Rue du Faubourg-Montmartre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

9e arrt
Rue du Faubourg-Montmartre
Image illustrative de l’article Rue du Faubourg-Montmartre
Rue du Faubourg-Montmartre vue depuis la rue Montmartre.
Situation
Arrondissement 9e
Quartier Faubourg-Montmartre
Début 2, boulevard Montmartre
32, boulevard Poissonnière
Fin 4, rue Fléchier
43, rue Lamartine
Morphologie
Longueur 635 m
Largeur 20 m
Historique
Ancien nom Rue du Faubourg-Montmarat
Géocodification
Ville de Paris 3537
DGI 3510

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Faubourg-Montmartre
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Faubourg-Montmartre est une voie située dans le quartier du Faubourg-Montmartre dans le 9e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue du Faubourg-Montmartre est desservie par les lignes (M)(8)(9) à la station Grands Boulevards, (M)(7) à la station Le Peletier et (M)(12) à la station Notre-Dame-de-Lorette.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La rue tient son nom du fait qu'elle était la voie principale du faubourg Montmartre. Lui-même prend son nom de sa situation : à la sortie de la ville, en direction de Montmartre. Durant la Révolution française, la rue prit temporairement le nom de « rue du Faubourg-Montmarat[1] » et le faubourg lui-même celui de « Faubourg-Mont-Marat[2] ».

Historique[modifier | modifier le code]

Voie de Paris présente sur les plans les plus anciens de la ville, elle constitue la voie principale qui menait de Paris à l'abbaye de Montmartre, située au nord de la ville.

A la mort de Marat, elle s'appela « rue du Faubourg-Montmarat » alors que Montmartre avait pris le nom du farouche révolutionnaire.

Une décision ministérielle du 28 messidor an X (17 juillet 1802), signée Chaptal, et une ordonnance royale du 10 mai 1840, ont fixé la moindre largeur de cette voie publique à 15 mètres.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, p. 493.
  2. Noms révolutionnaires des communes de France, archive.org, p. 61.
  3. Musée Carnavalet : L'impossible photographie : prisons parisiennes, 1851-2010, Paris Musées, 2010, p. 9.

Articles connexes[modifier | modifier le code]