Piter de Vries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De Vries.
Piter de Vries
Personnage de fiction apparaissant dans
Dune

Griffon bleu (Maison Harkonnen)
Griffon bleu (Maison Harkonnen)

Sexe Masculin
Espèce Humain
Activité(s) Mentat tordu
Affiliation Maison Harkonnen
Entourage Vladimir Harkonnen (baron), Feyd-Rautha, Glossu Rabban
Ennemi(s) Leto Atréides

Film(s) 'Dune (1984)
Roman(s) Dune (1964)
Série(s) Dune (2000)

Piter de Vries est un personnage de fiction du cycle de Dune, de Frank Herbert.

Pendant du mentat-assassin Thufir Hawat de la Maison Atréides, Piter de Vries est le mentat tordu du Baron Vladimir Harkonnen. Piter est décrit comme étant « petit, gracile, aux traits efféminés » avec « une voix de stentor enrichie d’une qualité musicale et douce ». Bien qu’il ait les yeux bleus sur bleus de l’Ibad, Piter n’est pas un natif d’Arrakis, mais une création des maitres généticiens du Bene Tleilax, un mentat tordu drogué à l’Épice, que selon le Baron, « il savoure […] comme une friandise ». Néanmoins il a la chair gonflée d’eau d’un non-Fremen. Il apparait aux yeux du Baron comme « efficient mais aussi émotif, enclin à des crises de colère. Efficient mais capable d’erreur »[1].

Il se montre d’une surprenante familiarité avec le cruel Baron, qu’il semble d’ailleurs ne pas craindre au point que ce dernier envisage même de se débarrasser de lui pour manque de loyauté. Comme tout bon Harkonnen, il est rusé et malveillant[2]. Il n’hésite pas non plus à se montrer ironique quand il le juge bon[3]. Il est également sadique[4].

Son insolence est d’autant plus remarquable qu’il est parfaitement conscient d’être éminemment remplaçable, à la merci d’une nouvelle commande de son employeur au Bene Tleilax lorsqu’il aura “fait son temps”, ce qui chez les Harkonnens n’implique sans doute pas qu’il soit bien vieux pour autant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le plan pour venir à bout du conditionnement impérial de l’École Suk dont a fait l’objet le médecin de famille des Atréides Yueh, pour en faire le traître qui contribuera à la victoire des Harkonnens est son œuvre. À travers la capture et la torture de l’épouse de Yueh, une Bene Gesserit nommée Wanna.

On lui attribue comme exploit militaire le plan qui vise à incorporer clandestinement les Sardaukars sous l’uniforme Harkonnen, ainsi que semble-t-il une infiltration personnelle des Fremen grâce à ses yeux bleu sur bleu. Il parait convoiter Dame Jessica Atréides mais il y renonce appâté par les promesses de pouvoir du Baron. Sa trop grande confiance en lui le perdra. Il tue le traitre Yueh avant de succomber par le gaz contenu dans la fausse dent du Duc.

Thufir Hawat, capturé lors des affrontements, le remplace bientôt. Ce dernier n’oubliera jamais réellement son allégeance aux Atréides au profit des Harkonnens.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dune, page 30
  2. « ce n’est qu’un mentat dégénéré ». Dune, Jessica, page 257
  3. « je suis donc en scène en quelque sorte, dit Piter. Faut-il que je danse ? Peut-être devrais-je accomplir quelques-uns de mes tours pour l’éminent Feyd-Rautha ? ». Dune, page 31
  4. « tu aurais dû être Bashar d’un corps de Sardaukar. Le sang et la souffrance te sont si agréables. dit le Baron ». Dune, page 29