Pierre-Lambert Goossens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre-Lambert Goossens
Image illustrative de l’article Pierre-Lambert Goossens
Biographie
Naissance
Drapeau des Pays-Bas Perk, Royaume des Pays-Bas
Ordination sacerdotale
Décès (à 78 ans)
Drapeau de la Belgique Malines, Belgique
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Léon XIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de Sainte-Croix-de-Jérusalem
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Jean Faict
Dernier titre ou fonction Archevêque de Malines
Archevêque de Malines
Évêque de Namur
Évêque coadjuteur de Namur
Évêque titulaire de Abdera

Blason
« Omnia et in omnibus Christus »
« Le Christ est tout en tous »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pierre-Lambert Goossens, né le à Perk et décédé le à Malines (Belgique), était un prêtre de l’archidiocèse de Malines. Nommé évêque de Namur en 1883, il n’y reste que quelques mois, devenant en 1884 le quinzième archevêque de Malines (1884-1906). Il fut créé cardinal primat de Belgique peu de temps après.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’abord coadjuteur de l’évêque de Namur, Théodore-Joseph Gravez, le , Goossens succède à ce dernier quelques mois plus tard.

Il n’occupe cependant le siège épiscopal de Namur que peu de temps, car il succède au cardinal Dechamps comme archevêque de Malines le . Il est consacré à Malines le et est créé au cardinal par le pape Léon XIII lors du consistoire du , avec le titre de cardinal-prêtre de Sainte-Croix de Jérusalem (S. Croce in Gerusalemme).

En 1905, il pose la première pierre de la basilique du Sacré-Cœur de Koekelberg, à Bruxelles.

À la mort du cardinal Goossens en 1906, Mgr Désiré-Joseph Mercier lui succède comme archevêque de Malines-Bruxelles.

Sa devise était : « Omnia et in omnibus Christus »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]