Ancien 2e arrondissement de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 2e arrondissement de Paris et 2e arrondissement.
Ancien 2e arrondissement de Paris
Ancien 1er arrondissement de Paris Ancien 2e arrondissement de Paris Ancien 3e arrondissement de Paris Ancien 4e arrondissement de Paris Ancien 5e arrondissement de Paris Ancien 6e arrondissement de Paris Ancien 7e arrondissement de Paris Ancien 8e arrondissement de Paris Ancien 9e arrondissement de Paris Ancien 10e arrondissement de Paris Ancien 11e arrondissement de Paris Ancien 12e arrondissement de ParisPlan des anciens arrondissements de Paris.svg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Quartiers Chaussée-d'Antin
Faubourg-Montmartre
Feydeau
Palais-Royal
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 22″ nord, 2° 20′ 26″ est
Superficie 2,304 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Ancien 2e arrondissement de Paris

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ancien 2e arrondissement de Paris

On désigne par ancien 2e arrondissement de Paris le deuxième des douze arrondissements de Paris créés en 1795 et ayant existé jusqu'en 1860, année de l'agrandissement de Paris et de la réorganisation en vingt arrondissements, par la loi du [1].

Délimitation[modifier | modifier le code]

Le 2e arrondissement, d'une superficie de 230 ha[2], était délimité par les murs de la ville au nord, le 3e arrondissement à l'est, la Seine au sud et le 1er arrondissement à l'ouest :

Plan des 12 arrondissements de Paris entre 1795 et 1849 avec les 48 quartiers

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 2e arrondissement, initialement dénommé « seconde municipalité », est issu du regroupement de quatre des 48 sections créées en 1790 : Lepeletier, Mont-Blanc, Faubourg-Montmartre et Montagne (ou Butte des Moulins).

Quartiers[modifier | modifier le code]

De 1811 à 1849

De 1811 à 1849, le 2e arrondissement était divisé en 4 quartiers :

  1. quartier de la Chaussée-d'Antin[note 1]
  2. quartier du Faubourg-Montmartre[note 2]
  3. quartier Feydeau[note 3]
  4. quartier du Palais-Royal[note 4]


De 1850 à 1860

De 1850 à 1860, le 12e arrondissement est divisé en cinq quartiers :

  1. quartier du Palais-Royal
  2. quartier des Italiens
  3. quartier de l'Opéra
  4. quartier Saint-Georges
  5. quartier Montholon

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie se situe au 3 rue d'Antin de 1795 à 1833, dans l'ancien hôtel de Mondragon[3], confisqué à la Révolution, où ont été célébrés les mariages de Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais le [4], et celui des parents de George Sand en 1804.

Après 1833, la mairie du 2e arrondissement se situe au 6 rue Pinon, devenue rue Rossini.

En 1849, la mairie d'arrondissement s'est installée au 6 rue Drouot, dans l'hôtel d'Augny, qui vient alors d'être racheté par la ville de Paris. En 1860, l'édifice est devenu la mairie du 9e arrondissement, qu'il est toujours aujourd'hui.

Maires du 2e arrondissement[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
de 1795 à 1860[5]
Période Identité
1795 M. Balleux[6]
1799 M. Piron
1800 Isidore-Simon Brière de Mondétour[note 5]
1808 Denis-André Rouen[note 6],[7]
1813 Jean-Rodolphe Quatrefage de la Roquette[8]
1821 Adrien-Gustave-Thibault Sanlot-Baguenault[note 7]
1825 Alexandre-Marie Petit
1830 François-Achille Maine-Glatigny[note 8],[10]
1830 Jean-Jacques Berger[note 9],[11]
1841 Sylvain Charles Théodore Mongalvy[note 10]
1843 Aimé-Léonard dit Léon Torras[note 11],[12]
1846 Edmond Halphen[note 12],[13]
1847 Jean-Jacques Berger[note 13]
1849 Antoine Patural[note 14]
1853 Michel-Paul Dabrin[note 15]

Démographie[modifier | modifier le code]

1793 1800 1806 1816 1821 1831
- 45 096 - 65 523 - 74 773
1836 1841 1846 1851 1856 -
90 292 92 998 117 388 114 344 - -
Sources : Lazare[2] - Almanach national, Almanach impérial, Almanach royal

Évolution[modifier | modifier le code]

En 1860, les quartiers de la Chaussée-d'Antin et du Faubourg-Montmartre ont formé le nouveau 9e arrondissement et les quartiers du Palais-Royal et Feydeau ont été intégrés respectivement aux 1er et 2e.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « section de la Grange-Batelière » de 1790 à 1792, puis « section de Mirabeau » d'août à décembre 1792, puis « section du Mont-Blanc ».
  2. « section du Faubourg-Montmartre » avant 1811.
  3. « section de la Bibliothèque » de 1790 à septembre 1792, puis « section Quatre-Vingt-Douze » puis, en octobre 1793, « section Lepeletier ».
  4. « section du Palais-Royal » de 1790 à 1792, puis « section de la Butte-des-Moulins » en août 1792, puis « section de la Montagne » en juillet 1794.
  5. Nomination par un arrêté collectif du 18 ventôse an VIII (9 mars 1800)[7].
  6. Précédemment maire du 9e arrondissement.
  7. (1782-1854) banquier, il est aussi député de Paris[9].
  8. Ancien notaire, de 1810 à 1828.
  9. (1790-1859), aussi député du Puy-de-Dôme de 1837 à 1848. Il est nommé en octobre 1830.
  10. (1797-1843)
  11. (1785-1871)
  12. (1802-1847)
  13. Nommé pour la seconde fois.
  14. Ancien avoué. Mort en 1853
  15. Ancien agent de change.

Références[modifier | modifier le code]

  1. no 7072 — Loi sur l'extension des limites de Paris, Bulletin des lois de la République française, t. XIV, XIe série, no 738, p. 747–751, reproduit sur Google Books.
  2. a et b Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, Paris, Maisonneuve et Laroze, , II éd., 796 p. (ISBN 2-7068-1668-6), p. 103–104
  3. Hôtel de Mondragon.
  4. Jacques Hillairet, Connaissance du vieux Paris, , 944 p. (ISBN 978-2869306486)
  5. Almanach national.
  6. Actes de la Commune de Paris pendant la Révolution, p. 119.
  7. a et b Nicolas Viton de Saint-Allais, La France législative, ministérielle, judiciaire et administrative, sous les quatre dynasties, t. I, Paris, P. Didot l'aîné, (lire en ligne), p. 319.
  8. Ordonnance du 27 mars 1816 du roi Louis XVIII sur la nomination des maires et adjoints des douze arrondissements de Paris jusqu'en 1821.
  9. Notice biographique sur le site de l'Assemblée nationale
  10. Ordonnance de Louis-Philippe, roi des Français, du 15 septembre 1830, in Journal des débats politiques et littéraires, 20 septembre 1830.
  11. Ordonnance du Roi du 24 janvier 1838, in Journal des débats politiques et littéraires, 26 janvier 1838.
  12. Ordonnance du Roi du 23 décembre 1843, in Journal des débats politiques et littéraires, 25 décembre 1843.
  13. Ordonnance royale du 22 décembre 1846 portant nomination des maires et adjoints des douze arrondissements de Paris.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Plans parcellaires des Archives de Paris (1810-1836)
  • Almanach national
  • Plan de la ville de Paris, par Xavier Girard (1843)

Articles connexes[modifier | modifier le code]