PFK Ludogorets Razgrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis PFC Ludogorets Razgrad)
Aller à : navigation, rechercher
Ludogorets Razgrad
Logo du Ludogorets Razgrad
Généralités
Nom complet Професионален футболен клуб Лудогорец Разград
(Profesionalen Futbolen Klub Ludogorets Razgrad)
Surnoms Орлите (Orlite, les aigles)
Зелено-белите
(Zeleno-Belite, les verts et blancs)
Noms précédents Ludogorets Razgrad (1945–1997)
Antibiotik (1997–2001)
Razgrad 2000 (2002–2010)
Fondation 1945
Couleurs Vert et blanc
Stade Ludogorets Arena
(12 500 places)
Siège Sport Center Ludogorets Targovishtko shose, 7200 Razgrad
Championnat actuel Première Ligue bulgare
Propriétaire Drapeau : Bulgarie Kiril Domuschiev
Président Drapeau : Bulgarie Aleksandar Aleksandrov
Entraîneur Drapeau : Bulgarie Dimitar Dimitrov
Site web (bg) (en) www.ludogorets.com
Palmarès principal
National[1] Championnats de Bulgarie (6)
Coupe de Bulgarie (2)
Supercoupe de Bulgarie (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Bulgarie de football 2017-2018
0

Le Profesionalen Futbolen Klub Ludogorets Razgrad (bulgare : Професионален футболен клуб Лудогорец Разград) ou simplement Ludogorets est un club de football bulgare fondé en 1945 et basé à Razgrad. Il évolue en Première Ligue bulgare.

En 2011-2012, pour sa première saison dans l'élite, le club réalise le triplé national Championnat-Coupe-Supercoupe. Lors de la saison 2013-2014, le club atteint les huitièmes de finale de la Ligue Europa pour la première fois de son histoire. Il atteint également la phase de groupes de la Ligue des champions en 2014-2015 et en 2016-2017.

Le nom du club vient de la région dans laquelle se trouve Razgrad, le Loudogorié, région naturelle du nord-est de la Bulgarie. Les couleurs du club sont le vert et le blanc. Le club joue ses matchs à domicile à la Ludogorets Arena, d'une capacité de 8 808 places, mais dispute actuellement ses matchs de Coupe d'Europe dans le Stade national Vassil-Levski de Sofia.

Histoire[modifier | modifier le code]

1945-2010 : Débuts et stagnation à l'échelon inférieur[modifier | modifier le code]

Le Ludogorets Razgrad est fondé en 1945, lors de ses premières années les Vert et Blanc jouent dans les division inférieure du football Bulgare, en troisième division (V Group ), lors de la saison 1961/1962 le club réussi à monter en deuxième division (B Group) mais n’arrivera pas à monter en première division. Lors des années 1990 le nom du club était Antibiotik, au début des années 2000 le club change encore de nom et se nomme Razgrad 2000, le club réussit à remonter en deuxième division lors de la saison 2009/2010.

Depuis 2010: l'ère Kiril Domuschiev[modifier | modifier le code]

En 2010, le club se renomme Ludogorets Razgrad, En juillet 2010, Ivaylo Petev est nommé entraîneur. En septembre 2010, le club est acheté par l'homme d'affaires Kiril Domuschiev son projet et de faire monter le club en première division est de s'affirmer sur la scène nationale. Pour cela, il recrute des joueurs de qualité et investit dans les infrastructures du club. En mai 2010, le club remporte la B Group (deuxième division) et monte en première division (A Group) pour la première fois de son histoire[2].

Pour sa première saison en première division (2011-2012), les aigles se donnent les moyens et recrutent des joueurs de qualité. Le club réalise un très bon début de saison en étant invaincu pendant les neuf premiers matchs[3]. À la trêve hivernale, le club est en tête du championnat, mais avec trois défaites de suite, le club perd sa première place au profit du CSKA Sofia qui la gardera jusqu'au dernier match de la saison. Lors du dernier match qui oppose les Vert et Blancsface au CSKA Sofia, Ludogorets devait gagner pour être champion, les joueurs de Ivaylo Petev gagnent le match 1-0 et deviennent pour la première fois de leur histoire en étant promu champion de Bulgarie avec un point d'avance sur le CSKA Sofia[4]. Le 16 mai 2012, Ludogorets réalise le doublé en remportant sa première coupe de Bulgarie, en battant le Lokomotiv Plovdiv 2-1[5]. En août 2012, Ludogorets remporte sa première supercoupe de Bulgarie après avoir à nouveau battu le Lokomotiv Plovdiv 3-1[6] et devient le premier club promu à réaliser un triplé lors d'une saison.

Ludogorets démarre très bien la saison 2012-2013. Le club est leader du championnat à la trêve hivernale avec une seule défaite, une lutte acharnée avec le Levski Sofia a lieu, à trois journées de la fin le club perd sa place de leader en perdant 1-0 contre le Levski Sofia dans les derniers secondes de jeu. Mais cette contre-performance n'empêche pas les Vert et Blanc de décrocher leur second Championnat en profitant de L’étonnant faux-pas du Levski Sofia contre le Slavia Sofia (1-1), de leur côté les Aigles gagnent leur dernier match de championnat contre le PFC Montana (3-0[7]). En coupe de Bulgarie Ludogorets est éliminé en huitièmes de finale par le CSKA Sofia En juillet 2013, Ludogorets joue sa seconde finale en supercoupe de Bulgarie mais ne gagne pas le trophée cette fois-ci, 1-1 après 90 minutes de jeu et 5-4 aux tirs au buts pour le Beroe Stara Zagora[8].

Lors de la saison 2014-2015 les Aigles dominent le championnat tout au long de l'année. Le 7 mai 2014, les Vert et Blanc gagnent leur troisième championnat de suite, à deux journées de la fin du championnat avec une victoire contre le Lokomotiv Plovdiv 1-0 grâce à un but de Roman Bezjak[9]. Le 15 mai 2014 Ludogorets réalise le doublé en remportant la Coupe de Bulgarie, après une victoire 1-0[10] contre le Botev Plovdiv en finale. En août 2014 les verts et blancs remportent leurs deuxième Supercoupe de Bulgarie après une victoire 3-1 contre le Botev Plovdiv 3-1[11], et réalise ainsi le triplé.

Avant le match Ludogorets-CSKA Sofia (2014-2015).

Lors de la saison 2014-2015 Ludogorets est de nouveau champion de Bulgarie, les Vert et Blanc sont officiellement champions le 15 mai 2015 lors du match contre son concurrent direct pour le titre le Lokomotiv Sofia une large victoire 4-1[12]. Lors de cette saison les principaux rivaux était les deux clubs de Sofia, le Lokomotiv Sofia et le CSKA Sofia qui était leader à la trêve mais les confrontations directes avec les deux clubs de Sofia ont montré la supériorité des Aigles. En coupe de Bulgarie Ludogorets a atteint la demi-finale, éliminé par le Levski Sofia (0-0,1-0).

Lors de la Saison 2015-2016 Ludogorets a décroché son cinquième titre d’affilée de champion de Bulgarie le 10 mai 2016 sans jouer suite à la défaite du Levski Sofia, à trois journées de la fin du championnat. Le championnat avait pourtant mal commencé pour les Aigles, Bruno Ribeiro en août puis Eduard Eranosyan en novembre sont licenciés pour mauvais résultats, le club rappelle alors l'ancien entraîneur des Vert et Blanc Georgi Dermendzhiev, il arrive à redresser le club avec une série de 15 matchs sans défaite, et obtient le titre de champion de Bulgarie en finissant avec 14 points d'avance sur le Levski Sofia.

Performances en compétitions européennes[modifier | modifier le code]

L'histoire de Ludogorets en compétitions européennes commence lors de la saison 2012-2013 avec un match de 2e tour préliminaire de Ligue des champions contre le Dinamo Zagreb, le match aller se termine sur le score de 1-1[13] à domicile, lors du match retour le score est de 3-2 pour le Dinamo Zagreb[14].

Lors de la saison 2013-2014 les Vert et Blanc éliminent le Slovan Bratislava au 2e tour (2-1[15], 3-0[16]) et se qualifie pour la première fois de leur histoire pour le 3e tour, les verts et blancs viennent alors à bout du Partizan belgrade (2-1[17], 1-0[18]). Lors du 4e tour Ludogorets affronte le FC Bâle, les Vert et Blanc essuient deux défaites face au club suisse (2-4[19], 2-0[20]) ils sont éliminés de la Ligue des Champions, mais sont reversés en Ligue Europa. En Ligue Europa, les Aigles tombent dans le groupe B, où figure le PSV Eindhoven, le Dinamo Zagreb et le Tchernomorets Odessa. À la surprise générale, les Aigles vont dominer ce groupe en remportant 5 matchs sur 6, terminent premiers du groupe avec 16 points[21]. En 16es de finale ils sont opposés au italien de la Lazio, Les Vert et Blanc créent une nouvelle fois la surprise et éliminent la Lazio (0-1[22], 3-3[23]), en huitièmes de finale, Ludogorets tombe contre le Valence CF, les Vert et Blanc perdent leurs deux matchs (0-3[24], 1-0[25]) et sont éliminés.

Ludogorets-Steaua un match historique pour le Ludogorets Razgrad.

Lors de la saison 2014-2015 Ludogorets élimine Dudelange au 2e tour (4-0[26], 1-1 [27]), lors du 3e tour Ludogorets vient encore une fois à bout du Partizan Belgrade (0-0[28], 2-2[29]), entre ses deux matchs Georgi Dermendzhiev devient l’entraîneur, au 4e tour ils éliminent le Steaua Bucarest, le match retour a été marqué par l'exploit de Cosmin Moți défenseur qui finit dans les cages après l'exclusion du gardien de Ludogorets, pendant les tirs aux buts il réussit le sien mais aussi l'exploit d'en arrêter deux et qualifie son club pour la première fois en phase de groupe de Ligue des champions, score sur les deux matches (1-1, 6-5 t.a.b[30]). Les Vert et Blanc tombent dans le groupe B, lors de ces matchs Ludogorets a fait douter Liverpool et le Real Madrid, Ludogorets à également réussi à remporter son premier match en ligue des champions, 1-0 contre le FC Bâle, c’est également la première victoire pour un club bulgare à domicile, malgré tout Ludogorets fini dernier du groupe avec 4 points.

Lors de la saison 2015-2016 Ludogorets est éliminé dés le 2e tour préliminaire contre les Moldaves du Milsami (0-1[31], 2-1[32]), une élimination qui est vécu comme un grand échec pour le club de Razgrad.

Lors de la saison 2016-2017 Ludogorets se défait facilement du club monténégrin du FK Mladost (2-0[33], 0-3[34]) au 2e tour, ils affrontent ensuite l'Étoile rouge de Belgrade au 3e tour, leur victoire 4-2[35] à Belgrade après prolongations permet aux Vert et Blanc de rattraper leur mauvais score du match aller (2-2[36]) et de se qualifier pour les barrages. Opposés aux Tchèques du Viktoria Plzen, les Vert et Blanc gagnent à domicile (2-0[37]) et assure à l'extérieur (2-2[38]). Ludogorets se qualifie pour la phase finale de la Ligue des champions pour la deuxième fois, ou ils terminent 3es en accrochant notamment le PSG et le FC Bale et se qualifient pour les 1/16es de finale de la Ligue Europa ou ils sont éliminés par le FC Copenhague.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Ludogorets Arena[modifier | modifier le code]

Tribune centrale de la Ludogorets Arena.
Article détaillé : Ludogorets Arena.

Le Ludogorets Razgrad évolue dans la Ludogorets Arena, stade qui était appelé initialement Dianko Stefanov, sa construction date des années 1950[39].

Avant sa rénovation en 2011, le stade ne répondait pas aux critères de la FIFA, et il était impossible d'y jouer les matchs de première division Bulgare. L'inauguration du stade rénové date du 25 septembre 2011 avec un victoire (2-1) contre le Levski Sofia[40].

Le 15 mai 2015 est inaugurée la nouvelle tribune nommée “Moți“.

Le propriétaire du club, Kiril Domuschiev, a décidé d'investir une dizaine de millions d'euros pour la rénovation de l'enceinte afin de répondre aux critères de l’UEFA, et ainsi jouer les compétitions européennes, pour l'instant les procédures administratives bloquent cette rénovation.

Les Vert et Blanc jouent actuellement leurs matchs de coupe d'Europe dans le stade Stade national Vassil-Levski à Sofia.

Sport Center Ludogorets[modifier | modifier le code]

Le « Sport Center Ludogorets »

le Sport Center Ludogorets est inauguré le 21 juin 2012 par le premier ministre bulgare Boïko Borissov et Kiril Domuschiev, le propriétaire du club, Il fait partie des centres d’entraînement les plus modernes en Bulgarie et en Europe.

Le centre d'entrainement dispose d'un terrain avec de la pelouse naturelle, d'une piste d’athlétisme, d'un terrain avec pelouse synthétique, de deux petits terrains qui peuvent être couverts et chauffés pendant l'hiver, tous les terrains disposent d'éclairage, le centre d'entrainement dispose aussi d'une boutique officiel du club, d'une salle de fitness, d'un spa, d'une salle de conférence de presse, et d'un centre administratif[41], Les joueurs du centre de formation s'entraînent dans ce centre et la plupart y sont hébergés[42].

Le 6 avril 2017 est inaugurée l'agrandissement du centre d'entrainement avec notamment 5 terrains dont un synthétique, (l'un d'entre eux possède une tribune de 2000 places), un bâtiment avec des vestiaires, un centre de réhabilitation, et un cabinet pour les entraîneurs des équipes jeunes[43].

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Rang Nom Période
1 Inconnu 1945-2010
2 Drapeau : Bulgarie Ivaylo Petev 2010-2013
3 Drapeau : Bulgarie Stoycho Stoev 2013-2014
4 Drapeau : Bulgarie Georgi Dermendzhiev 2014-2015
Rang Nom Période
5 Drapeau : Portugal Bruno Ribeiro 2015
6 Drapeau : Bulgarie Eduard Eranosyan 2015
7 Drapeau : Bulgarie Georgi Dermendzhiev 2015-aout 2017
8 Drapeau : Bulgarie Dimitar Dimitrov aout 2017-

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Parmi les joueurs ayant porté le maillot vert et blanc, certains ont marqué la récente histoire du club. En voici une liste non exhaustive :

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif PFC Ludogorets Razgrad de la saison 2016-2017
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[44] Nom Date de naissance Sélection[45] Club précédent
21 G Drapeau de la Bulgarie Stoyanov, VladislavVladislav Stoyanov 08/06/1987 (30 ans) Bulgarie Sheriff Tiraspol
29 G Drapeau de la Bulgarie Naumov, DanielDaniel Naumov 29/03/1998 (19 ans)
Formé au club
4 D Drapeau du Brésil Cicinho, Cicinho 26/12/1988 (28 ans)
Santos FC
5 D Drapeau de l'Argentine Palomino, José LuisJosé Luis Palomino 05/01/1990 (27 ans)
FC Metz
6 D Drapeau du Brésil Natanael, Natanael 25/12/1990 (26 ans)
CA Paranaense
27 D Drapeau de la Roumanie Moți, CosminCosmin Moți 03/12/1984 (32 ans) Roumanie Dinamo Bucarest
32 D Drapeau de l'Ukraine Plastun, IgorIgor Plastun 20/08/1990 (27 ans)
Karpaty Lviv
55 D Drapeau de la Bulgarie Terziev, GeorgiGeorgi Terziev 18/04/1992 (25 ans) Bulgarie Chernomorets Bourgas
77 D Drapeau du Portugal Vitinha, Vitinha 11/02/1986 (31 ans)
Concordia Chiajna
8 M Drapeau du Brésil Sasha, LucasLucas Sasha 01/03/1990 (27 ans)
Hapoël Tel-Aviv
10 M Drapeau du Brésil Campanharo, GustavoGustavo Campanharo 04/04/1992 (25 ans)
Évian TG
12 M Drapeau de Madagascar Anicet, AbelAbel Anicet 13/03/1990 (27 ans) Madagascar Botev Plovdiv
18 M Drapeau de la Bulgarie Dyakov, SvetoslavSvetoslav Dyakov Capitaine 31/05/1984 (33 ans) Bulgarie Lokomotiv Sofia
84 M Drapeau de la Bulgarie Marcelinho, Marcelinho 24/08/1984 (33 ans) Bulgarie CA Bragantino
88 M Drapeau du Brésil Wanderson, Wanderson 02/01/1988 (29 ans)
Portuguesa
92 M Drapeau de la République démocratique du Congo Lukoki, JodyJody Lukoki 15/11/1992 (24 ans) RD Congo PEC Zwolle
93 M Drapeau des Pays-Bas Misidjan, VirgilVirgil Misidjan 24/06/1993 (24 ans)
Willem II
37 M Drapeau du Brésil João Paulo, João Paulo 02/07/1988 (29 ans)
Botev Plovdiv
11 A Drapeau du Brésil Quixadá, JuninhoJuninho Quixadá 12/12/1985 (31 ans)
CA Bragantino
28 A Drapeau de la Roumanie Keșerü, ClaudiuClaudiu Keșerü 02/12/1986 (30 ans) Roumanie Al-Gharafa
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Bulgarie Petko Petkov
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Espagne Sergio Marty Clement
  • Drapeau : Espagne Javier Ramos
Entraîneur(s) des gardiens

Légende

Consultez la documentation du modèle

Image et identité[modifier | modifier le code]

Les couleurs traditionnelles de Ludogorets sont le vert et blanc, la mascotte de l'équipe est un aigle nommée Fortuna qui a été offert par la Lazio Rome après leur élimination face à Ludogorets en seizième de finale de l'Europa League, l'aigle survole le stade lors des rencontres à domicile de Ludogorets[46].

En termes d'identité graphique, le club arbore depuis 1945 la même écusson traditionnel avec au centre la lettre L en cyrillique et le nom de la ville à droite, quelques petites modernisation graphiques sont à noter au cours des années, en juin 2016 le club décide de changer de design en introduisant le symbole du club l'aigle, le nom de la ville disparaît et laisse place au nom de la région qu'il représente[47].

[modifier | modifier le code]

Œuvre de charité[modifier | modifier le code]

Le club participe à de nombreuses actions sociales et de charité, comme pendant son parcours en Europa League lors de la saison 2013-2014. Le club a versé 20 % des parts de recettes de billetterie lors des matchs joués à domicile à une clinique de néonatologie basée à Sofia[48]. Le club a également financé la construction d'un centre pour enfants atteints de cancer où les joueurs leur ont rendu visite[49].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. History du Ludogorets sur ludogorets.com
  3. Ludogorets crash the party in Bulgaria sur uefa.com
  4. Ludogorets celebrate maiden Bulgarian title sur uefa.com
  5. Ludogorets clinch maiden Bulgarian Cup sur uefa.com
  6. More silverware for dominant Ludogorets sur uefa.com
  7. Ludogorets retain Bulgarian title sur uefa.com
  8. Beroe break Bulgarian Super Cup duck sur uefa.com
  9. Ludogorets complete Bulgarian title hat-trick sur uefa.com
  10. Ludogorets complete second domestic double sur uefa.com
  11. Ludogorets take Bulgarian Super Cup sur uefa.com
  12. Four in a row for dominant Ludogorets sur uefa.com
  13. Dinamo's late leveller denies Ludogorets sur uefa.com
  14. Dinamo deny Ludogorets at the death sur uefa.com
  15. Halenár's late salvo gives Slovan edge sur uefa.com
  16. Ludogorets break new ground with Slovan success sur uefa.com
  17. Ludogorets come from behind to edge Partizan sur uefa.com
  18. Zlatinski sinks Partizan to seal Ludogorets passage sur uefa.com
  19. Basel take charge against Ludogorets sur uefa.com
  20. Basel brush aside Ludogorets sur uefa.com
  21. Bezjak has the beating of Dinamo sur uefa.com
  22. Ludogorets hold their nerve to upset Lazio sur uefa.com
  23. Ludogorets come back from dead to down Lazio sur uefa.com
  24. Three-goal Valencia primed to see off Ludogorets sur uefa.com
  25. Alcácer helps Valencia seal smooth passage sur uefa.com
  26. Ludogorets prove too much for Dudelange sur uefa.com
  27. Dudelange striker Turpel frustrates Ludogorets sur uefa.com
  28. Ludogorets fail to breach Partizan sur uefa.com
  29. Ludogorets squeeze out Partizan sur uefa.com
  30. Joy for Ludogorets after Moţi heroics sur uefa.com
  31. Ludogorets 0-1 Milsami sur uefa.com
  32. Milsami 2-1 Ludogorets sur uefa.com
  33. uefa.com, « UEFA Champions League 2017 - Ludogorets-Mladost Podgorica – UEFA.com », sur Uefa.com (consulté le 16 novembre 2016)
  34. uefa.com, « UEFA Champions League 2017 - Mladost Podgorica-Ludogorets – UEFA.com », sur Uefa.com (consulté le 16 novembre 2016)
  35. uefa.com, « UEFA Champions League 2017 - Crvena zvezda-Ludogorets – UEFA.com », sur Uefa.com (consulté le 16 novembre 2016)
  36. uefa.com, « UEFA Champions League 2017 - Ludogorets-Crvena zvezda – UEFA.com », sur Uefa.com (consulté le 16 novembre 2016)
  37. uefa.com, « UEFA Champions League 2017 - Ludogorets-Plzeň – UEFA.com », sur Uefa.com (consulté le 16 novembre 2016)
  38. uefa.com, « UEFA Champions League 2017 - Plzeň-Ludogorets – UEFA.com », sur Uefa.com (consulté le 16 novembre 2016)
  39. « Ludogorets Arena is the official stadium | PFC Ludogorets », sur www.ludogorets.com (consulté le 23 mars 2016)
  40. « Ludogorets inaugurated the new stadium with a victory over Levski », sur www.ludogorets.com (consulté le 20 mars 2016)
  41. « Ludogorets Sport Center | Eagles Nest | PFC Ludogorets », sur www.ludogorets.com (consulté le 20 mars 2016)
  42. « Hostel for The children of Ludogorets academy | PFC Ludogorets », sur www.ludogorets.com (consulté le 20 mars 2016)
  43. http://www.ludogorets.com/bg/news/?i=2013
  44. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  45. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  46. « Mascot, female eagle Fortuna | PFC Ludogorets », sur www.ludogorets.com (consulté le 5 juillet 2016)
  47. « ПФК „Лудогорец“ с нова клубна емблема », sur www.ludogorets.com (consulté le 5 juillet 2016)
  48. Лудогорец дарява средства от билети за лечение на новородени sur ludogorets.com
  49. Звездите на Лудогорец зарадваха онкоболни деца sur ludogorets.com

Lien externe[modifier | modifier le code]