Rivière-Mouchalagane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rivière-Mouchalagane
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Incluse dans Caniapiscau
Statut municipal Territoire non organisé
Constitution
Démographie
Population hab. (2014)
Densité 0 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 21′ 00″ N 67° 56′ 31″ O / 52.349886, -67.94186452° 21′ 00″ Nord 67° 56′ 31″ Ouest / 52.349886, -67.941864
Superficie 3 102 685 ha = 31 026,85 km2
Divers
Code géographique 97906
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Rivière-Mouchalagane

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Rivière-Mouchalagane

Rivière-Mouchalagane est un territoire non organisé faisant partie de la municipalité régionale de comté de Caniapiscau au Québec (Canada), elle-même comprise dans la région administrative de la Côte-Nord[1]. Cette rivière ce situe à la hauteur du 53e parallèle. La rivière Mouchalagane, qui tire sa source des lacs Du-Sommet et Itomamis, coule vers le sud. Après avoir parcouru une distance de 132 km, elle se jette dans le réservoir Manicouagan. Une multitude de rapides perturbent cette entité hydrographique dont les principaux affluents sont les rivières Labadie, Tuk et Pipichicau. Dans la dernière partie de son cours, soit sur quelque 80 km, elle s'élargit pour former le bassin ouest du réservoir Manicouagan. Antérieurement à la formation du réservoir, ce bassin avait porté le nom Lac Mouchalagane. L'usage de ce nom montagnais, dont on ignore le motif d'attribution, remonte au moins au début du XVIIIe siècle. Sur la Carte-du-Domaine-en-Canada de 1731, le père Laure mentionne « R. Moucha'ouragane ». Le mot Ouragane signifierait plat, écuelle d'écorce tandis que l'on pourrait traduire moucha par grand, grande. L'explorateur Albert Peter Low mentionne la Mouchalagan River en 1895. Une enquête toponymique menée en 1979 en territoire montagnais rapporte que l'appellation en usage pour désigner ce lac est Mûshaualâkan, qui veut dire tendre les filets vers le large.

Son nom a été officialisé le 13 mars 1986[2].

Il couvre une superficie de 32 297,67 km2. Le recensement de 2006 n'y dénombre aucun habitant[3].

Références[modifier | modifier le code]


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Baie-James Caniapiscau Fermont Rose des vents
Mont-Valin N Drapeau de Terre-Neuve-et-Labrador Terre-Neuve-et-Labrador
O    Rivière-Mouchalagane    E
S
Rivière-aux-Outardes Lac-Walker, Rivière-Nipissis