Gurney Halleck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gurney Halleck
Personnage de fiction apparaissant dans
Dune.

Emblème de la Maison Atréides(Faucon rouge sur fond vert).
Emblème de la Maison Atréides
(Faucon rouge sur fond vert).

Origine Giedi Prime
Sexe Masculin
Espèce Humain
Activité soldat, baladin, contrebandier
Caractéristique Cicatrice lie de vin sur la joue gauche.
Affiliation Maison Atréides, Fremen
Entourage Dominic Vernius (ami, mentor), Rhombur Vernius (protégé), Leto Atréides (duc), Paul Atréides (protégé, empereur), Jessica Atréides (amie), Leto Atréides II (protégé, empereur), Ghanima Atréides (protégée), Thufir Hawat (ami), Duncan Idaho (ami), Esmar Tuek, Stilgar (ami)
Ennemi de Maison Harkonen, Comte Glossu Rabban

Créé par Frank Herbert
Films Dune (1984)
Séries Dune (2000)
Les Enfants de Dune (2000)
Première apparition Dune (1965)
Dernière apparition La Maison Corrino (2002)

Gurney Halleck est un personnage de fiction évoluant dans le cycle de Dune du romancier Frank Herbert.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Dans Dune, Gurney Halleck est, sur Caladan, l’ami et l'un des instructeur de Paul Atréides, le jeune fils et héritier du duc Leto Atréides. « Guerrier-troubadour » selon Irulan, en complément de son savoir militaire, Gurney est l’un des meilleurs joueurs de balisette (un instrument de musique à corde) de l’Imperium, et a une prédisposition pour les citations mystiques ou fleuries, toujours à propos.

De petite taille et d'aspect plutôt disgracieux, il a comme caractéristique physique une cicatrice lie de vin sur la joue, faite par Rabban la Bête alors qu'il était prisonnier dans un puits d'esclaves Harkonnen sur Giedi Prime. Il voue une haine terrible pour Rabban et a juré d'avoir un jour sa vie. Lorsqu’il évoque sa sœur défunte, c’est avec des regrets infinis[1].

Surnommé « l'homme brave » par Paul, la loyauté de Gurney Halleck pour le duc Leto Atréides, qui l'a sauvé dans le passé des Harkonnen, est sans faille. Il est très pointilleux sur l'étiquette ducale (le système des faufreluches ayant cours dans l'Imperium), n'hésitant pas à rabrouer à ce sujet Kynes, la planétologiste impérial, qui se montrait un peu trop familier avec le duc et son fils lors d'une sortie dans le désert d'Arrakis.

Activité[modifier | modifier le code]

Dans Dune, lorsque la Maison Atréides quitte Caladan et prend possession le fief d'Arrakis, le duc Leto enjoint Gurney Halleck, avec l’aide de Duncan Idaho, à entrainer les Fremen pour créer les soldats d’élite qui lui manquent dans sa guerre contre la Maison Harkonnen, cette dernière étant aidée en sous-main par l’empereur Padishah Shaddam IV et ses terribles Sardaukar. Lors de l'attaque surprise des Harkonnen sur Arrakis, il est à la tête des derniers soldats Atréides à résister à l’attaque des Sardaukars et réussit à s'enfuir.

Prenant refuge chez les contrebandier d'Arrakis, Gurney Halleck manque de tuer Jessica lorsqu’il la retrouve finalement aux côtés de Paul, cachés chez les Fremen, pensant qu'elle était la traitre qui a aidé les Harhonnen à détruire le duc Leto. Paul parvient à lui faire entendre raison et le dissuade in extremis. Paul et Jessica pardonnent alors à Gurney, car ils connaissent sa fidélité à la Maison Atréides et savent qu'il a été abusé.

Après la bataille d'Arrakis, qui verra la victoire de Paul Muad-Dib et de ses guerriers Fremen sur l'armée de Shaddam IV, Gurney suivra Jessica lors de son retour sur Caladan. Les deux personnages n'apparaitront pas dans le volume suivant, Le Messie de Dune, sinon par évocation.

Dans Les Enfants de Dune, il reviendra avec elle une nouvelle fois sur Arrakis, après la disparition de Paul dans le désert, celui-ci étant devenu aveugle, afin d’aider les enfants jumeaux de Paul, Leto II et Ghanima Atréides. Dans le désert de Dune, il retrouvera Paul, devenu par la suite le Prêcheur[2].

Avec Stilgar, son ami lors de la crise d’Arrakis, il sera l’un des conseillers du début de règne de Leto II[3].

Il n'apparait plus par la suite dans la saga, mais son souvenir perdurera dans la mémoire millénaire de l’Empereur-Dieu Leto et des multiples ghola de son ami Duncan Idaho.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Son jeune visage d’elfe était parfaitement clair dans son esprit. Elle était morte. Dans une maison de plaisir pour soldats Harkonnen. Elle aimait les pensées… À moins que ce ne fût les marguerites. Il ne parvenait pas à se rappeler. Et cela le troublait. »Dune, tome 1, page 62 (édition Pocket).
  2. « Halleck, lentement, secoua la tête. Et Paul ! Par les Dieux Inférieurs ! Paul était vivant »Frank Herbert (trad. Michel Demuth), Les Enfants de Dune [« The Children of Dune »], Robert Laffont, coll. « Presse-Pocket / univers de Dune », , 380 p. [détail des éditions] (ISBN 2-266-01303-3), chap. 59.
  3. « Retourne au Sietch Tabr, Stilgar. Gurney Halleck t’y accompagnera. Il sera mon représentant au sein de ton Conseil. » — Leto II dans Frank Herbert (trad. Michel Demuth), Les Enfants de Dune [« The Children of Dune »], Robert Laffont, coll. « Presse-Pocket / univers de Dune », , 380 p. [détail des éditions] (ISBN 2-266-01303-3), chap. 62.

Article connexes[modifier | modifier le code]