Église royale Sainte-Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Sainte-Marie.
Église royale Sainte-Marie
image illustrative de l’article Église royale Sainte-Marie
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Doyenné de Bruxelles Nord-Est
Début de la construction 1845
Fin des travaux 1888
Architecte Louis van Overstraeten
Style dominant Romano-byzantin
Protection
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région de Bruxelles-Capitale
Ville Schaerbeek
Coordonnées 50° 51′ 33″ nord, 4° 22′ 08″ est

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Église royale Sainte-Marie

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Église royale Sainte-Marie

L'église royale Sainte-Marie est un édifice religieux situé place de la Reine à Schaerbeek en Belgique.

Située sur le « tracé royal » menant du château de Laeken au palais royal de Bruxelles et dédiée à la reine Louise-Marie (1812-1850), tout comme la place où elle est située, l'église Sainte-Marie obtint le qualificatif « royal »[1],[2].

La paroisse Sainte-Marie fait partie de l'unité pastorale Les Coteaux qui fait elle-même partie du doyenné de Bruxelles Nord-Est.

Historique[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

Le monument, de style romano-byzantin, a été édifié par l'architecte Louis van Overstraeten, de 1845 à sa mort en 1849 et terminée par Gustave Hansotte de 1849 à 1853[3].

Classement[modifier | modifier le code]

L'édifice a été classé par arrêté royal du et les abords de l'église ainsi que la place de la Reine par arrêté royal du (Mon. ).

Évènements[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Accès[modifier | modifier le code]

(92) (94) (N04) arrêt Sainte-Marie
Villo! : station n°144 (rue Royale)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1850 : Louis van Overstraeten, Architectonographie des Temples chrétiens, Malines, 1850.
  • 1968 : Jean Delsaux, L'église Ste-Marie à Bruxelles, une œuvre d'une ferveur et d'une probité artistique exceptionnelles, Bruxelles, "Les Amis de l'église Ste-Marie, s. d. (1968 ?) (publiée "en hommage à leur cher président M. Jean Delsaux").

Notes[modifier | modifier le code]

  1. C'est sous le nom d'église royale Sainte-Marie qu'elle est nommée dans la loi qui la classe comme monument historique : Ministère de l'éducation nationale et de la culture française, 1977 : "est classée comme monument, en raison de sa valeur historique et artistique, conformément aux dispositions de l'article 1er de la loi du 7 août 1931 sur la conservation des monuments et des sites, l'église royale Sainte-Marie, à Schaerbeek."
  2. Abords de l'Eglise Sainte MarieInventaire du patrimoine naturel de la Région de Bruxelles-Capitale
  3. Marcel M. Celis, Bruxelles Protège, Éditions Mardaga, 1988, p.92

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :