Le projet « Italie » lié à ce portail

Portail:Marches

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Flag of Marche.svg Portail des

Marches

Les Marches (italien : Marche) sont une des régions d'Italie.
Elles sont situées au centre-est du pays et leur capitale est Ancône.

551 articles sont actuellement liés au portail.

Lumière sur [modifier

Urbs Salvia
Parc archéologique de Urbs Salvia
Marches
Murs de Urbs Salvia - côté nord
Localisation
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Marches
Province Macerata
Ville Urbisaglia
Région augustéenne Picenum
Type Ville
Coordonnées 43° 11′ 53,3″ nord, 13° 23′ 07,1″ est
Altitude 300 m
Superficie 40 hectares

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Urbs Salvia
Urbs Salvia

Géolocalisation sur la carte : Marches

(Voir situation sur carte : Marches)
Urbs Salvia
Urbs Salvia
Histoire
Époque République romaine
Empire romain
Haut Moyen Âge

Le Parc archéologique de Urbs Salvia est situé dans la commune d'Urbisaglia (province de Macerata), dans la région des Marches en Italie.

C'est le parc archéologique le plus étendu de la région.

Histoire

Regio V Picenum et VI Umbria
Ville de la Regio V Picenum, Urbs Salvia est née comme colonie romaine, au IIe siècle av. J.-C., au croisement entre deux importants axes routiers : le premier, faisant fonction de decumanus maximus, reliait Firmum (Fermo) à Septempeda (San Severino Marche) ; l'autre, qui dans sa partie urbaine constituait le cardo maximus de la ville, était la Via Salaria Gallica, une route qui traversait les différentes vallées de la région Marches en direction Sud-Nord et qui menait de Ausculum (Ascoli Piceno) jusqu'à la Via Flaminia.

Après l'abandon des structures républicaines, la ville a été complètement reconstruite, en suivant un projet unitaire aménagé à l'époque d'Auguste et terminé par des interventions successives sous les règnes de Tibère et Claude, parmi lesquelles la réalisation de la structure Temple-Cryptoportique dédiée à la déesse Salus Augusta. La monumentalisation de la ville a trouvé son apogée à l'âge des Flaviens, surtout grâce à l'évergétisme de quelques notables locaux qui s'étaient enrichis en faisant leurs services pour les empereurs.
La destruction et l'abandon de la ville sont associés au passage des Wisigoths conduits par Alaric en 408-409 ap. J.-C. En réalité, en cette occasion la ville a été pillée et partiellement détruite, mais pas abandonnée; en effet, l'historien byzantin Procope de Césarée, qui a vu Urbs Salvia au milieu du VIe siècle (il faisait partie de la suite du général Bélisaire), parle d'une ville qui n'est pas relevée de ses ruines[1].
Graduellement, les habitants ont abandonné la ville romaine pour se déplacer au sommet de la colline de San Biagio, où ils ont donné origine au Castro de Orbesallia, le premier noyau de la moderne Urbisaglia.

Arrêt sur image [modifier

Quintana d' Ascoli Piceno.

Index thématique [modifier

Articles labellisés [modifier

Article de qualité Articles de qualité

  • à venir...

Bon article Bons articles

  • à venir...

Article potentiellement bon ou de qualité Votes en cours

  • à venir...

Fairytale questionmark 2.png Intentions de vote

  • à venir...

Proposer un article : bon article / article de qualité


  1. Procope de Césarée, Guerre contre les Goths, livre II, 16