Gurney Halleck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gurney Halleck
Personnage de fiction apparaissant dans
Dune

Faucon rouge sur vert (Maison Atréides)
Faucon rouge sur vert (Maison Atréides)

Origine Giedi Prime
Sexe Masculin
Espèce Humain
Caractéristique(s) Cicatrice lie-de-vin sur la joue
Affiliation Maison Atréides, Fremen
Entourage Dominic Vernius (ami, mentor), Rhombur Vernius (protégé), Leto Atréides (duc), Paul Atréides (protégé, empereur), Jessica Atréides (amie), Leto Atréides II (protégé, empereur), Ghanima Atréides (protégée), Thufir Hawat (ami), Duncan Idaho (ami), Esmar Tuek, Stilgar (ami)

Créé par Frank Herbert
Film(s) 'Dune (1984)
Série(s) Dune (2000)
Les Enfants de Dune (2000)
Première apparition Dune (1965)
Dernière apparition La Maison Corrino (2002)

Gurney Halleck est un personnage de fiction du cycle de Dune, de Frank Herbert.

C’est l’ami et le professeur de Paul Atréides. Halleck est un “guerrier-troubadour” dit Irulan dans un de ses livres[réf. nécessaire]. En effet, c’est l’un des meilleurs joueurs de balisette que l’Empire ait connu. Psychologiquement le contraste entre l’homme de guerre et le musicien est frappant. Ce guerrier-poète savait mettre de côté sa sensibilité au combat, et son esprit belliqueux et stratégique disparaissait lorsqu’il jouait. Il était plutôt disgracieux physiquement, une cicatrice lie-de-vin sur la joue et petit de taille. Sa cicatrice avait été faite par Rabban la Bête dans un puits d'esclaves Harkonnen sur Giedi Prime. Lorsqu’il évoque sa sœur défunte, c’est avec des regrets infinis : « Son jeune visage d’elfe était parfaitement clair dans son esprit. Elle était morte. Dans une maison de plaisir pour soldats Harkonnen. Elle aimait les pensées… À moins que ce ne fût les marguerites. Il ne parvenait pas à se rappeler. Et cela le troublait. »[1]

Son amitié pour le Duc le pousse à enrôler les Fremen et à tenter de créer des soldats d’élite avec l’aide de Duncan Idaho. Il est à la tête des derniers soldats Atréides à résister à l’attaque des Sardaukars et de la Maison Harkonnen, lors du complot d’Arrakis.

Gurney Halleck manque de tuer Jessica, pensant qu’elle a trahi le Duc Leto. Paul l’en dissuade in extremis. Ils pardonnent alors à Gurney car ils le savent fidèle à la Maison Atréides. Il le restera toujours. Il suivra Jessica Atréides dans son retour sur Caladan. Il la suivra une nouvelle fois vers Arrakis, après la “mort” de Paul, afin d’aider les jumeaux.

Dans le désert de Dune, il retrouvera Paul devenu depuis lors le Prêcheur :

« Halleck, lentement, secoua la tête. Et Paul! Par les Dieux Inférieurs! Paul était vivant »

— Frank Herbert (trad. Michel Demuth), Les Enfants de Dune [« The Children of Dune »], France, Robert Laffont, coll. « Presse-Pocket / univers de Dune »,‎ 1978, 380 p. [détail des éditions] (ISBN 2-266-01303-3), chap. 59

Avec Stilgar, son ami de la crise d’Arrakis, il sera l’un des conseillers du début de règne de Leto II :

« Retourne au Sietch Tabr, Stilgar. Gurney Halleck t’y accompagnera. Il sera mon représentant au sein de ton Conseil. »

— Leto II dans Frank Herbert (trad. Michel Demuth), Les Enfants de Dune [« The Children of Dune »], France, Robert Laffont, coll. « Presse-Pocket / univers de Dune »,‎ 1978, 380 p. [détail des éditions] (ISBN 2-266-01303-3), chap. 62

Son souvenir perdurera dans la mémoire millénaire de l’Empereur Dieu Leto, et des multiples ghola de son ami Duncan Idaho.


Références[modifier | modifier le code]

  1. Dune 1, page 62 (édition Pocket)