Porte d'Auguste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Porte d'Auguste
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Boulevard Amiral Courbet/ rue NationaleVoir et modifier les données sur Wikidata
Accès et transport
Tramway
T1 
Autobus
6 
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Languedoc-Roussillon
voir sur la carte du Languedoc-Roussillon
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Gard
voir sur la carte du Gard
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nîmes
voir sur la carte de Nîmes
Red pog.svg

La porte d'Auguste est un monument romain construit au Ier siècle av. J.-C. à Nîmes, dans le Gard.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction de la porte d'Auguste, appelée autrefois « Porte d'Arles »[1], remonte au Ier siècle av. J.-C. Elle faisait alors partie de la longue enceinte romaine de Nîmes et était une des principales portes de la ville. C'était également le point d'entrée de la voie Domitienne dans la colonie. Aujourd'hui, ses vestiges sont situés à l'est du quartier de l'Écusson.

La porte d'Auguste fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840[2].

Structure[modifier | modifier le code]

La porte est pourvue de quatre passages en arc plein cintre, dont deux grands centraux pour les véhicules et deux petits latéraux pour les piétons.

Elle était autrefois flanquée de deux tours semi-circulaires. L'emplacement de ces tours est indiqué sur le trottoir par un cercle constitué de grandes pierres plates.

Épigraphie [modifier | modifier le code]

L'inscription est encore assez bien lisible sur la frise supérieure, au sommet du monument.

L'inscription, au-dessus des arcs, indique :

IMP CAESAR [D]IVI F AVGV[S]TVS [C]O[S] X[I] TRIBV [PO]TEST VIII
[P]ORTAS MVROS COL DA[...][3],[4]

soit : L'empereur Auguste fils du divin César, consul pour la 11e fois, exerçant la puissance tribunitienne pour la 8e fois, a donné les portes et les murs à la colonie.

On en déduit l'année de construction de la porte : l'an 736 de Rome ou 16 avant J.-C.[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]