Sacré-Cœur (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sacré-Cœur
Sacré-Cœur (Québec)
Centre du village de Sacré-Cœur.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Côte-Nord
Subdivision régionale La Haute-Côte-Nord
Statut municipal Municipalité
Mairesse Lise Boulianne
2021-2025 (mandat)
Code postal G0T 1Y0
Constitution
Démographie
Gentilé Sacré-Cœurois, oise
Population 1 803 hab. ()
Densité 5,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 14′ 00″ nord, 69° 48′ 00″ ouest
Superficie 33 990 ha = 339,9 km2
Divers
Code géographique 2495010
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sacré-Cœur
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sacré-Cœur
Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord
Voir sur la carte administrative de Côte-Nord
City locator 14.svg
Sacré-Cœur
Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord
Voir sur la carte topographique de Côte-Nord
City locator 14.svg
Sacré-Cœur
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Sacré-Cœur est une municipalité du Québec, située dans la municipalité régionale de comté de La Haute-Côte-Nord et dans la région administrative de la Côte-Nord[1]. Son nom fait référence au Sacré-Cœur[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  •  : Érection de la municipalité de Sacré-Cœur-de-Jésus, Village.
  •  : Fusion de la paroisse de Sacré-Cœur-de-Jésus et de la municipalité de Sacré-Cœur-de-Jésus, Village et création de la municipalité de Sacré-Cœur.

Description[modifier | modifier le code]

L’agriculture et la foresterie sont la base de son économie mais le tourisme prend une certaine place car il s'agit d'un havre naturel sur les routes touristiques du Fjord et des Baleines. La baie Sainte-Marguerite, avec son centre d’interprétation, est un site pour faire l’observation terrestre du béluga, en compagnie des naturalistes du parc national du Fjord-du-Saguenay. Une randonnée dans le sentier du fjord permet de découvrir l’aspect historique et naturel de ce milieu. Le village, d’une superficie de 342 kilomètres carrés, est érigé sur un plateau agricole surnommé à l’origine « Grand Brûlé ».

La forêt constitue encore aujourd’hui la principale activité économique. Le complexe de sciage Boisaco, l’usine de panneaux Sacopan, l'usine d’ensachage de rabotures Ripco, et l'usine de granules de conifères consacrées à la deuxième transformation du bois, forment son secteur industriel. Cette base économique est de plus en plus complétée par l’activité touristique avec le secteur de l'Anse-de-Roche qui est une fenêtre sur le Fjord du Saguenay. On y retrouve de l'hébergement, des restaurants, des visites des animaux sauvages et domestiques de la ferme[3], du kayak de mer. Les touristes peuvent y faire différentes activités de randonnée pédestre, en quad, en traîneau à chien, ski de fond, raquette à neige, motoneige, etc.

Plusieurs pourvoiries et zones d'exploitation contrôlée (ZEC) sont présentes dans les environs :

  • Zec Chauvin ;
  • Zec Ste-Margueritte ;
  • Pourvoirie Lac des Baies ;
  • Pourvoirie Les Grands-Duc.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 9922 0812 0532 0241 8811 803

Langues[modifier | modifier le code]

En 2011, sur une population de 1 880 habitants, Sacré-Cœur comptait 100 % de francophones[6].

Représentations fédérale et provinciale[modifier | modifier le code]

Sacré-Cœur fait partie de la circonscription électorale de Manicouagan au Parlement du Canada et de la circonscription de René-Lévesque à l'Assemblée nationale du Québec.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six (6) conseillers[7].

Sacré-Cœur
Maires depuis 2005
Élection Maire Qualité Résultat
2005 Gilles Pineault Voir
2009 Voir
2013 Marjolaine Gagnon Voir
2017 Lise Boulianne Voir
2021 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]