Bonne-Espérance (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonne-Espérance.
Bonne-Espérance
Havre de pêche, Vieux Fort
Havre de pêche, Vieux Fort
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Subdivision régionale Le Golfe-du-Saint-Laurent
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Roderick Fequet
2017-2021
Constitution
Démographie
Population 681 hab. (2016)
Densité 1,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 28′ 04″ nord, 57° 42′ 47″ ouest
Superficie 60 399 ha = 603,99 km2
Divers
Code géographique 98010
Localisation
Localisation de Bonne-Espérance dans Le Golfe-du-Saint-Laurent
Localisation de Bonne-Espérance dans Le Golfe-du-Saint-Laurent

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Bonne-Espérance

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Bonne-Espérance

Bonne-Espérance est une municipalité du Québec située dans la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent sur la Côte-Nord[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cette municipalité a été constituée le . Elle regroupe notamment les villages de "Rivière-Saint-Paul" et de "Vieux-Fort". Sa superficie est de 721,28 km2 et sa population, de 732 habitants (2011).

La municipalité s'étend le long de la baie du Vieux-Fort[2] qui donne sur le golfe du Saint-Laurent et le détroit de Belle-Isle.

La division de Statistique Canada est Minganie–Le Golfe-du-Saint-Laurent. La circonscription électorale du Québec est Duplessis. Les dernières élections à la mairie de Bonne-Espérance ont eu lieu le 1er novembre 2009. Le maire Bryce Douglas Fequet succède à Lionel Roberts.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Le nom de la municipalité fait référence à la vertu théologale de l'espérance. Son origine remonte au respect accordé à Notre-Dame de Bonne-Espérance[3]. Dans la même famille étymologique, il y a aussi l'Abbaye de Bonne-Espérance et le Cap de Bonne-Espérance.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1534, Jacques Cartier fit de ce lieu une escale de ravitaillement pour ses équipages de navire[4]. Les mots «Ancien établissement» qu'on trouve sur la carte de Nicolas Bellin en 1744, indiqueraient que "Vieux-Fort" est l'ancien site de "Brest", fréquenté notamment par des pêcheurs français au tournant du XVIe siècle et indiqué sur les cartes de Desliens, Vallard et Mercator peu après[5].

Le , l'officier des troupes de marine, Augustin Le Gardeur de Courtemanche, obtenait du gouverneur de la Nouvelle-France, le sieur Louis-Hector de Callière et de l’intendant des armées navales, le sieur François de Beauharnois de La Chaussaye une concession au Labrador pour une durée de dix ans située sur la baie de Brador, sur la côte orientale de la baie du même nom, à 7 kilomètres au nord du village de Blanc-Sablon en bordure du détroit de Belle-Isle[6]. Il obtint le privilège de la pêche à la morue et de la baleine[7].

En 1704, Augustin Le Gardeur de Courtemanche, devenu propriétaire foncier de la Basse-Côte-Nord de "Vieux-Fort" jusqu'au delà de Blanc-Sablon à l'Est, érigea avec l'aide de son beau-fils François Martel de Brouague, le Fort Pontchartrain dans la baie de Phélypeaux devenue la baie de Brador.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Un réseau d'aqueduc a été installé en 2010 permettant d'alimenter les 460 résidents du secteur Rivière-Saint-Paul[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
896 906 852 834 732 681

Éducation[modifier | modifier le code]

La Commission scolaire du Littoral administre l'École Mountain-Ridge (anglophone) à Vieux-Fort[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Rose des vents Petit-Mécatina Rose des vents
N Blanc-Sablon
O    Bonne-Espérance    E
S
Saint-Augustin Golfe du Saint-Laurent