Les Escoumins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Escoumins.

Les Escoumins
Les Escoumins
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Subdivision régionale La Haute-Côte-Nord (Chef-lieu)
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
André Desrosiers
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Escouminois, oise
Population 2 400 hab. (2016)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ nord, 69° 24′ ouest
Superficie 26 744 ha = 267,44 km2
Divers
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418, +1 581
Code géographique 95025
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Les Escoumins

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Les Escoumins

Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord

Voir la carte administrative de la zone Côte-Nord
City locator 14.svg
Les Escoumins

Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord

Voir la carte topographique de la zone Côte-Nord
City locator 14.svg
Les Escoumins

Les Escoumins est une municipalité du Québec au Canada située dans la municipalité régionale de comté de La Haute-Côte-Nord et dans la région administrative de la Côte-Nord[1]. La municipalité est membre de la Fédération des Villages-relais du Québec. Les Escoumins est la ville la plus proche de Tadoussac et compte une baie magnifique pour les touristes qui découvrent le coin.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les Escoumins comprennent le hameau des Petites-Escoumins.

Figvre de la terre nevve, grande riviere de Canada, et côtes de l'ocean en la Novvelle France 1609, carte de Marc Lescarbot de 1609. On peut y remarquer l'emplacement de l'Esquemin, écrit à l'envers, avec un tiret Esque-min.

À partir du pont de la route 138, le courant descend sur km sur le grès (à marée basse) en traversant la baie des Escoumins. Cette baie est caractérisée du:

  • côté Nord: par la "Pointe de la Croix" qui constitue une presqu'île s'étirant sur km vers le Sud-Est;
  • côté Sud: par la Pointe Rouge où est située le quai du traversier reliant Les Escoumins et Trois-Pistoles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Samuel de Champlain, en 1603, lors d'un voyage vers Tadoussac, décrit ainsi ce lieu : « Puis, allant à l'Esquemin, vous rencontrez deux petites iles basses & un petit rocher à terre. Ces dites iles sont environ à une demie lieue de Lesquemin, qui est un fort mauvais port entouré de rochers & asseché à basse mer. Et faut variser pour entrer dedans au derriere d'une petite pointe de rocher, où il n'y peut qu'un vaisseau. Un peu plus haut, il y a une riviere qui va quelque peu dans les terres; c'est le lieu où les Basques font la peche des baleines. Pour dire verité, le port ne vaut du tout rien. »[2]. Il en parle aussi en 1611 et en 1626. « Traditionnellement, on s'est accordé à y voir le montagnais iskomin, de isko ou ishko, jusqu'ici, jusque-là, et min, graines rouges, petits fruits sauvages en général, d'où il y a beaucoup de graines, jusque-là il y a des fruits, des graines; ... »[3].

Les Escoumins est le premier village fondé sur la Haute-Côte-Nord en 1860.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 5 mai 1863 : Érection de la municipalité d'Escoumains.
  • 21 septembre 1957 : La municipalité d'Escoumains devient la municipalité d'Escoumins.
  • 18 juillet 1987 : La municipalité d'Escoumins devient la municipalité de Les Escoumins.

Politique[modifier | modifier le code]

Les Escoumins fait partie de la circonscription électorale de Manicouagan au Parlement du Canada et de la circonscription de René-Lévesque à l'Assemblée nationale du Québec.

Économie[modifier | modifier le code]

La municipalité des Escoumins en est une de services. Nous y retrouvons plusieurs services publics et privés, dont un hôpital, le centre de santé de La Haute-Côte-Nord. De plus, le tourisme, la foresterie et la pêche sont des activités économiques importantes.

Une des attractions touristiques les plus réputées est la croisière à bord d'embarcations légères, permettant d'approcher les mammifères marins qui fréquentent l'estuaire du Saint Laurent : rorqual commun, baleine à bosse, beluga,et le phoque. De plus, l'entrée du Parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, située aux Escoumins, est l'un des sites de plongée les plus recherchés à l'est du Canada grâce à la diversité des espèces qui habitent les fonds marins.

La municipalité possède également une rivière à saumons. Étant donné le relief sous-marin abrupt, les mammifères marins (principalement les belugas et les petits rorquals) fréquentent le rivage des Escoumins de très près.

Dernièrement, la municipalité a été nommée comme village relais pour desservir en services divers ; dont l'hébergement, la restauration, l'information touristique, et l'essence, etc.

Infrastructures maritimes[modifier | modifier le code]

La municipalité est également la première étape de l'administration de pilotage des Laurentides, autorité fédérale chargée de piloter les navires dans les eaux dangereuses du Saint-Laurent.

On peut y voir fréquemment un petit navire très rapide, le bateau pilote qui est utilisé pour transporter le(s) pilote(s). Pour les embarquer ou les débarquer des navires selon le cas.

La municipalité à aussi en saison estivale un traversier qui relie les Escoumins à Trois-Pistoles sur la rive-sud du Fleuve St-Laurent.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016
2 3502 2122 1362 1062 0732 0002 400

Langues[modifier | modifier le code]

En 2011, sur une population de 1975 habitants, Les Escoumins comptait 100 % de francophones[4].

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Les Escoumins
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Marc Bouchard Voir
2005 Pierre Laurencelle Voir
2009 Voir
2013 André Desrosiers Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lac-au-Brochet Longue-Rive Rose des vents
N
O    Les Escoumins    E
S
Les Bergeronnes Fleuve Saint-Laurent,
Notre-Dame-des-Neiges,Trois-Pistoles Saint-Simon,
Enclave : Essipit