Joseph Geefs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Geefs
Joseph Geefs.jpg

Joseph Geefs

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
AnversVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Frère

Joseph Geefs, né à Anvers le et mort à Bruxelles ou Anvers le , est un sculpteur belge.

Ses frères Guillaume Geefs et Jean Geefs sont également sculpteurs.

Statue d'André Vésale à Bruxelles (1846)

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié à l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers et à l'École des beaux-arts de Paris grâce au Prix de Rome qu'il a remporté en 1836[1].

En 1841, il devient chargé du cours de sculpture et d'anatomie à l'Académie d'Anvers dont il devint directeur en 1876.

Parmi ses élèves figurent Bart van Hove (en) et Jef Lambeaux.

Il a été élevé au grade d'officier de l'ordre de Léopold en 1859.

Il avait épousé une fille de l'architecte Louis Roelandt et était le beau-frère de l'architecte Louis van Overstraeten dont il décora la tombe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Anvers[modifier | modifier le code]

Statue de Van Hogendorp à Rotterdam (1867)

Bruxelles[modifier | modifier le code]

Malines[modifier | modifier le code]

  • Stations de la croix (1867) et reliefs (1867–1871) dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul [3].

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Heiligerlee[modifier | modifier le code]

Rotterdam[modifier | modifier le code]

  • Gijsbert Karel van Hogendorp (1867), Coolsingel

Tilburg[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sibylle Valcke, « Geefs, Germain Joseph » dans : Nouvelle biographie nationale de Belgique, Bruxelles, 1994, vol. 3, p. 177 : « En 1836, il concourut au Prix de Rome, organisé par l'Académie d'Anvers. L'épreuve de sculpture y avait lieu pour la deuxième fois seulement. Geefs en sortit vainqueur ».
  2. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1A, Pentagone A-D, Pierre Mardaga éditeur, 1989, p.96
  3. Parish website of Sts Peter and Paul
  4. Obelisk to King William II