).

Le , Ziyech dispute son premier match avec les Pays-Bas espoirs face à la République Tchèque espoirs en match amical (défaite, 1-0). Dans cette équipe, il retrouve parmi les rangs, son coéquipier en club Oussama Tannane[note 18]. Un an plus tard, le , il dispute son deuxième match face à l'Écosse espoirs comptant pour les qualifications de l'Euro 2015. Il est l'auteur d'un doublé à la 76e et la 79e minute (victoire, 1-6). En juin 2014, il dispute son dernier match avec les Pays-Bas espoirs, comptant également pour les qualifications de l'Euro 2015, face au Luxembourg espoirs (victoire 3-1).

En mai 2014, grâce à une énorme saison avec le SC Heerenveen, son nom apparaît dans la liste des 32 pré-sélectionnés des Pays-Bas de Louis van Gaal pour prendre part à la Coupe du monde 2014 au Brésil[119]. Le joueur âgé alors de vingt-et-un ans n'est finalement pas retenu dans la liste finale. L'équipe des Pays-Bas quant à elle, atteint la troisième place de la compétition. Ayant peu d'expérience dans le haut niveau, le sélectionneur promet à Hakim Ziyech une convocation avec l'équipe A après la fin de la compétition.

Entre le Maroc et les Pays-Bas (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Danny Blind, sélectionneur des Pays-Bas en 2015 mets la pression sur le joueur binational pour un choix définitif en faveur des Oranges.

En fin 2014, il est convoqué par Guus Hiddink pour un match amical de l'équipe A des Pays-Bas face aux États-Unis et un match de qualification pour l'Euro face à la Lettonie[120]. Ziyech se blesse en plein match avec le FC Twente se doit de décliner la convocation néerlandaise[121]. Quelques mois après, Danny Blind est le nouvel entraîneur des Oranges[122]. Ce dernier n'a pas hésité à mettre la pression sur le joueur binational[123],[124].

Considéré comme le principal successeur de Wesley Sneijder aux Pays-Bas[125], ce dernier accepte un entretient avec le sélectionneur du Maroc Badou Zaki. Questionné par les reporters de Bureau Sport sur son choix de sélection, Ziyech fait une remarque étonnante, il déclare: « Quand j'avais 16 ans, j'étais toujours parmi les meilleurs joueurs mais j'étais toujours le seul qui ne recevait aucun contact avec aucun club. Je me suis posé une tonne de questions sur le fait que je sois Marocain, que j'ai moins de chances que les autres »[126]. Quant à Aziz Doufikar, il n'approuve pas les propos du joueur avec lequel il entretient de très bonnes relations[127]. Hakim ajoute: « Danny Blind peut mettre autant de pression qu'il veut sur moi. Je n'irais pas jouer avec les Pays-Bas. Le choix de sélection, c'est pas avec le cerveau que ça se fait mais avec le cœur. Avec quelle sélection tu veux jouer et vers où ton cœur se penche le plus. Dans mon cas c'était sans hésitations le Maroc. Je me suis toujours senti Marocain bien que je sois né ici (Pays-Bas). Beaucoup de gens ne comprendront jamais ce sentiment »[128]. Après ces déclarations qui feront surface à la une des journaux quelques mois plus tard, le joueur est hué deux ans plus tard par une masse de supporters[129] dans les gradins de l'Ajax[130].

Lorsque Hakim Ziyech fait le choix pour une carrière internationale en faveur des Marocains, le binational néerlando-marocain Oussama Tannane fait également le choix d'évoluer avec les Lions de l'Atlas[131]. La nouvelle a entraîné énormément de critiques dans les médias néerlandais, et plus particulièrement de la part de Marco van Basten[132], ex-entraîneur de Hakim Ziyech dans le club du SC Heerenveen qui déclarera: « Hakim Ziyech et Oussama Tannane sont des cons, c'est également le cas pour leur manager. Le choix qu'ils ont fait est incompréhensible. Ils auront dû avoir de la patience. Je trouve que Ziyech et Tannane sont des joueurs excellents. Mais comment tu peux être aussi con de choisir le Maroc si l'équipe des Pays-Bas montre clairement des intérêts pour toi »[133].

Débuts sous l'ère Badou Zaki (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Badou Zaki (ici en 2013) convainc le binational à porter les couleurs du Maroc.

Hakim Ziyech délaisse la fédération néerlandaise pour une convocation exclusive avec le Maroc afin de disputer un match amical face à la Côte d'Ivoire à Agadir le 9 octobre 2015[note 19],[134]. Après sa convocation, Badou Zaki déclare ouvertement à propos de Hakim Ziyech: « J'ai milité pour le faire venir. Ceux qui connaissent Ziyech savent qu'il peut donner encore plus que le rendement affiché face à la Côte d'Ivoire. Je suis sûr qu'avec un peu plus de travail et un peu plus de patience, il deviendra une légende ». Considéré comme une star du football au Maroc, il cède sa place à la 64e minute et quitte le terrain sous scandement de son nom de la part du public marocain.

Le joueur tranche définitivement pour une carrière internationale en faveur du Maroc en honorant sa première sélection officielle le 12 novembre 2015, comptant pour les qualifications pour la Coupe du monde 2018 face à la Guinée Equatoriale à Agadir (victoire, 2-0)[135]. À l'occasion du match retour, Ziyech entre à la 75e minute sur une défaite de un à zéro contre les Guinéens à Bata. L'entraîneur Badou Zaki sera par conséquent limogé de la fédération marocaine.

Altercation avec Hervé Renard (2016-2017)[modifier | modifier le code]

En février 2016, Hervé Renard est nommé nouveau sélectionneur des Lions de l'Atlas. Un mois plus tard, en mars 2016, Hakim Ziyech fait son apparition sur la liste des 24 convoqués pour le match face au Cap-Vert. Il se rend à Praia en compagnie de ses coéquipiers marocains et son nouvel entraîneur Hervé Renard pour le match qui compte pour la qualification à la CAN 2017[136]. Le sélectionneur français, pouvant prendre un total de 18 joueurs pour le match face au Cap-Vert, décide de mettre le jeune néerlando-marocain dans les tribunes à cause du « terrain synthétique et le climat africain » dit Hervé Renard, affirmant qu'il s'agit d'un match typiquement africain et que cela ne correspond pas au style de jeu de Ziyech. Le match se solde sur le score de un but à zéro en faveur des Lions de l'Atlas. Au match retour à Marrakech, nouveau coup dur pour Ziyech, il commence le match sur le banc à cause de son concurrent Mbark Boussoufa qui fait un remarquable retour en équipe nationale[137]. Il rentre en jeu à la 62e minute en remplaçant son coéquipier Younès Belhanda. Le score est alors de 0-2 en faveur du Maroc, depuis la 28e minutes, en fin de match le Maroc se qualifie officiellement en Coupe d'Afrique 2017, tandis que Ziyech est déçu du temps de jeu que l'entraîneur ne lui accorde pas. Lors de prochaine trêve internationale en mai 2016, Hakim marque son premier but sous les couleurs marocaines face au Congo en match amical à la 4e minute sur un coup franc[138]. Dans le même match, il marque son deuxième but sur une panenka à la 55e minute et cède sa place à Yacine Bammou à la 83e minute (victoire, 2-0)[139], une prestation plus que remarquable de Ziyech qui épate les supporters du Maroc, sans pour autant convaincre le sélectionneur français.

Fin 2016, très attendu par le public marocain à voir jouer la nouvelle pépite dont tout le monde parle, à la CAN 2017, Ziyech ne prend finalement pas part à la compétition, selon les choix d'Hervé Renard[140]. Quelques semaines auparavant, Hervé déclare à propos de Ziyech: « Ce joueur a du mal à garder le banc des remplacements », à noter que ce dernier montrait de manière positif son envie de jouer en tant que titulaire lors des matchs internationaux[141]. Ne se supportant plus, Renard décide d'effacer Ziyech de ses listes de convocations, pensant qu'il apporte énormément de problèmes au sein du groupe[142]. Quant au jeune maroco-néerlandais, il déclare ne plus vouloir revenir tant que Renard est en tête de la sélection[143]. Le 9 janvier 2017, le Maroc joue son match de préparation pour la CAN 2017 sans la présence de Ziyech[144]. L'équipe s'en sort très mal sur une défaite de 0-1 face à une équipe de Finlande qui n'avait jusque-là gagné aucun match depuis 2015. Pendant tout le match, les supporters ayant un grand amour pour l'international Hakim, frustrés des choix de Hervé Renard, scandaient le nom de Ziyech[145],[146]. Quant à la sélection marocaine, après avoir battu le Togo et la Côte d'Ivoire, parvient toutefois en quarts-de-finale en étant battu 0-1 par l'Égypte[147]. Alors que l'international marocain est au meilleur forme de sa saison, il cite « Je suis vraiment déçu. Quand t'as envie de représenter ton pays et que t'en est empêché, il faut faire avec et ne surtout pas montrer preuve de démotivation »[148].

Le 30 juin 2017, après plusieurs incidents sur l'affaire Renard-Ziyech, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa se rend à Amsterdam avec le sélectionneur français pour réunir les deux hommes[149]. Après trois minutes de débat, la discussion se termine en une réconciliation entre joueur et sélectionneur[150],[151]. Deux années plus tard, Hervé Renard avoue être l'homme fautif sur l'affaire à cause d'un manque de communication avec le joueur ainsi qu'un manque de confiance. Hervé Renard poursuit: « Hakim n'y est pour rien. Il n'a jamais mal réagit. Il est resté impeccable mais moi je n'ai pas assez communiqué avec lui. Je reconnais mes erreurs et les erreurs en tant qu'entraîneur, il faut les avouer »[152].

Coupe du monde 2018 (2017-2018)[modifier | modifier le code]

Hakim Ziyech face au Portugal en 2018.

Dès son retour, le 1er septembre, à l'occasion des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, le numéro 7 de l'équipe nationale débute pour la première fois dans un match officiel, et inscrit deux buts ainsi qu'une passe décisive face au Mali[153]. Il est à l'origine des quatre premiers buts marqués par le Maroc (victoire, 6-0). Homme du match, le joueur a été l'homme ayant accéléré le jeu offensif[154]. Après son premier but de ce match, le joueur célèbre son but en rendant hommage à son meilleur ami, Abdelhak Nouri, aujourd'hui encore en soins intensifs après avoir subi de graves lésions cérébrales dans un match amical avec l'Ajax Amsterdam, dans lequel Ziyech était également titulaire[155]. À l'occasion du match retour le 5 septembre 2017 face au Mali à Bamako, Ziyech finit son match sur le score de 0-0 ayant manqué un penalty[156]. Le joueur retourne à Amsterdam sur une grosse déception, mentalement détruit ayant « détruit le rêve de tous les Marocains ainsi que ses propres rêves à lui », dit-il[157]. Deux mois plus tard, le 11 novembre 2017 il est titularisé pour la finale des qualifications pour la Coupe du monde face à la Côte d'Ivoire à Abidjan. Un match nul suffisait aux Lions de l'Atlas pour assurer une qualification en Coupe du monde. Hakim Ziyech délivre une passe décisive à Nabil Dirar pour le premier but avant de se voir qualifié à la Coupe du monde en Russie (victoire, 0-2)[note 20].

Après avoir joué cinq matchs de préparation (2 buts, 1 passe décisive) avant la Coupe du monde entre mars et juin, Hakim Ziyech se voit logiquement sélectionné en Coupe du monde 2018 en début juin par le sélectionneur Hervé Renard[158]. Le 15 juin 2018, il dispute pendant 96 minutes sa première rencontre de Coupe du monde contre l'Iran, lors d'une défaite 0-1 des Marocains sur un but contre son camp d'Aziz Bouhaddouz[159]. À l'occasion de son deuxième match de Coupe du monde face au Portugal, le joueur verra son équipe encaisser à la 4e minute un but de Cristiano Ronaldo[160]. Après un match largement dominé par les Marocains, Ziyech qui joua 90 minutes verra ses chances d'aller en huitième de finale, s'écrouler après la défaite de un but à zéro en faveur des Portugais[161]. Ziyech joue son troisième et dernier match avec les Lions de l'Atlas en Coupe du monde 2018 face à l'Espagne, une des équipes favorites de cette compétition sur un score final de 2-2. Il cède sa place à Aziz Bouhaddouz à la 85e minute.

Cette élimination au premier tour, dont l'échec ne peut être imputé au seul Ziyech, reste un point noir dans son palmarès néant. Il remercie cependant le public marocain qui avait fait un énorme déplacement massif vers les trois stades où le Maroc a joué[162].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

CAN 2019, la mauvaise expérience (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Après une Coupe du monde aux résultats plutôt décevants, Ziyech fait son retour à Amsterdam avant de retourner deux mois plus tard au Maroc pour un match de qualification à la CAN 2019, cette fois-ci avec son coéquipier de l'Ajax, Noussair Mazraoui qui refuse la sélection néerlandaise. Le 8 septembre 2018, il joue son premier match à Casablanca face au Malawi et inscrit un but (victoire, 3-0). Il est rappelé un mois plus tard pour une double confrontation en octobre 2018 face aux Comores mais le joueur se blesse lors d'un match de championnat face à l'AZ Alkmaar et se doit de décliner la convocation[163]. En début novembre 2018, Hervé Renard affiche sa liste des 25 convoqués pour un match de qualification face à la bête noire du Maroc, le Cameroun. Hakim Ziyech, figure sur la liste et jouera ce match le 16 novembre 2018, marquant à lui seul un doublé, il marque l'histoire en offrant à l'équipe sa première victoire de l'histoire du football marocain face aux Lions Indomptables[164]. Avec son doublé, il se hisse à la 7e place dans le tableau des meilleurs buteurs de l'histoire de l'équipe du Maroc[note 21]. Un jour plus tard, alors que les Lions de l'Atlas s'apprêtaient à s'envoler pour Tunis pour un match amical face à la Tunisie le 20 novembre 2018, le joueur se blesse. Le 17 novembre 2018, il retourne à Amsterdam où il passera une imagerie par résonance magnétique, un test qui résultera une privation des terrains de football pour une durée de deux semaines. Le 16 juin 2019, Hakim Ziyech marque un doublé lors d'un match amical du Maroc contre la Zambie pour se préparer à la CAN 2019 (défaite 2-3).

Le 23 juin, lors du match d'ouverture de la CAN 2019 du Maroc face à la Namibie, Ziyech dispute l'intégralité de la rencontre et est à l'origine du but contre son camp d'un joueur namibien sur un coup franc qui offre la victoire à l'équipe du Maroc (1-0)[165]. Les Lions de l'Atlas assurent une qualification en huitième de finales grâce à deux victoires dont une face à la Côte d'Ivoire et l'autre face à l'Afrique du Sud avec un Ziyech peu en forme. Ziyech fait énormément parler de lui lors du match de huitième de finale face au Bénin, match dans lequel il manque un penalty à la dernière minute du jeu sur un match nul de 1-1. Le match sera soldé sur une victoire béninoise après une séance de penalty et les Marocains se voient éliminés de la compétition. Ziyech essuiera un grand nombre de critique suite à sa prestation jugée mauvaise par les supporters et certains médias marocains, français et néerlandais[166].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Ziyech est connu pour la précision de ses passes et sa vision de jeu.

Hakim Ziyech est doté d'une superbe qualité de passe, d'un large éventail technique et d'une bonne conduite de balle, qu'il doit à sa pratique du futsal durant sa jeunesse sous coaching d'Aziz Doufikar. Gaucher, il est capable de marquer sur coups-francs. Il tire aussi les corners et les penaltys, ce qui fait de lui un joueur clé pour son équipe[lp 9],[167]. Sa conduite de balle lui permet de faire des raids solitaires en contre-attaque, ce qui pèse sur la défense adverse. Son style de dribble est plutôt orienté vers des jeux de corps[168], des crochets ou des roulettes, des grands et des petits ponts[lp 10],[169]. Il est également un très bon passeur. Ses passes sont très souvent joués en une-touche. Beaucoup font du jeu de Ziyech une référence au Tiki-taka du FC Barcelone[170]. Régulièrement passeur décisif, Ziyech est connu pour sa régularité et pour son sang-froid devant les buts adverses, ses buts sont souvent conclus en finesse à l'intérieur de la surface de réparation[lp 11]. Souvent comparé au style de jeu d'Ángel Di María[171], il est parfois adepte du lob face au gardien mais est tout aussi capable de marquer en force, que ce soit à l'intérieur ou hors de la surface de réparation[172]. Les points faibles du joueur sont le jeu de tête, la vitesse en course et l'impact physique. À chaque saison en Eredivisie, le joueur impressionne avec des buts splendides, parfois tirés de très loin, comme son but face au RKC Waalwijk à la 85e minute sous les couleurs du SC Heerenveen en 2013[173].

Toutefois, au cours de sa carrière de nombreuses critiques se sont portées vers l'aspect parfois égoïste de son jeu, flamboyant et fait de dribbles en abondance, mais parfois peu porté vers le collectif – dans des situations où adresser une passe à un coéquipier semble être la solution optimale, Ziyech a tendance à privilégier le tir ou le dribble, bien que cela finit très souvent en perte de balle[lp 12],[lp 13]. Par conséquent, il bat en février 2018 le record historique de perte de balle au cours d'un match de championnat, face à l'ADO La Haye[174]. Néanmoins, il semble que cet aspect se soit fortement effacé, surtout dans les grands matchs, et spécialement depuis 2019. Cependant, à titre d'exemple, ses deux des trois derniers buts en qualification à la CAN 2019 (10e et 12e buts en sélection), furent construits uniquement par lui-même. Son activité dans les phases défensives, assez faible au début de sa carrière, s'est fortement renforcée lors de la saison 2018-2019. Son intensivité à presser et récupérer les ballons lui permet de minimiser régulièrement l'apport offensif du latéral gauche adverse. On a ainsi souvent reproché à Ziyech son manque d'efficacité face au gardien, en citant le face-à-face décisif qu'il a raté contre Thibaut Courtois en huitième de finale de la Ligue des champions 2018-2019 à Amsterdam. De même, son penalty décisif raté lors des phases de qualification à la Coupe du monde 2018 face au Mali à Bamako, finalement un match nul qui a nourri de nombreuses critiques relatives à sa prétendue inefficacité lors des grands matchs[175].

Ziyech en duel face au Portugal en Coupe du monde 2018.

Cependant, l'originalité de Ziyech réside dans sa capacité à dépasser son registre d'ailier pour évoluer en meneur de jeu, tant sur l'aile que dans l'axe[lp 14]. Dans le poste de milieu offensif, il se base souvent vers la verticalité au lieu d'écarter vers les ailiers, avec comme but le une-deux avec son coéquipier, afin de se mettre en position de frappe, chose qu'il fait très souvent malgré un bas ratio dans l'efficacité de ses frappes lointaines[lp 15]. Il organise les offensives en alternant jeu court, jeu long et les changements d'aile, tout en conservant la possibilité de provoquer en un contre un. Pour déconcerter les défenseurs adverses, il change très souvent d'aile en se servant de sa polyvalence sur le terrain, allant jusqu'à jouer trois positions différentes en un match[lp 16],[176] et combine très souvent avec le défenseur latéral sur son côté droit – en particulier avec Noussair Mazraoui à l'Ajax, depuis septembre 2018 également coéquipier en sélection marocaine[177]. Avec ce dernier, il revient souvent en arrière dans le couloir droit pour jouer le rôle du deuxième défenseur[178]. il multiplie les passes courtes et les dédoublements pour créer des espaces mis à profit par le latéral ou lui en tirant ou en centrant. Quand on questionne le joueur sur ses qualités dans son style de jeu, celui-ci répond: « Je pense que je suis un joueur imprévisible. Je pense que je suis capable de créer à partir de pas grand-chose. Je dirais que c'est une qualité, mais je peux également aider l'équipe à défendre. »[12].

Sur le plan personnel, Ziyech renvoie une image d'homme négatif envers les journalistes et analystes. Ses interviews qui ont tourné à l'altercation ont souvent été mis en lumière lors des émissions-télé de football[179]. En décembre 2018, Alfred Schreuder, son entraîneur lors de son transfert au FC Twente déclare : « Dans toutes sortes d'entraînement, que ce soit physique comme tactique, c'est toujours le plus motivé des joueurs. Lors-ce que j'étais son entraîneur, c'était le seul à rester longtemps encore sur le terrain après les entraînements, à faire des exercices à lui-seul »[180].  Vis-à-vis de ses coéquipiers, il prend rarement la parole en groupe, signe de sa grande timidité, mais n'hésite pas à soutenir ou à échanger individuellement avec chaque joueur, ce qui le rend très apprécié de ses coéquipiers. Sur le terrain, son style nonchalant caractéristique et son visage fermé ont toujours été sa marque, et ce depuis ses plus jeunes années à Heerenveen[181]. En 2019, lors du Klassieker face au Feyenoord Rotterdam, Calvin Verdonk, un adversaire et ami de Hakim Ziyech, très admiratif auprès du néerlando-marocain déclare à propos du comportement de ce dernier: « Il ne râle jamais, même si tu commets une faute sur lui, même avec les arbitres c'est pareille. Je suis vraiment content d'avoir joué le match de ma carrière face à cet excellent joueur »[182]. Son style de jeu, très répandu au Maroc lui a valu le surnom « El Maestro »[183],[184].

Carrière extra-sportive[modifier | modifier le code]

Reconnaissance par ses pairs et par les médias[modifier | modifier le code]

Depuis ses saisons au FC Twente, il est considéré par de nombreux organismes sportifs[185], par plusieurs joueurs[186], par beaucoup d'anciens joueurs légendaires[187], entraîneurs et la presse en général comme l'actuel meilleur joueur du championnat néerlandais[188]. Il est jusqu'à maintenant l'un des rares « grands » joueurs à n'avoir été transféré dans aucun club étranger. Étant le seul joueur de l'histoire du football néerlandais à avoir fini la saison comme meilleur passeur décisif cinq fois de suite, certains commentateurs, entraîneurs et joueurs désignent Ziyech comme le plus grand meneur de jeu néerlandais (de nationalité) des temps modernes[189]. En revanche si la presse accorde à Ziyech le fait d’être l'un des plus grands joueurs africains du championnat toutes générations confondues, elle ne le définit pas en général comme le plus grand joueur de tous les temps.

Selon Louis van Gaal, ici en 2014, « Ziyech est exceptionnel, c'est du pur 10 sur 10 ».

Parmi elles, plusieurs entraîneurs de renom qui ont croisé sa route ou l'ont entraîné. Piet Keizer l'a comparé à Kevin De Bruyne « qua style de jeu »[190], le Néerlandais Rafael van der Vaart a déclaré que « Ziyech est l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du championnat néerlandais. »[191]. Erik ten Hag, qui a entraîné Ziyech à l'Ajax moderne de la Ligue des champions 2018-2019, a estimé que « Nous avons eu beaucoup de joueurs de classe mondiale (Matthijs de Ligt, Frenkie de Jong, etc) mais Ziyech est la touche créative de l'effectif ». Willem van Hanegem a lui aussi encensé Ziyech: « Dans cette équipe de l'Ajax, je prend du plaisir à voir Hakim Ziyech jouer au ballon. C'est vraiment un grand joueur, surtout dans le côté droit. »[192]. Lors du match aller de la Ligue des champions de l'UEFA 2018-2019 face au Bayern Munich, l'ancienne légende Louis van Gaal attribue « un 10/10 à Hakim Ziyech. ». En plein direct à la télévision, il déclare en face de Ziyech: « Je t'ai trouvé fantastique, en plus, de base, je suis un entraîneur très critique. »[193]. Son supérieur adjoint au SC Heerenveen, Frank de Boer, a également dit qu'il était « un vrai styliste avec un pied gauche magistral »[194]. Parmi les adversaires contre lesquelles il a joué au cours de sa carrière, Karim Benzema décrit Ziyech comme étant « à l'aise avec la balle au pied et possède énormément de talent. Sa manière de jouer est exceptionnelle[195].». Un qualificatif partagé par Steven Pienaar, qui pendant la saison 2018-2019 prononça ces mots : « C'est un plaisir de voir Hakim Ziyech jouer au football. C'est un joueur complet mais il n'est pas Européen et quand tu n'es pas Européen, tu es malheureusement toujours moins mis en valeur. »[196]. « Incroyable, ce joueur est le meilleur de l'Eredivisie ! » déclarent les commentateurs de NOS en 2018, étonnés de la saison époustouflante que réalise Ziyech en début de saison 2018-19[197]. Enfin, Hervé Renard, dont le double champion de la Coupe d'Afrique, a dans un premier temps réfuté le fait qu'il fasse partie des plus grands joueurs de l'histoire déclarant même : « Il ne faut pas faire jouer Ziyech en Afrique dans un match à terrain synthétique avec un climat défavorable. Dans un cas comme ça, sa place est dans les tribunes ». Il reconnaît plus tard dans le plateau de RMC Sport être en tort et avoir fait beaucoup d'erreurs dans le début de la carrière internationale du jeune néerlando-marocain. Le sélectionneur français rajoutera que ce dernier possède une vision de jeu hors-norme et qu' « il voit les choses plus rapidement que n'importe quel autre joueur »[198].

Parmi ses pairs, l'attaquant néerlandais Nasser El Khayati a déclaré que « mon objectif serait d'atteindre la sélection marocaine afin que je puisse au moins une fois dans ma carrière, jouer aux côtés de Hakim Ziyech. Ce serait vraiment quelque chose d'inoubliable si jamais j'aurais l'occasion de briller avec lui sous les couleurs du Maroc »[199]. Notant que ce dernier n'a jamais atteint ses objectifs mais a souvent croisé l'international marocain en tant qu'adversaire en Eredivisie. Karim El Ahmadi, coéquipier en sélection, a décrit Ziyech comme « le plus grand joueur du championnat de sa génération »[200] tandis que l'ancien entraîneur du SC Heerenveen Foppe de Haan, espérant voir un Ziyech sous le maillot orange, a déclaré dans une interview que « Ziyech est l’un des meilleurs milieu de l’histoire des Pays-Bas »[201]. Le défenseur néerlandais Matthijs de Ligt, côtoyé à l'Ajax, a dit de Ziyech : « Je préfère jouer avec Ziyech à l'Ajax qu'avec Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi. »[202],[203]. Alors que l'international marocain est en fin de saison 2018-2019 avec un possible départ des Pays-Bas, le politicien néerlandais Lodewijk Asscher lance une pétition pour garder le joueur parmi les rangs de l'Ajax Amsterdam. Il déclare également: « Pourquoi est-ce que Ziyech doit aller dans un grand club? Il y est déjà. »[204].

Controverses[modifier | modifier le code]

En décembre 2016, alors qu'il revient du Maroc, un ami à lui viendra le chercher en bolide Mercedes de dernière classe. Alors qu'ils roulaient direction Dronten, il est arrêté par deux voitures de police avec son ami à quelques kilomètres de l'Aéroport d'Amsterdam-Schiphol. La voiture sera entièrement fouillée, pensant qu'il faisait partie d'un réseau criminel d'Amsterdam. Ziyech déclarera au média voetbalprimeur : « Ma valise a complètement été fouillée. Je me suis senti comme un criminel. La police savait que j'étais ce Hakim Ziyech qui évoluait à l'Ajax Amsterdam mais ils ont quand même pris la peine de faire tout ceci. Je suis resté calme. Encore une chance, car face à de telles situations, j'ai des difficultés à garder mon calme »[205],[206]. Il rajoutera : « C'est dans des situations comme ça que tu constates que les Néerlandais d'origine marocaine sont tellement mis dans l'ombre. Dans ce pays, si t'es Marocain, t'es obligé de percer sinon tu subiras toute ta vie des contrôles sans raisons. J'ai subi cela pendant toute mon adolescence »[207].

Johan Derksen (nl) a soulevé de nombreuses critiques envers Ziyech lors de sa carrière en Eredivisie.
« Bullshit! Ceux qui écrivent ou parlent sur moi dans les émissions, je m'en tape littéralement. »

Ziyech, après les déclarations de Johan Derksen en 2018[208].

Ziyech a souvent fait les frais de nombreuses critiques, notamment dans les émissions de télé et le présentateur Johan Derksen[209]. Concernant son choix international, à côté des critiques de Marco van Basten[note 22], Johan Derksen déclare également: « Ziyech a fait des choses idiotes. Le fait qu'il choisisse le Maroc est très mauvais pour sa carrière. », en émission direct sur Voetbal Inside, René van der Gijp, co-présentateur cite à son tour: « Alors qu'il pouvait évoluer avec les Oranges, le voici jouer face à la Syrie »[210],[211]. Son choix international fait également scandale dans son club respectif et notamment chez les supporters ajacides. Le 26 novembre 2017, lorsqu'il est encore footballeur à l'Ajax Amsterdam, à l'occasion d'un match de championnat face au Roda JC, il est boycotté et sifflé par des milliers de supporters néerlandais[212]. Ce dernier marque un but dans ce match et ne célèbre pas son but. Le 14 février 2018, à l'occasion d'un match de championnat face au NAC Breda, il est de nouveau boycotté et sifflé par des milliers de supporters néerlandais. Hakim Ziyech marque un but et répond en célébrant le but d'une manière négative envers les supporters. Après le match, le joueur déclare: « Je me suis laissé aller. Je suis un humain aussi et c'est extrêmement frustrant. Je préfère ne pas en parler. »[213]. Le 19 avril, lors d'un match de championnat face au VVV Venlo, il est à nouveau sifflé par des milliers de supporters néerlandais[214]. Cependant, Ziyech choisit l'option d'ignorer.

« Dans beaucoup d'interviews et d'analyses, on dit qu'il est arrogant et qu'il a un comportement négatif mais un peu de sérieux, Hakim est un mec qui est là pour jouer et pas pour faire le clown. »

Aziz Kallah, kick-boxeur et ami de Hakim Ziyech[215]..

Après un match de championnat face au FC Groningue en août 2017, Ziyech est interviewé par Hélène Hendriks, journaliste dans Fox Sports[216]. L'interview tourne très vite à la dispute après une remarque que Ziyech n'aurait pas approuvé[note 23]. L'interview d'après match est regardée plus de 500.000 fois sur les réseaux sociaux aux Pays-Bas et nécessite très vite de nombreuses critiques de la part du monde médiatique, notamment de la part des présentateurs, notamment de Johan Derksen qui reproche à Ziyech d'avoir un mauvais caractère envers les journalistes et les interviewers[217], ce dernier déclare: « Ziyech est l'un de mes joueurs favoris en Eredivisie, il joue très bien au ballon. Mais son caractère ne le mènera nulle part. Comme avec l'ancien joueur Mounir El Hamdaoui[note 24], il se prend pour dieu et adopte un comportement arrogant. Il n'accepte pas les remarques et les critiques. Il a du mal quand une personne dans les tribunes le siffle ou l'insulte. Il n'arrive pas à garder son sang froid. Il ne répond qu'avec de la frustration. Après chaque match de championnat, il recale notre journaliste Hélène Hendriks »[218],[219]. En effet, pendant les deux saisons qui suivront[220], Ziyech ignore chaque interview d'après-match et notamment la journaliste de Fox Sports Hélène Hendriks[221],[222]. Johan Derksen poursuit: « Peut être qu'il ne veut pas communiquer avec elle car c'est une femme, un peu comme Yassin Ayoub, joueur du FC Utrecht, qui refuse de lui donner la main car ceci n'est pas autorisé dans leur culture »[223]. Cependant, après son parcours en Ligue des champions de l'UEFA 2018-2019 au plus haut niveau, ce dernier change d'avis et déclare: « Au début, je le trouvais vraiment mauvais. Mais après ses prestations et notamment face à Tottenham au match retour, il nous a prouvé qu'il est au plus haut niveau européen. »[224] Avec beaucoup de reproches de Johan Derksen envers la communauté marocaine aux Pays-Bas, énormément d'internautes néerlando-marocains verront ce dernier comme étant « raciste anti-Mocro »[225].

« En général, on peut dire que le talent chez les jeunes marocains aux Pays-Bas est plus prometteuse que nos jeunes néerlandais. Seulement, leur comportement laisse à désirer[226]. »

— Johan Derksen (nl).

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Valeur marchande[modifier | modifier le code]

Valeur marchande de Hakim Ziyech
(Selon transfermarkt[227])
Club Période Valeur
Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen Août 2012 90 000 
Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen Juin 2013 180 000 
Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen Septembre 2013 540 000 
Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen Août 2014 4 500 000 
Drapeau : Pays-Bas FC Twente Juillet 2015 6 300 000 
Drapeau : Pays-Bas FC Twente Février 2016 9 000 000 
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam Janvier 2017 11 700 000 
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam Janvier 2018 18 000 000 
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam Octobre 2018 27 000 000 
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam Avril 2019 35 000 000 

Après de bonnes performances réalisées lors de ses trois saisons sous les couleurs de l'Ajax Amsterdam, la valeur marchande de Ziyech devient élevée. Ainsi, en 2017, l'AS Rome était prêt à payer la clause libératoire du joueur fixée à 45 millions d'euros avec un salaire de 10 millions d'euros à la clé, ce qui n'a finalement pas eu lieu suite à un désaccord entre les deux clubs[228]. Déjà dès 2015, il fait l'objet de convoitises notamment de la part du Fenerbahçe et du club belge du RSC Anderlecht. Son salaire annuel est cependant estimé à au moins deux millions d'euros par an[229].

Les consultants du site britannique transfermarkt spécialisé dans le domaine de l’économie, de la gestion et des valeurs marchandes notent que Ziyech pointe, mi-2016, largement en tête du club du FC Twente avec une valeur marchande estimée à 10 millions d'euros. Quelques mois plus tard, sa valeur sur le marché serait de 15 millions d'euros, un peu plus que son concurrent de la saison Hirving Lozano qui serait évalué à plus de 13 millions d'euros[230]. Pour justifier son évaluation, l’agence évoque trois événements exceptionnels lors de la saison 2018-2019 : son Soulier d'or obtenu en début de saison, son parcours en Ligue des champions ainsi que son record de passes décisives en l'espace de cinq saisons d'affilée. Lors de cette saison, de nombreuses élites du football européen se présentent au club néerlandais pour s'enrôler l'international marocain[231]. Cependant, l'Ajax Amsterdam préfère fixer un montant raisonnable allant de 40 à 60 millions d'euros au vu de la saison 2018-19 que réalise Ziyech[232]. Bien que beaucoup estiment que la valeur de Ziyech est très basse comme chiffre dans le football moderne dû à son choix international en faveur du Maroc[233], Hakim, lui, ne se préoccupe pas et ne montre aucun intérêt pour sa valeur marchande.

Humanitaire[modifier | modifier le code]

Hakim Ziyech verse régulièrement des sommes d'argent dans la fondation d'André Onana qui consiste à venir en aide aux enfants démunis au Cameroun[234].

Ziyech fait un don financier à Leon de Kogel, joueur ayant été victime d'un accident grave en 2018.
« Il m'a dit qu'il avait pas besoin de passer dans les médias. Il voulait faire ce geste tout simplement et c'est ce qu'il a fait. »

Leon de Kogel (nl), quelques mois après le geste humanitaire[235].

En juin 2018, le footballeur néerlandais Leon de Kogel (nl) fait un accident grave à Malte, l'obligeant à mettre un terme à sa carrière footballistique[236]. Le 11 janvier 2019, à l'occasion du match de championnat opposant les Jong FC Utrecht face aux Go Ahead Eagles, clubs par où est passé le joueur néerlandais lors de ses débuts, offrent un chèque de 24,000 euros à la victime[237]. Un jour plus tard, Hakim Ziyech, mis au courant de l'histoire de Leon de Kogel, demande à entrer en contact avec le joueur en question pour lui proposer une importante aide financière[238]. Le jour même (12 février 2019), de Kogel déclare à propos de Ziyech: « Il m'a appelé et m'a fait savoir sa tristesse envers mon histoire. Il a directement demandé à me verser une énorme somme d'argent afin de faciliter mon avenir. Ziyech n'est pas seulement le meilleur joueur de l'Eredivisie, c'est également une personne avec un grand cœur. Avec cette somme versée, je pourrais enfin payer mes dettes pour les avocats afin que le processus juridique puisse mieux avancer. J'aimerais énormément remercier Hakim Ziyech, j'en suis très reconnaissant et je le serai tout au long de ma vie. », dit-il au média NOS[239],[240].

En début décembre 2018, il fait une donation de 50.000 DH au club amateur marocain de football Wafaa Driouch afin de l’aider à sortir de sa crise financière étouffante qu'elle endurait depuis de longs mois[241].

Le 23 février 2019, Hakim Ziyech verse une somme de deux millions de dirhams à une association marocaine, traitant des patients mineurs atteints de cancer à Nador au Maroc[242],[243].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mohamed Ziyech, natif de Berkane, et originaire du Tafoughalt — village appartenant aux Aït Iznassen, à quelques kilomètres de Berkane (Maroc), il grandit et possède une maison dans la ville d'Oujda[1]. Mohamed se marie dans les années 1960 à Tafoughalt avant de donner naissance à Hicham Ziyech. Quant à la mère de Hakim, c'est la deuxième femme de son père[8]. En 1967, la famille Ziyech, ayant à ce moment deux enfants natifs de Berkane: Faouzi et Hicham, décide d'immigrer aux Pays-Bas[9]. La famille Ziyech s'installe à Dronten dans les années 1990. C'est en 1993 que Hakim voit le jour comme étant le plus jeune de la famille. Issu d'une famille nombreuse de huit enfants, Hakim grandit dans sa ville natale aux Pays-Bas. À côté de ses huit frères et sœurs, Hakim a deux autres demi-sœurs[8]. Depuis sa naissance, Hakim passe régulièrement ses vacances d'été chez sa famille au Maroc à Oujda ainsi que dans son village paternel à Tafoughalt[1]. Le 23 décembre 2003, alors qu'il est âgé de dix ans, son père décède suite à une maladie grave[31],[17]. Hakim se tourne régulièrement vers Aziz Doufikar après qu'il soit mis quotidiennement à l'écart de son club SC Heerenveen[244].

Célibataire, Ziyech réside au sud d'Amsterdam dans le quartier résidentiel de Zuidas, où il possède une propriété d'environ 286 mètres carrés[245]. Il achète l'appartement en 2014 lorsqu'il est transféré du SC Heerenveen au FC Twente[246] en compagnie de son agent Mustapha Nakhli. Nakhli est né en 1965 au Maroc et immigre dès son plus jeune âge aux Pays-Bas[note 25]. Hakim côtoie de nombreux personnalités dont le kick-boxeur Aziz Kallah[247], Abdelhak Nouri[248], Noussair Mazraoui ainsi que les frères Jercely et Jerson Cabral[249]. Ayant grandi dans une famille amazighophone, il est le seul de la famille à s'exprimer seulement en néerlandais et en anglais. Par contre, Ziyech affirme comprendre le tarifit et l'arabe marocain, qui est sa langue maternelle et qui est souvent parlée par son entourage en sélection marocaine lors des trêves internationaux[250]. En mai 2019, il achète deux autres appartements à Amsterdam pour un montant total de 1,6 millions d'euros[251].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Hakim Ziyech au 5 août 2019[252]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Plays-off Drapeau : Maroc Maroc Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2012-2013 Drapeau des Pays-Bas SC Heerenveen Eredivisie 3 0 0 1 0 0 C3 2 0 1 2 0 0 - - - 8 0 1
2013-2014 Drapeau des Pays-Bas SC Heerenveen Eredivisie 31 9 10 3 2 0 - - - - 2 0 0 - - - 36 11 10
2014-2015 Drapeau des Pays-Bas SC Heerenveen Eredivisie 2 2 0 - - - - - - - - - - - - - 2 2 0
Sous-total 36 11 10 4 2 0 - 2 0 1 4 0 0 - - - 46 13 11
2014-2015 Drapeau des Pays-Bas FC Twente Eredivisie 31 11 15 5 4 2 C3 2 0 0 - - - - - - 38 15 17
2015-2016 Drapeau des Pays-Bas FC Twente Eredivisie 33 17 10 1 0 0 - - - - - - - 7 2 0 41 19 10
2016-2017 Drapeau des Pays-Bas FC Twente Eredivisie 4 2 1 - - - - - - - - - - - - - 4 2 1
Sous-total 68 30 28 6 4 2 - 2 0 0 - - - 7 2 0 83 36 30
2016-2017 Drapeau des Pays-Bas Ajax Eredivisie 28 7 11 1 1 2 C3 13 2 4 - - - 2 3 0 44 13 17
2017-2018 Drapeau des Pays-Bas Ajax Eredivisie 34 9 15 1 0 0 C1+C3 2+2 0 1+0 - - - 12 4 4 51 13 20
2018-2019 Drapeau des Pays-Bas Ajax Eredivisie 29 16 13 3 0 3 C1 17 5 4 - - - 9 5 1 58 26 21
2019-2020 Drapeau des Pays-Bas Ajax Eredivisie 11 5 7 1 0 0 C1 8 2 5 - - - 2 0 0 22 7 12
Sous-total 100 36 40 6 1 5 - 42 9 10 - - - 25 12 5 173 58 60
Total sur la carrière 204 77 78 16 7 7 - 46 9 11 4 0 0 31 14 4 301 107 100

En sélection néerlandaise[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe du Pays-Bas des catégories des jeunes dans lesquelles Hakim Ziyech a été sélectionné depuis le 29 février 2012 jusqu'au 3 juin 2014.

Catégorie Date Lieu Adversaire Résultat Minutes Compétition Buts But inscrit Passes Capitaine Club
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -19 ans Drapeau : Suisse Genève Drapeau : Suisse Suisse 0 – 3 90 min Match amical 0 1 Non SC Heerenveen U17 Drapeau : Pays-Bas
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -20 ans Drapeau : Turquie Istanbul Drapeau : Turquie Turquie 2 – 1 45 min Match amical 0 0 Non SC Heerenveen Drapeau : Pays-Bas
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -20 ans Drapeau : Pays-Bas Amsterdam Drapeau : Norvège Norvège 2 – 4 81 min Match amical 1 0 Non SC Heerenveen Drapeau : Pays-Bas
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -20 ans Drapeau : Irlande Dublin Drapeau : Irlande Irlande 0 – 3 5 min Match amical 0 0 Non SC Heerenveen Drapeau : Pays-Bas
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs Drapeau : République tchèque Prague Drapeau : République tchèque République tchèque 1 – 0 65 min Match amical 0 0 Non SC Heerenveen Drapeau : Pays-Bas
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs Drapeau : Écosse Édimbourg Drapeau : Écosse Écosse 1 – 6 87 min Éliminatoires de l'Euro espoirs 2015 2 3 Non SC Heerenveen Drapeau : Pays-Bas
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs Drapeau : Pays-Bas Amsterdam Drapeau : Luxembourg Luxembourg 3 – 1 90 min Éliminatoires de l'Euro espoirs 2015 0 1 Non SC Heerenveen Drapeau : Pays-Bas

En sélection marocaine[modifier | modifier le code]

Détails par compétition
Compétition MJ B
Match amical 12 8
Qualif. CdM 6 2
Autres tournois[note 26] 9 4
Coupe du monde 3 0
Total 30 14

Le 9 octobre 2015, à l'occasion d'un match amical, Ziyech dispute 64 minutes lors de son premier match sous le maillot du Maroc face à la Côte d'Ivoire à Agadir. Lors de ses débuts avec la sélection marocaine, il écrit l'histoire du football marocain international avec des statistiques remarquables. Le Maroc perd rarement quand Ziyech est titularisé. Sous le sélectionneur Hervé Renard, la sélection marocaine perd seulement deux fois, notamment les deux premiers matchs de Coupe du monde 2018 face à l'Iran et le Portugal sur un petit score de un à zéro.

Ziyech inscrit son premier doublé avec les Lions de l'Atlas lors de sa sixième sélection face au Congo en mai 2016. Dans la même année, il inscrit un second doublé en amical face à l'équipe du Canada. Entre 2016 et 2017, avant la 2018, le meneur de jeu connaît sa période la plus prolifique avec cinq buts et une passe décisive en trois rencontres.

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe du Maroc dans lesquelles Hakim Ziyech a été sélectionné depuis le jusqu'à présent.

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Europe Europe Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Ajax) Distinctions personnelles
Europa League
  • Finaliste : 2017 (Ajax)
Ligue des champions de l'UEFA
  • Demi-finaliste : 2019 (Ajax)
Championnat des Pays-Bas (1)
Coupe des Pays-Bas (1)
Supercoupe des Pays-Bas (1)
Meilleur joueur

Meilleur passeur

Meilleur buteur
  • Meilleur buteur du Maroc des années 2000 et 2010.

En sélection[modifier | modifier le code]

Ziyech n'a remporté aucun titre avec l'équipe du Maroc. En 2017, le joueur n'est pas convoqué pour prendre part à la CAN 2017[257]. En 2018, il est éliminé au premier tour en Coupe du monde.

Autres distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Avec le SC Heerenveen[modifier | modifier le code]

Avec le FC Twente[modifier | modifier le code]

Avec l'Ajax Amsterdam[modifier | modifier le code]

Avec le Maroc[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Vainqueur du trophée Mars d'Or - Joueur marocain de l'année[273]
  • 2017 : Meilleur joueur de la 3e journée des qualifications à la Coupe du monde 2018
  • 2018 : Dans l'équipe type de la 5e journée des qualifications à la CAN 2019
  • 2018 : Meilleur sportif marocain masculin de l'année[274]
  • 2019 : Meilleur footballeur marocain à l'étranger de la saison 2018-2019

Records personnels[modifier | modifier le code]

Christian Eriksen est le seul joueur de l'histoire à avoir créé autant d'occasions que Ziyech en une saison d'Eredivisie (138).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Documentaires et interviews[modifier | modifier le code]

  • [vidéo] Captain Ziyech, YouTube, 2015
  • [vidéo] Bij Andy in de auto, YouTube, 2016
  • [vidéo] VOETBAL VLOG #8, Touzani TV, 2016
  • [vidéo] Operhartig over zijn jeugd, interview de Evert Blijsie en 2016
  • [vidéo] De Meerpaal, YouTube, en compagnie d'Aziz Doufikar, 2016
  • [vidéo] Touzani's WK warming up, Touzani TV, 2018
  • [vidéo] Bij Andy in de auto, YouTube, 2018
  • [vidéo] INTERVIEW - AS Roma gepasseerd station voor Hakim Ziyech, Fox Sports, 2019

Sources[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie est indicative. Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (nl) Sam Planting, Hakim Ziyech; Simpley the best, Hard Gras, (ISBN 9789026342615) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Milieu de terrain, il est polyvalent, pouvant jouer en tant qu'ailier droit ainsi qu'ailier gauche. Depuis ses débuts au SC Heerenveen, il occupe principalement le poste de milieu offensif. Ce dernier inverse régulièrement les postes au cours d'un match sous le maillot de l'Ajax Amsterdam.
  2. Abdelhakim est le nom identitaire de Hakim : voir source
  3. La Belgique et les Pays-Bas connaissent une immigration marocaine massive en provenance du nord du Maroc.
  4. Faouzi et Hicham sont les deux plus grands frères de Hakim.
  5. Lors d'une interview avec Fox Sports, le joueur décrit Wesley Sneijder comme ayant été une source d'inspiration parmi les footballeurs évoluant aux Pays-Bas lors des années 2000 à l'Ajax Amsterdam.
  6. (nl) « Interview de Faouzi Ziyech »
  7. Aziz Doufikar entraîne le Reaal Dronten et l'ASV Dronten lors du début des années 2000.
  8. Hicham Ziyech est un ancien joueur du club amateur IJVV (nl).
  9. Ziyech parle de la relation qu'il entretenait avec son père décédé: Interview de Hakim Ziyech
  10. Aziz Doufikar fait jouer Ziyech dans l'équipe mini-foot du FC Anatolia après que ce dernier dérive vers un chemin hors-football.
  11. Surnom donné aux joueurs du SC Heerenveen.
  12. Oussama Assaidi est lors de cette période à la meilleure forme de sa carrière, à quelques mois de son transfert au Liverpool FC.
  13. Surnom donné aux joueurs du FC Twente.
  14. Il termine meilleur passeur décisif du championnat avec le même nombre de passes que Édouard Duplan, Rick Karsdorp, Jürgen Locadia et Lars Veldwijk (10).
  15. Surnom donné aux joueurs de Manchester United.
  16. Abdelhak Nouri et Hakim Ziyech s'apprêtent à jouer leur premier match de la saison 2017-2018. Les deux joueurs avaient précédemment joué trois matchs dans les mêmes rencontres lors de la saison 2016-2017.
  17. L'Ajax Amsterdam n'a pas disputé de demi-finale de Ligue des champions depuis la saison 1996-1997.
  18. Oussama Tannane est convoqué mais ne fait pour autant aucune entrée en jeu. Deux ans plus tard, il est de nouveau convoqué et dispute deux matchs avec les Pays-Bas espoirs.
  19. Lors de cette année, Badou Zaki teste également d'autres talents marocains évoluant en Europe, notamment Munir, Ahmed El Messaoudi, Rochdi Achenteh et Hachim Mastour
  20. Le Maroc avait jusque-là participé à aucune Coupe du monde depuis 1998.
  21. Il égale Mustapha Hadji dans le tableau des meilleurs buteurs de l'histoire de la sélection marocaine avec 12 buts (7e).
  22. En 2015, Hakim Ziyech et Oussama Tannane optent pour une carrière internationale en faveur de la sélection marocaine, ce qui a déplut le sélectionneur adjoint des Pays-Bas Marco van Basten qui déclare: « Ce sont des choix stupides, ce sont des garçons stupides qui auraient dû avoir un peu de patience. Ziyech est un grand joueur et Tannane un très bon, mais comment pouvez-vous être suffisamment stupide pour opter pour le Maroc alors que vous êtes sélectionnables en équipe néerlandaise ? Pourquoi ces soi-disant agents ne représentent-ils pas mieux l’intérêt du joueur ? Ils feraient mieux de vendre des gâteaux. » : voir source
  23. La journaliste fait la remarque: « Beaucoup d'internautes trouvent que lorsque tu joues un match où tu perds beaucoup de ballons, que ton rendement de jeu est au plus bas. ». Agacé par sa déclaration, ce dernier répond: « Il est préférable pour toi de revoir les images et de voir le nombre de kilomètres que je cours au cours d'un match. Je pense que tu réfléchiras deux fois plus avant de lâcher une quelconque critique. ». La journaliste frustré de la réponse du joueur, répond à son tour: « Pourquoi est-ce que tu as du mal avec les critiques? ». L'international marocain conclut: « Dans chaque match, j'essaye de donner mon maximum. Si tu revois les images, tu t'apercevras que je me donne à fond à chaque match. Le nombre de kilomètres parcourus dans chaque match en dit assez. À vous entendre, on a l'impression que vous voyez que les choses que je ne fais justement pas. Si vous voulez aller plus loin dans vos questionnements, faites-le mais sachez que l'agitation, ça ne m'atteint pas » : voir source (nl)
  24. Entre 2006 et 2012, Mounir El Hamdaoui fait également la toile aux Pays-Bas pour son comportement jugé « intolérable » : voir source (nl)
  25. Mustapha Nakhli est également l'agent de Noussair Mazraoui, Jan Vertonghen, Tom de Mul et Menno Koch : voir source
  26. La colonne « Autres tournois » inclut les apparitions et buts dans les matchs de qualification à la CAN et la Coupe d'Afrique

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Hakim Ziyech; Simpley the best

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (ar) « ChoufTV va à la rencontre de la famille paternelle de Ziyech à Tafoughalt. », sur www.chouftv.ma, .
  2. (nl) Joossen Gunter, « Bekende Nederlanders steunen Marokkaanse voetbalploeg op WK », sur www.vrt.be, .
  3. (nl) « Lachwekkend idee over spelers met dubbel paspoort met Asensio ook zo doen », sur www.voetbalprimeur.nl, .
  4. (nl) « Ziyech: 'Ik speel liever vanuit het middenveld, dat weet de trainer ook' », sur www.voetbalzone.nl, .
  5. a et b (nl) « Behalve Asv Dronten hoopt ook Reaal op geld uit transfer Ziyech naar Ajax », sur www.dedrontenaar.nl, .
  6. (nl) « Ziyech blijkt ‘Ziyach’: naam jarenlang verkeerd gespeld », sur www.ajax1.nl, .
  7. (nl) « Waarom speelt Ziyech met 'Ziyach' op zijn rug? », sur www.parool.nl, .
  8. a b c d et e (nl) « Mijn broer had wel zijn momenten dat hij echt streng was, maar dat deed hij allemaal uit liefde », sur m.atlas-lions.nl,
  9. a b c d e et f (nl) « Op het pleintje in Dronten-Zuid is de bal je vriend », sur www.tubantia.nl (consulté le 3 mai 2019)
  10. (nl) Rob Jetten en Jan Paternotte, « Integratie Marokkanen in Nederland is een doorslaand succes », sur de Volkskrant, (consulté le 15 mai 2019)
  11. (nl) Hans Kraay, « INTERVIEW | AS Roma gepasseerd station voor Hakim Ziyech », sur www.livesoccertv.com (consulté le 3 mai 2019)
  12. a b et c UEFA.com, « Ziyech : "Je suis imprévisible" », sur UEFA.com (consulté le 25 avril 2019)
  13. (nl) « Ook Reaal Dronten vaart wel bij transfer Ziyech », sur destentor.nl,
  14. « Doufikar: «Ziyech a été mon protégé et voilà ce qui s'est passé avec Renard» », sur mountakhab.net, .
  15. (nl) Rebecca Camphens et Dave Aalbers, « Op bezoek bij de mentor van Hakim Ziyech », sur Sports, (consulté le 5 avril 2019)
  16. (nl) « De lessen van Hakim Ziyech: zelfbeheersing en wat er voor nodig is een profvoetballer te worden », sur www.mijnvoetbaltalent.nl (consulté le 21 mars 2019)
  17. a b c et d (nl) « 'Zijn dood stortte Hakim Ziyech in de criminaliteit' », sur www.voetbalzone.nl, .
  18. (nl) « Ziyech: ‘Ik was vroeger best vervelend Marokkaantje’ », sur www.tubantia.nl,
  19. (nl) « Deze 5 dingen wist je nog niet over Hakim Ziyech », sur www.goalsandglamour.nl,
  20. (nl) « Broer Ziyech: 'Hakim was de laatste kans voor onze familie' », sur Elfvoetbal.nl (consulté le 29 avril 2019)
  21. (nl) « De spelmaker van Marokko haalde kattenkwaad uit in Dronten-Zuid », sur www.destentor.nl,
  22. (nl) « Op bezoek bij de mentor van Hakim Ziyech », sur www.drimble.nl, .
  23. (nl) « "Zonder hem nooit betaald voetballer geworden" », sur www.goal.com
  24. (nl) « Hakim Ziyech over zijn moeilijke jeugd, vader verliezen in gastgezin opgroeien, eenzaam zijn en meer », sur axed.nl
  25. (nl) « Ziyech haalt uit naar Heerenveen en Twente: "Was gewoon een vernedering" », sur www.voetbalprimeur.nl,
  26. Vincent Joséphy, « Hakim Ziyech, l’écorché vif », sur Le Soir Plus, (consulté le 3 mai 2019)
  27. Jérémy Docteur, « Entre les Pays-Bas et le Maroc, une enfance difficile, Zidane et un futur transfert : tout ce qu'il faut savoir Hakim Ziyech », sur France Football (consulté le 3 mai 2019)
  28. (nl) « Mentor Ziyech: 'Hij dronk en rookte te veel' », sur www.ajaxshowtime.com,
  29. (nl) « Opvallend verhaal over Ziyech: 'Hij dronk, rookte te veel, gebruikte drugs' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  30. (nl) « Jeugdtrainer Heerenveen denkt terug aan Ziyech: 'Gebeurde altijd wat met hem' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 23 avril 2019)
  31. a et b (pt) « Nem as drogas e o álcool afastaram Hakim Ziyech dos relvados », sur Tribuna Expresso (consulté le 1er mai 2019)
  32. (nl) « Opvallend verhaal over Ziyech: 'Hij dronk, rookte te veel, gebruikte drugs' », sur www.voetbalprimeur.nl,
  33. (nl) "Ziyech dronk, rookte en gebruikte ook drugs" soccernews.nl
  34. (nl) « Waarom sommige spelers de 1e Marokkaanse profvoetballer in Nederland ‘vader’ noemen », sur sportnieuws.nl,
  35. a et b (nl) « Bij Ajax spelen nu twee Marokkanen in de basis en dat is een uitzondering, maar het gaat de regel worden », sur De Volkskrant,
  36. (nl) drimble.nl, « Opvallende onthulling over Ziyech: ´Hij dronk, rookte te veel, gebruikte drugs´ | Voetbal », sur drimble.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  37. (nl) « Hakim Ziyech tekent profcontract bij SC Heerenveen », sur www.omroepflevoland.nl (consulté le 1er mai 2019)
  38. (nl) « Be Quick Dokkum - SC Heerenveen », sur www.sc-heerenveen.nl,
  39. (nl) « Rapid Bucarest - SC Heerenveen », sur www.sc-heerenveen.nl,
  40. (nl) « Ziyech na debuut bij Heerenveen: "Laten zien wat ik kan" », sur www.soccernews.nl,
  41. (nl) « De belangrijkste momenten uit de loopbaan van Hakim Ziyech », sur Elfvoetbal.nl (consulté le 21 mars 2019)
  42. (nl) « Ziyech: 'Van Basten is geen toptrainer' », sur www.foxsports.nl,
  43. (nl) milouremery, « De schijnwerper op… Hakim Ziyech », sur Milou Remery, (consulté le 21 mars 2019)
  44. (nl) « Ziyech terug in de basis », sur Omrop Fryslân, (consulté le 21 mars 2019)
  45. (nl) « 'AS Roma kon Ziyech voor 2 miljoen overnemen' », sur www.soccernews.nl,
  46. (nl) « Ziyech: Van Basten is geen toptrainer », sur www.foxsports.nl (consulté le 30 mars 2019)
  47. (nl) « Feyenoord doet met Ziyech pas mee om kampioenschap », sur www.fr12.nl (consulté le 18 février 2017)
  48. (nl) « FC Twente bevestigt komst Ziyech van Heerenveen », sur www.nu.nl (consulté le 18 février 2017)
  49. (nl) « 'Begeerde Ziyech krijgt keuze: groot salaris of favoriete positie' », sur www.soccernews.nl (consulté le 30 mars 2019)
  50. (nl) Martin, « Ziyech prijst Schreuder: “Ongelooflijke vakman. Eerlijk, loyaal” », sur Twente Insite, (consulté le 30 mars 2019)
  51. (nl) « Heracles vs FC Twente, 21 septembre 2014 », sur www.soccerway.com
  52. (nl) Door Stan van den Steenhoven, « Ziyech over Hake: "Wil eerlijkheid" | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le 25 avril 2019)
  53. (nl) « VIDEO | De ene na de andere prijs voor Hakim Ziyech », sur DeDrontenaar.nl, (consulté le 1er mai 2019)
  54. (nl) « Marokko roept Ziyech uit tot beste Marokkaanse speler ter wereld », sur Voetbalzone, 10-05-2016t07:15:00z (consulté le 1er mai 2019)
  55. (nl) « Ziyech toont zijn klasse met twee treffers | Sport | Telegraaf.nl », sur www.telegraaf.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  56. « Un joueur convoité par les cadors européens aurait pu signer à Anderlecht en 2016 », sur Walfoot.be, (consulté le 14 mars 2019)
  57. (en) Sean McCormick, « How Sunderland could have signed Ajax star Hakim Ziyech in 2016 », sur nechronicle, (consulté le 9 mai 2019)
  58. (nl) « 'Engelse interesse voor Hakim Ziyech' », sur www.twenteinsite.nl,
  59. (nl) « Advocaat greep naast Ziyech: ‘We waren eigenlijk al rond’ », sur Voetbalzone, 22-08-2018t21:22:00z (consulté le 25 avril 2019)
  60. (nl) « ‘Fenerbahçe gaat voor Ziyech en stuurt oude bekende naar FC Twente’ », sur Voetbalzone, 14-05-2016t08:30:00z (consulté le 10 mars 2019)
  61. (nl) « Dick Advocaat onthult: "Hakim Ziyech was rond met Fenerbahçe SK" », sur Voetbalflitsen.nl - het leukste en opvallendste voetbalnieuws!, (consulté le 29 avril 2019)
  62. (nl) « Overmars: de wil is er bij Ziyech », sur nos.nl (consulté le 18 avril 2019)
  63. (nl) « Ziyech kiest dan toch voor Ajax », nos, (consulté le 18 février 2017)
  64. (nl) « Dronten - Ziyech maakt eerste goal voor Ajax », Omroep Flevoland, (consulté le 2 octobre 2017)
  65. (nl) « Ziyech dirigeert dominant Ajax langs PEC Zwolle », sur www.vi.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  66. (nl) « Ziyech blij met eerste goal: hoop er nog veel te maken », sur www.nos.nl,
  67. (nl) « Ajax sleept zege uit het vuur in Griekse heksenketel », sur www.ad.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  68. (nl) « Ziyech danst door Celta-defensie en zet Ajax op voorsprong », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  69. UEFA.com, « Ajax - Manchester United, première finale sans Espagnols », sur UEFA.com (consulté le 1er mai 2019)
  70. (nl) « 'Nieuwe rugnummers voor Ziyech en Van de Beek' • Voetbalblog • Nieuws over de Eredivisie en meer », Voetbalblog, (consulté le 2 octobre 2017)
  71. (nl) « Ziyech over Nouri: "Dan zie je dat lege plekkie en denk je: waarom ben ik blij?" », sur FunX.nl (consulté le 25 avril 2019)
  72. (en-US) « Rosenborg dump Ajax out of the Europa League - Football Oranje », Football Oranje, (consulté le 2 octobre 2017)
  73. (nl) « Een prachtig portret van Ajax-assistent Schreuder », sur FCUpdate.nl (consulté le 24 mars 2019)
  74. (nl) « Ziyech 'op een missie': "Sommigen noemen het arrogant" », sur www.soccernews.nl,
  75. (nl) « Ziyech uitgefloten: wie gingen hem voor? », sur www.ajaxshowtime.com,
  76. (nl) « Excelsior vs Ajax, 6 mai 2018 », sur www.fcupdate.nl
  77. (nl) « 'Hakim Ziyech terecht verkozen tot Speler van het Jaar in de Eredivisie' », sur www.voetbalzone.nl,
  78. (nl) « Eredivisie 2017-2018 Assists », sur www.voetbal.com
  79. (nl) « Statistiques joueurs en Eredivisie », sur www.soccerway.com
  80. (nl) « Ziyech looft 'mooie club': 'Niet slecht. Lekker dichtbij. Kun je thuis eten' », sur www.voetbalprimeur.nl,
  81. « Joueur africain du mois de janvier : Ziyech, "Hakim The Dream" », sur www.francefootball.fr, France Football
  82. (nl) « Ziyech kan Roma-transfer voorlopig vergeten na duidelijke boodschap Monchi », sur www.voetbalprimeur.nl
  83. (nl) « 'Hakim Ziyech blijft bij Ajax; forse upgrade in contract' », sur www.at5.nl
  84. (nl) « Ziyech duidelijk: ‘Dan hadden ze in de zomer maar moeten nadenken’ », sur www.voetbalzone.nl
  85. (nl) « 'Beste om het jaar volledig af te maken' », sur www.11lions.nl, .
  86. (nl) « Tadic krijgt nummer 10 tot onvrede van Hakim Ziyech », sur www.11lions.nl,
  87. (nl) Gijp kwaad: 'Ziyech is beter dan Tadic, hoor' ajaxshowtime.com
  88. (nl) « 'Stiekem wil Ziyech laten zien dat hij beter is dan Tadic' », sur www.vi.nl (consulté le 1er mai 2019)
  89. (nl) « Ajax beloont Ziyech met fenomenaal contract », sur www.telegraaf.nl, .
  90. (nl) « Hakim Ziyech neemt samen met zijn moeder de Gouden Schoen in ontvangst », sur www.11lions.nl, .
  91. (nl) « Ziyech dé uitblinker bij Ajax: 'Waarom hebben wij die niet gekocht?' », sur www.voetbalprimeur.nl,
  92. (nl) « Ajax - Feyenoord 2-0 door Hakim Ziyech », sur www.gids.tv,
  93. (nl) « Ziyech trots op Ajax en krijgt 'een tien' van Van Gaal », sur www.fcupdate.nl, .
  94. (nl) « Hakim Ziyech krijgt een tien van Louis van Gaal », sur www.11lions.nl
  95. (nl) « 'Manchester United scout zes spelers van Ajax' », sur www.voetbalnieuws.be,
  96. (nl) « Speler van de Week: Hakim Ziyech, de pure voetballer », sur www.vi.nl,
  97. (nl) « Onana, Atal, Ziyech, Mané, Salah... L'équipe type des Africains de l'année », sur www.francefootball.fr
  98. (nl) « Trainingskamp: Ten Hag neemt 31 spelers mee naar Florida », sur www.ajax1.nl,
  99. (nl) « Ziyech oogst kritiek: ‘Hij gaat nooit voorop in de strijd en laat zich afbluffen’ », sur www.ajax1.nl,
  100. (nl) « Ajax duwt Feyenoord simpel uit bekertoernooi in beladen halve finale », sur RTL Nieuws, (consulté le 20 avril 2019)
  101. « L’Ajax poursuit son épatante épopée », sur sfrpresse.sfr.fr (consulté le 28 avril 2019)
  102. « Le Real Madrid écrasé par l'Ajax (1-4) en huitième de finale et éliminé de la compétition », sur Eurosport, (consulté le 1er mai 2019)
  103. (nl) « Driessen: 'Ziyech zal alles op alles zetten om weg te gaan, nu Schreuder vertrekt' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 24 mars 2019)
  104. (it) « Calciomercato, il Bayern Monaco accelera per Ziyech », sur Fox Sports, (consulté le 3 avril 2019)
  105. (nl) « 'We just love to attack': Ziyech maakt 100e Ajax-treffer van het seizoen », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 6 avril 2019)
  106. (nl) « Ödegaard vindt vergelijking met Ajacied mooi: ‘Ga eerst met Real praten’ », sur www.voetbalzone.nl (consulté le 29 avril 2019)
  107. (nl) « Juventus – Ajax: Afgekeurde goal Ziyech » (consulté le 20 avril 2019)
  108. (nl) « Ziyech draait om Bero heen en tikt voorzet Tadic binnen voor Ajax », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 1er mai 2019)
  109. (nl) « Ajax pakt doelpuntenrecord af van AZ », sur VTBL, (consulté le 1er mai 2019)
  110. (nl) « Ziyech neemt de schuld op zich: "Ik moet gewoon één van die drie maken" », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 9 mai 2019)
  111. (en) John Verrall, « Everton fans react to Hakim Ziyech's performance for Ajax last night », sur Here Is The City, (consulté le 9 mai 2019)
  112. (nl) « Mazraoui en Ziyech verrast tijdens de huldiging: Talent en Ajacied van het Jaar », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 17 mai 2019)
  113. https://www.voetbalprimeur.nl/nieuws/878617/overmars-rekent-op-transfer-ziyech-hele-grote-clubs-hangen-om-hem-heen-.html
  114. (en) « Ziyech: Sevilla are not a club I would leave Ajax for », sur MARCA in English, (consulté le 5 août 2019)
  115. (nl) « Interlands: U19, Ziyech, Traoré en Schöne », sur www.ajax-nieuws.nl, .
  116. (nl) « Onder 19 na rust langs Zwitserland », sur www.onsoranje.nl, .
  117. (nl) « Hakim Ziyech wil bij Oranje blijven », sur www.ad.nl, .
  118. (nl) « Ziyech verkiest Marokko definitief boven Oranje », sur www.vi.nl,
  119. (nl) « 'WK-afvallers' op een rij: De Jong, Mathijsen, Bruma », sur www.vi.nl,
  120. (nl) « Guus Hiddink haalt Hakim Ziyech bij Oranje », sur www.ad.nl,
  121. (nl) « Hiddink blikt terug: "Ziyech wilde bijzonder graag" », sur www.soccernews.nl, .
  122. (nl) « Ziyech over afwijzing Oranje: 'Zelfs bezoek van Blind had me niet overgehaald' », sur www.rtlnieuws.nl,
  123. (nl) Martin, « Danny Blind belde met Hakim Ziyech », sur Twente Insite, (consulté le 1er mai 2019)
  124. (nl) Mark Misérus, « De keus tussen Oranje en Marokko maak je op gevoel », sur de Volkskrant, (consulté le 1er mai 2019)
  125. « Quel serait le club idéal pour Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam) ? », sur France Football (consulté le 19 avril 2019)
  126. (nl) « Verbitterde Ziyech: "Hij haat Marokkanen, maar wat doe je daaraan?" », sur www.voetbalprimeur.nl,
  127. (nl) « Aziz Doufikar: 'Marokkanen kunnen in Nederland alles bereiken als ze dat willen' », sur revu.nl, (consulté le 7 mai 2019)
  128. (nl) « “Je interlandkeuze moet je maken met je hart en dat was Marokko” », sur www.twenteinsite.nl,
  129. (nl) « Hakim Ziyech aangevallen door supporters Ajax », sur www.bladna.nl, .
  130. (nl) « Waarom hebben fans van Ajax hekel aan Hakim Ziyech? », sur www.metronieuws.nl,
  131. (nl) « Van Basten haalt uit naar 'domme jongens' Ziyech en Tannane », sur www.nu.nl,
  132. (nl) « Ziyech: Van Basten noemde ons dom - en kijk nu », sur www.ad.nl,
  133. (nl) « Van Basten gooit meer olie op het vuur: 'Ziyech en Tannane domme jongens' », sur www.voetbalprimeur.nl,
  134. (nl) « Ziyech maakt indruk bij debuut voor Marokko », sur www.vi.nl (consulté le 1er mai 2019)
  135. (nl) « Hakim Ziyech kiest definitief voor Marokko », sur www.foxsports.nl (consulté le 1er mai 2019)
  136. (nl) « Cabral en Ziyech zien Marokko winnen van Kaapverdië », sur www.vi.nl (consulté le 1er mai 2019)
  137. (nl-BE) jtp, « Mbark Boussoufa is meteen belangrijk voor Marokko bij rentree », Het Nieuwsblad (consulté le 2 octobre 2017)
  138. (nl) Anouar Amrani, « Eerste doelpunten Ziyech voor Marokko », sur nos.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  139. (nl) « Ziyech de man bij Marokko met 'Panenka' », sur www.ad.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  140. (nl) Bart Vlietstra, « Teleurstelling voor Ziyech: niet bij voorselectie Marokko Afrika Cup », sur de Volkskrant, (consulté le 1er mai 2019)
  141. (nl) « Renard legt de bal bij Ziyech: 'Hij maakt een grote fout' », sur www.vi.nl (consulté le 1er mai 2019)
  142. (nl) « Update: 'Ik kan met jou twee uur over Ziyech praten, inclusief alle details' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 1er mai 2019)
  143. (nl) « Ziyech: geen Marokko onder bondscoach Renard », sur nos.nl (consulté le 1er mai 2019)
  144. (nl) drimble.nl, « Supporters Marokkaans elftal willen Ziyech terug na 0-1 verlies Finland (video) », sur drimble.nl (consulté le 1er mai 2019)
  145. (nl) « Supporters scanderen naam Ziyech na zwakke oefenwedstrijd Marokko », sur Voetbalzone.nl, (consulté le 2 octobre 2017)
  146. (nl) « Fans smeken om Ziyech tijdens zwak optreden Marokko », sur Vi.nl, (consulté le 2 octobre 2017)
  147. « l'Egypte met fin à l'aventure marocaine », sur www.lemonde.fr
  148. (nl) « Ziyech heeft knop omgezet na missen Afrika Cup », sur AFC-Ajax.info (consulté le 23 avril 2019)
  149. (nl) « Ziyech en Renard begraven na half jaar de strijdbijl », sur www.vi.nl (consulté le 1er mai 2019)
  150. (nl) « Lekjaa doet lijmpoging: ‘Ziyech heeft een prima band met Marokko’ », sur Voetbalzone, Voetbalzone (consulté le 1er mai 2019)
  151. (nl) « Ziyech keert terug bij Marokko na 'goed gesprek' met bondscoach Renard: Guess who's back », sur voetbalflitsen.nl, (consulté le 1er mai 2019)
  152. RMC SPORT, « Hervé Renard : « Avec Ziyech, on a commencé sur des bases difficiles » », RMC SPORT (consulté le 23 avril 2019)
  153. Rédaction, « Qualifications pour le Mondial 2018 : Le Maroc punit le Mali », L'ÉQUIPE (consulté le 2 octobre 2017)
  154. (nl) « Ontketende Ziyech leidt Marokko bij rentree naar ruime winst », sur www.vi.nl,
  155. (nl) « "Appie Nouri had een wereldtopper kunnen worden, een wereldgozer was hij al" | Goal.com » (consulté le 2 octobre 2017)
  156. (nl) « Le pénalty raté de Hakim Ziyach face au Mali », sur www.lesiteinfo.com,
  157. (nl) Maarten Moll, « Als een Ajacied een strafschop mist, denk ik aan Dick Helling », sur Het Parool, (consulté le 1er mai 2019)
  158. (nl) « Ongeloof overheerst bij Ziyech en Jahanbakhsh », sur www.nos.nl,
  159. (nl) « Ziyech stelt dat late nederlaag van Marokko tegen Iran hard aankomt », sur www.nu.nl
  160. (nl) « Dramatische start voor Marokko: Ronaldo kopt openingstreffer razendsnel binnen », sur www.voetbalprimeur.nl,
  161. (nl) « Marokko verliest van Portugal en is uitgeschakeld op WK voetbal », sur www.demorgen.be
  162. (nl) « Video: Interview Hakim Ziyech + prijsuitreiking Marokkaanse voetballer Eredivisie 2017-2018 », sur 11Lions.nl (consulté le 13 avril 2019)
  163. (nl) « Blessure Ziyech is spierverrekking », sur www.nhnieuws.nl,
  164. (nl) « Ziyech leidt Marokko met twee doelpunten langs Seedorfs Kameroen », sur www.nu.nl,
  165. (nl) « Ziyech twee weken uit de roulatie met knieblessure », sur www.ad.nl,
  166. (nl) « Ziyech door gehaktmolen gehaald: ‘Hij verpest het voor een heel volk’ », sur Voetbalzone, 05-07-2019t22:11:00z (consulté le 5 juillet 2019)
  167. (nl) « 'Ziyech is in balbezit de belangrijkste speler van Marokko' », sur www.vi.nl,
  168. (nl) Maarten Moll, « Hakim Ziyech deed een Tomas Brolin 2.0 », sur Het Parool, (consulté le 25 avril 2019)
  169. (nl) « 'Wizard of Amsterdam': Ziyech geeft Heerkens panna in bekerfinale », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 7 mai 2019)
  170. (nl) « Tiki Taka Touzani », sur www.uitzendinggemist.net, .
  171. (nl) « 'Ziyech doet denken aan Angel Di Maria, maar hij is nog wat te bescheiden' », sur www.soccernews.nl (consulté le 1er mai 2019)
  172. « Hakim Ziyech, un joueur « qu’on adore détester » », sur www.lemonde.fr,
  173. (nl) « Ziyech na wereldgoal: Ik deed het gewoon », sur www.feanonline.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  174. (nl) « Ziyech lijdt ongekend veel balverlies: 'Haat-liefdeverhouding met Hakim' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 26 février 2018)
  175. (nl) « Ziyech mist cruciale strafschop voor Marokko en wordt meteen gewisseld », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 3 avril 2019)
  176. (nl) « Waarom 'ongelukkige' Ziyech dinsdag in Turijn tóch goud waard was voor Ajax », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 17 avril 2019)
  177. (nl) « Mazraoui onder de indruk: ‘Hakim Ziyech zei het ook al tegen mij’ », sur Voetbalzone, 23-10-2018t23:37:00z (consulté le 3 avril 2019)
  178. (nl) « Ajax defensief 'indrukwekkend': 'Kijk eens hoe de zogenaamde goede spelers werken' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 7 mai 2019)
  179. (nl) « Amrabat vindt dat Ziyech iets terughoudender moet zijn: "Hakim is een beetje Ibrahimovic-stijl" », sur Voetbalflitsen.nl - het leukste en opvallendste voetbalnieuws!, (consulté le 30 mars 2019)
  180. (nl) « ‘Ik had me zo in Hakim Ziyech verdiept, dat stelde hij op prijs’ », Voetbalzone,
  181. (nl) « Ziyech: ‘Liever eerlijk en gehaat, dan geliefd en achterbaks’ », sur NRC (consulté le 3 avril 2019)
  182. (nl) « Ziyech oogst bewondering tijdens 6-2: 'Zeurt nooit, ook niet tegen de scheids' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 20 février 2019)
  183. « Certains le pensaient stupide d'avoir choisi le Maroc, aujourd'hui il les fait tous taire », sur www.besoccer.com (consulté le 13 novembre 2017)
  184. « Ziyech absent, une symphonie sans maestro? », sur www.le360.ma (consulté le 10 novembre 2018)
  185. (nl) « Is Hakim Ziyech de beste speler van de eredivisie? Ja. - Amsterdam - PAROOL », sur Het Parool, (consulté le 22 avril 2019)
  186. (nl) « Bewust complimentje? Kik Pierie vindt Ziyech en Tadic beste spelers van de Eredivisie », sur Voetbalflitsen.nl - het leukste en opvallendste voetbalnieuws!, (consulté le 22 avril 2019)
  187. (nl) « Tevreden Ziyech krijgt een tien van Van Gaal », sur www.ad.nl (consulté le 22 avril 2019)
  188. (en-US) « Hakim Ziyech beste Marokkaan van de wereld », sur VoetbalUitslagen.com (consulté le 22 avril 2019)
  189. (nl) « ASSISTKONING! Ziyech opnieuw beste aangever: pak 6,00 keer je inzet! », sur www.dailyodds.com (consulté le 22 avril 2019)
  190. (nl) « René van der Gijp lacht om trainer Ajax: "Je moet Ziyech niet vergelijken met De Bruyne" », sur Voetbalflitsen.be - het leukste en opvallendste voetbalnieuws!, (consulté le 23 avril 2019)
  191. (nl) Van der Vaart: 'Ziyech beste speler van de Eredivisie' ajaxshowtime.com
  192. (nl) Van Hanegem: 'Bij Ajax geniet ik het meest van hem, écht een grote speler' voetbalprimeur.nl
  193. (nl) « Van Gaal: 'Een tien voor Hakim Ziyech' », sur www.ajaxshowtime.com (consulté le 23 avril 2019)
  194. (nl) « ‘Ik vrees dat het geen gelukkig huwelijk wordt tussen Ajax en Ziyech’ », sur Voetbalzone, 20-09-2016t07:00:00z (consulté le 1er mai 2019)
  195. (nl) Benzema prijst Ajacied: "Hij heeft een geweldige manier van spelen" goal.com
  196. (en) Ajax star Hakim Ziyech is underrated, insists Steven Pienaar goal.com
  197. (nl) NOS-commentatoren: Ziyech de beste, Luuk de Jong de mooiste nos.nl
  198. RMC SPORT, « Le Vestiaire: le mea culpa de Hervé Renard avec le Marocain Hakim Ziyech, brillant avec l'Ajax », sur RMC SPORT (consulté le 1er mai 2019)
  199. (nl) « El Khayati passeert Ziyech: 'Zou mooi zijn als we samen kunnen schitteren' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 23 avril 2019)
  200. (nl) Door Cas Broxterman, « El Ahmadi: "Ziyech beste van Eredivisie" | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le 23 avril 2019)
  201. (nl) « De Haan wil sc Heerenveen niet aanpassen aan Ziyech - sc Heerenveen », sur www.sc-heerenveen.nl (consulté le 23 avril 2019)
  202. « "Je préfère jouer avec Ziyech à l'Ajax qu'avec Ronaldo ou Messi" », sur www.footnews.be (consulté le 25 avril 2019)
  203. « Matthijs de Ligt concentré sur l'Ajax : "Je préfère jouer avec Ziyech qu'avec Cristiano Ronaldo ou Messi" | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le 1er mai 2019)
  204. (nl) « Asscher: 'Ziyech helemaal op z'n plek bij Ajax' », sur www.ajaxshowtime.com (consulté le 11 mai 2019)
  205. (nl) « Ziyech: 'Ze wisten wie ik was, toch deden ze dit. Het was een vernedering' », sur www.voetbalprimeur.nl, .
  206. (nl) « Ziyech: ingesloten door politie, auto doorzocht », sur www.soccernews.nl.
  207. (nl) « Ziyech: 'Niet iedereen krijgt hier dezelfde kansen' », sur www.vi.nl, .
  208. (nl) « Hakim Ziyech maakt Johan Derksen af om Tadic-verhaal: "Bullshit!" », sur www.voetbalzone.nl (consulté le 29 avril 2019)
  209. (nl) « Johan Derksen zeikt zich knap onder druk weergaloze Ziyech uit », sur De Speld, (consulté le 7 mai 2019)
  210. (nl) « ‘Ziyech is een eigenwijze jongen die domme dingen heeft gedaan’ », sur Voetbalzone, 02-08-2016t08:38:00z (consulté le 7 mai 2019)
  211. (nl) « Derksen treurt om 'domme' Ziyech: "Voor zijn carrière heel slecht" », sur www.soccernews.nl (consulté le 1er mai 2019)
  212. (nl) « Ziyech baalt van Ajax-fans: ‘Dat kan ik geen supporters noemen’ », sur Voetbalzone, 26-11-2017t15:52:00z (consulté le 11 mai 2019)
  213. (nl) « Uitgefloten Ziyech vindt het stom dat hij zich liet gaan tegen publiek », sur NU, (consulté le 11 mai 2019)
  214. (nl) « Opvallend: Ajax-fans zijn het niet eens en fluiten Ziyech uit en zingen hem toe », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 11 mai 2019)
  215. (nl) Chillen met Ziyech en gala’s winnen: dit is Aziz ‘AK47’ Kallah vice.com
  216. (nl) « Ziyech wil niet met Hélène Hendriks praten na kritische vraag », (consulté le 7 mai 2019)
  217. (nl) « Ten Hag: "Volgens mij heeft Hakim Ziyech nooit beter gepresteerd dan nu" », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 4 mai 2019)
  218. (nl) « Johan Derksen over Ziyech: "Tijd dat iemand hem eens aanspreekt op dat gedrag" », sur Voetbalflitsen.nl - het leukste en opvallendste voetbalnieuws!, (consulté le 1er mai 2019)
  219. (nl) « Houding wekt onbegrip: "Dacht dat Ziyech anders zou zijn" », sur www.soccernews.nl (consulté le 1er mai 2019)
  220. (nl) « 'Ziyech wil nog steeds niet praten met Hendriks': "Ajax moet keihard ingrijpen" », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 1er mai 2019)
  221. (nl) « Ziyech houdt vast aan boycot Hélène Hendriks », sur www.nsp.nl (consulté le 1er mai 2019)
  222. (nl) « Gijp en Derksen hekelen gedrag van Ziyech », sur www.ajaxshowtime.com (consulté le 1er mai 2019)
  223. (nl) « Ziyech gefileerd: 'In hun cultuur ook nog eens een vrouw die dat doet' (video) », sur over.marokko.nl (consulté le 1er mai 2019)
  224. (nl) « Derksen: 'Ziyech van absolute Europese topklasse' », sur www.ajaxshowtime.com (consulté le 10 mai 2019)
  225. (nl) « Johan Derksen een racist? », sur Metronieuws.nl (consulté le 1er mai 2019)
  226. (nl) Houding wekt onbegrip: "Dacht dat Ziyech anders zou zijn" soccernews.nl
  227. (en) « Hakim Ziyech - Market Value Development », sur www.transfermarkt.co.uk (consulté le 22 avril 2019)
  228. (nl) « 'AS Roma schrikt van vraagprijs Ajax voor Ziyech; Overmars ligt dwars' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 22 avril 2019)
  229. (nl) Het Inkomen Van.nl, « Hoeveel verdient Hakim Ziyech? - Alles over het inkomen van Hakim! », sur Het Inkomen Van.nl, (consulté le 1er mai 2019)
  230. (nl) « Lozano binnen korte tijd top, ook Wöber en Neres stijgen », sur tmquiz.nl (consulté le 22 avril 2019)
  231. (nl) « The Mirror: 'Europese elite jaagt op Ziyech' », sur www.ajaxshowtime.com (consulté le 22 avril 2019)
  232. (nl) « ‘Ajax maakt vraagprijs bekend voor Hakim Ziyech’ », sur Voetbal4u.com, (consulté le 22 avril 2019)
  233. (nl) « Pienaar: Ziyech wordt onderschat omdat hij niet Europees is », sur FCUpdate.nl (consulté le 6 mai 2019)
  234. https://www.youtube.com/watch?v=o4TPMNqK7ns&t=2534s
  235. (nl) « Dankbare De Kogel: 'Ziyech zei dat hij niet in de media hoefde te komen' », sur www.voetbalprimeur.nl (consulté le 29 avril 2019)
  236. (nl) « Het heftige verhaal van Leon de Kogel over zijn auto-ongeluk », sur www.vi.nl, .
  237. (nl) « Leon de Kogel krijgt belletje van Ziyech: 'Iemand met groot hart' », sur www.rtlnieuws.nl, .
  238. (nl) « Drontenaar Hakim Ziyech vult bedrag voor oud-Eagle Leon de Kogel aan: ‘Hij heeft een heel groot hart’ », sur www.destentor.nl.
  239. (nl) « Zeer gul gebaar Ziyech », sur www.telegraaf.nl, .
  240. (nl) « Hakim Ziyech biedt Leon de Kogel helpende hand door financiële steun », sur www.rtvoost.nl, .
  241. (nl) « 'Ajacied Ziyech maakt prachtig gebaar in Marokko' », sur www.soccernews.nl (consulté le 1er mai 2019)
  242. (nl) « Ziyech doneert bijna twee ton aan kinderen met kanker », sur consent.talpanetwork.com (consulté le 1er mai 2019)
  243. (nl) « Hakim Ziyech doneert bijna 185.000 euro aan kankerfonds », sur FunX.nl (consulté le 1er mai 2019)
  244. (nl) « Waarom sommige spelers de 1e Marokkaanse profvoetballer in Nederland 'vader' noemen », sur Sportnieuws, (consulté le 7 mai 2019)
  245. (nl) « Hakim Ziyech is de trotste eigenaar van dit dikke penthouse », sur www.neveroffside.nl.
  246. (nl) « Dit is het miljoenen-penthouse van voetballer en Ajax-middenvelder Hakim Ziyech », sur www.pureluxe.nl, .
  247. (nl) « En présence de Hakim Ziyech, Aziz Kallah sacré champion du monde », sur www.rifonline.net, .
  248. (nl) BasementINC - Nederland, « Gemist: Tiki Taka Touzani: Hakim Ziyech en Abdelhak Nouri (99 cent) » (consulté le 2 octobre 2017)
  249. (nl) « Ziyech & Cabral gaan stuk om onuitspreekbare zin: "De Spaanse prins spreekt prima Spaans" », Voetbalflitsen.nl - het leukste en opvallendste voetbalnieuws!, (consulté le 2 octobre 2017)
  250. (nl) Bart Vlietstra, « De duurste voeten van Dronten behoren toe aan Hakim Ziyech », sur de Volkskrant, (consulté le 12 mai 2019)
  251. (nl) « Ajacied Hakim Ziyech koopt twee appartementen op dezelfde dag », sur NU, (consulté le 1er mai 2019)
  252. « Fiche de Hakim Ziyech », sur footballdatabase.eu
  253. (nl) « Ziyech ontvangt Gouden Schoen: 'Deze prijs is voor jou, mama' », sur www.voetbalcentraal.nl,
  254. Twente : Hakim Ziyech sacré meilleur joueur des Pays-Bas, article sur starafrica.com, 6 mai 2016
  255. (nl) « VP Award 2018: Ajax-vedette neemt afscheid met monsterzege », sur www.voetbalprimeur.nl.
  256. (nl) « VI Speler van het Jaar: Hakim Ziyech, de complete spelmaker », sur www.vi.nl (consulté le 17 mai 2019)
  257. Romain Lantheaume, « CAN 2017 : Renard pré-sélectionne 26 joueurs sans Ziyech ! | Afrik-Foot » (consulté le 27 avril 2019)
  258. (nl) « Selectie sc Heerenveen seizoen 2013-2014 », sur www.voetbalhubb.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  259. (nl) « Beste speler FC Twente seizoen 2014-2015 », sur www.voetbalhubb.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  260. « Foot: Ziyech et El Ahmadi dans l'équipe type des meilleurs joueurs africains 2016 », Le360 Sport, (consulté le 2 octobre 2017)
  261. (nl) « 'Ziyech beste zomeraankoop Eredivisie' », sur www.foxsports.nl (consulté le 13 avril 2019)
  262. (nl) « Ajax maakt grote indruk op UEFA », sur www.ad.nl (consulté le 1er mai 2019)
  263. (nl) « Het Eredivisie Elftal van de Maand November », sur eredivisie.nl, (consulté le 1er mai 2019)
  264. « Benatia, Mahrez, Khazri... L'équipe type 2018 du Maghreb », sur www.francefootball.fr, .
  265. (nl) « Elftal van het seizoen 2017/2018 bekend | Eredivisie », sur eredivisie.nl, (consulté le 1er mai 2019)
  266. « Onana, Atal, Ziyech, Mané, Salah... L'équipe type des Africains de l'année », sur www.francefootball.fr, .
  267. Rédaction 2, « Nouvelle distinction pour Hakim Ziyech », sur Le Site Info, (consulté le 18 avril 2019)
  268. (nl) « Vier Ajacieden opgenomen in CL-Team van de Week », sur FCUpdate.nl (consulté le 2 mai 2019)
  269. « Ishak Belfodil ? Nicolas Pépé ? Hakim Ziyech ? Votez pour le joueur africain du mois d'avril », sur France Football (consulté le 2 mai 2019)
  270. Ibrahima Guindo, « Ligue des champions : l’équipe-type des demi-finales retour », sur Pressafrik.com (consulté le 9 mai 2019)
  271. (nl) « Hakim Ziyech verkozen tot Speler van het Jaar bij Ajax; ook Mazraoui in de prijzen », sur Sportnieuws, (consulté le 17 mai 2019)
  272. « Van Dijk, Messi et Ronaldo dans l'équipe type de la Ligue des champions | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le 2 juin 2019)
  273. (nl) « Ziyech gekozen tot Marokkaans voetballer van het jaar », sur NOS.nl (consulté le 2 octobre 2017)
  274. « Hakim Ziyech et Fatima-Zahra Abou Fares élus meilleurs sportifs de l'année », sur www.2m.ma, .
  275. (nl) « Ziyech schrijft Europees geschiedenis | Goal.com » (consulté le 2 octobre 2017)
  276. (nl) « Mauro Júnior in voetsporen Ronaldo, Ziyech nadert Eriksen », sur www.vi.nl, .
  277. (nl) « Ziyech lost meeste schoten en creëert meeste kansen in de Eredivisie », sur www.voetbalzone.nl, .
  278. (nl) « Hakim Ziyech staat op punt om prestatie van Eriksen in 2012/13 te verbeteren », sur www.voetbalzone.nl, .
  279. (nl) « Zwaait kansenkanon Ziyech af in de Eredivisie? », sur www.foxsports.nl, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :