Prudence Maïdou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Prudence Maïdou
Surnom Prudanse
Naissance (39 ans)
Bangui, République centrafricaine
Nationalité Drapeau de République centrafricaine Centrafricaine
Drapeau de France Française
Profession actrice, danseuse, dramaturge, metteuse en scène
Films notables Bienvenue au Gondwana

Prudence Maïdou, aussi connue sous le nom de scène Prudanse, née le [réf. nécessaire] à Bangui (République centrafricaine), est une actrice, chorégraphe, metteuse en scène française d'origine centrafricaine.

Elle est notamment connue pour avoir interprété le rôle principal féminin dans le film Bienvenue au Gondwana de Mamane[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Prudence Maïdou naît à Bangui. Elle arrive en France à l’âge de 10 ans pour rejoindre sa mère à Noisy-le-Grand. À 16 ans, elle commence à travailler comme danseuse dans diverses émissions de télé. Sur son parcours elle partage des scènes aux côtés de Johnny Hallyday, Iggy Pop, Jamiroquai, MC Solaar, ou encore les Black Eyed Peas[2]. À 24 ans, elle est co-animatrice et chorégraphe sur TF1 dans l’émission quotidienne Le Bigdil, aux côtés de Vincent Lagaf'.

En parallèle, elle prend des cours de théâtre à l’école internationale de théâtre Béatrice Brout et aux studios Pygmalion. Elle décroche son premier rôle avec la réalisatrice Nadine Otsobogo dans le court métrage Songe aux rêves. La réalisatrice la retient à nouveau comme interprète dans le court métrage qui remporte en 2013 le poulain de bronze au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. En , elle remporte le prix de la meilleure actrice au 17e festival du cinéma africain de Khouribga (Maroc), pour le rôle de Salla dans le long métrage Dakar Trottoirs de Hubert Laba Ndao[3].

En 2009, elle fonde l'association « Prud’danse avec les maux »[4], qui produit le spectacle Maux de femmes (co-mise en scène avec l’artiste franco-ivoirienne Claudia Tagbo) dont les retombés vont aux femmes enceintes atteintes du sida. Elle crée aussi le mouvement Femmes centrafricaines en marche.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Songe au rêve de Nadine Otsobogo
  • 2012 : Elle s'amuse de Nadine Otsobogo-Boucher
  • 2013 : Dialemi de Nadine Otsobogo

Télévision[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « « Bienvenue au Gondwana » : la farce électorale du comique nigérien Mamane », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 mai 2020)
  2. « Urban ethnik. Stage de danse dimanche », sur Le Telegramme, (consulté le 21 mai 2020)
  3. « Prudence Maïdou », sur Africultures (consulté le 17 novembre 2017)
  4. « Cannes 2015 : Prudence Maïdou parle des rôles proposés aux actrices », sur L'Afrique en films (consulté le 21 mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]