Paul Johnson (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paul Johnson.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (décembre 2012).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

image illustrant la musique électronique image illustrant un musicien image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant la musique électronique et un musicien américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Paul Johnson
Surnom Darien's
Dat Niga Tha Schit
The P.J. Project
Pilly P.
Pjay
Smooth Stan Smith
Yonkapin
Nom de naissance Paul Leighton Johnson
Naissance
Chicago
Genre musical House
Années actives 1990 à maintenant
Labels Peacefrog Records
Cajual Records
Relief Records
Dance Mania

Paul Johnson (né en 1971 à Chicago, Illinois) est un [disc-jockey]] et compositeur de musique électronique américain, il s'est fait connaitre en 1999 avec la chanson house Get Get Down.

Paul Johnson a commencé à mixer en 1985 et son travail en tant que producteur a véritablement commencé au début des années 1990. Il est surtout connu pour son tube planétaire Get Get Down, sorti durant l'été 1999. Il est également l'auteur du morceau Doo Wap.

En 1987, il est victime d'un coup de feu accidentel dans l'épaule qui lui a fait perdre l'usage de ses jambes[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Second Coming (ACV, 1996)
  • Feel the Music (Peacefrog, 1996)
  • The Groove I Have (Moody, 1999)
  • In Motion, Vol. 3 (Distance, 1999)
  • Mix Connection, Vol. 1 (Wagram, 2004)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]