Fortuna Düsseldorf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fortuna Düsseldorf
Logo du Fortuna Düsseldorf
Généralités
Nom complet Düsseldorfer Turn- und Sportverein Fortuna 1895 e.V.
Fondation
Couleurs Rouge et blanc
Stade Esprit arena
(54 600 places)
Siège Flinger Broich 87, 40235 Düsseldorf
Championnat actuel 2. Bundesliga
Président Drapeau : Allemagne Robert Schäfer
Entraîneur Drapeau : Allemagne Friedhelm Funkel[1]
Site web www.fortuna-duesseldorf.de
Palmarès principal
National[note 1] Bundesliga (1)
DFB-Pokal (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
2. Bundesliga 2017-2018
0

Le Düsseldorfer Turn- und Sportverein Fortuna 1895, plus communément appelé Fortuna Düsseldorf, est un club de football allemand fondé le et basé à Düsseldorf. Évoluant au Rheinstadion jusqu'en 2002, il dispose aujourd'hui d'un stade moderne de 51 500 places, l'Esprit arena.

Le club de Düsseldorf dispute la 2. Bundesliga, la deuxième division allemande de football, après avoir été relégué de Bundesliga en 2013. Par le passé, il a remporté un titre de champion d'Allemagne en 1933 et deux coupes d'Allemagne, en 1979 et 1980.

Cependant, son parcours sportif est des plus irréguliers, atteignant la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe en 1979, mais évoluant aussi fréquemment à l'étage inférieur. Le Fortuna Düsseldorf a même manqué de disparaître dans les profondeurs du football allemand, étant sauvé de la faillite par ses supporters et, en premier lieu, par le groupe de punk-rock Die Toten Hosen, qui est même devenu le sponsor maillot de l'équipe de 2001 à 2003.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

Dates clés[modifier | modifier le code]

  • 1944 : fusion avec le Düsseldorfer SC 1899 en Kriegs SG Düsseldorf
  • 1945 : fermeture du club et refondation sous le nom de Düsseldorfer TSV Fortuna
  • 1966 : 1re participation à la Bundesliga 1 (saison 1966/1967)
  • 1973 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C3, saison 1973/1974)

Les prémices du Fortuna (1895-1919)[modifier | modifier le code]

Le , un premier club de football voit le jour, dans le quartier populaire et ouvrier de Flingern à Düsseldorf, sous le nom de Turnverein Flingern 1895. Le , un deuxième club est créé à Düsseldorf dans ce même quartier, le Düsseldorfer Fußballklub Spielverein, puis en mai 1911, un troisième sous le nom de Fußballklub Alemania 1911. En 1912, les fondateurs du Fußballklub Alemania 1911 décident de renommer leur club Fußballklub Fortuna 1911 en référence à une charrette qu'ils ont vu passer et qui appartient à une boulangerie voisine du nom de Fortuna[2]. En 1913, ce club fusionne avec le Düsseldorfer Fußballklub Spielverein pour créer le Düsseldorfer Fußballclub Fortuna 1911. Le , le Düsseldorfer Turn- und Sportverein Fortuna 1895 naît de la fusion du Düsseldorfer Fußballclub Fortuna 1911 et du Turnverein Flingern 1895. C'est ce nom que porte toujours le club actuel, appelé plus communément Fortuna Düsseldorf, bien que le club ait changé de nom durant la Seconde Guerre mondiale.

Les premiers succès du Fortuna (1919-1944)[modifier | modifier le code]

Si le Fortuna Düsseldorf dispute sa première saison dans la Westdeutscher Spielverband (fédération de football d'Allemagne occidentale) en 1913-1914, ce n'est que dans les années 1920 que le club se structure petit à petit et obtient ses premiers succès. Le , il est officiellement inscrit au registre des associations allemandes. En 1927, le Fortuna remporte son premier titre de Bezirksmeister (champion de district) du district de Berg-Mark, se qualifiant ainsi pour le championnat régional d'Allemagne occidentale. Grâce à sa troisième place régionale et à sa victoire 2-1 après prolongation dans le match d'appui face au champion des deuxièmes, le TuRU Düsseldorf, le Fortuna Düsseldorf est qualifié pour la première fois à la Verbandsliga, le championnat national[note 2], où il échoue dès le premier tour face au Hambourg SV (1-4).

En 1929, le Fortuna remporte son deuxième titre de Bezirksmeister du district de Berg-Mark et, comme deux années plus tôt, termine à la troisième place du championnat régional d'Allemagne occidentale. Comme en 1927, le Fortuna passe l'épreuve du barrage face au champion des deuxièmes avec succès (victoire 1-0 face au Schwarz-Weiß Essen). Malheureusement, pour sa deuxième qualification en Verbandsliga, l'histoire se répète encore et le Fortuna est éliminé dès le premier tour, face au futur champion d'Allemagne, le SpVgg Greuther Fürth (défaite 1-5). En 1931, le Fortuna Düsseldorf remporte son troisième titre de Bezirksmeister du district de Berg-Mark. Dans la foulée, le , le club remporte également le championnat d'Allemagne occidentale pour la première fois de son histoire. Il est donc qualifié pour la troisième fois en Verbandsliga. Comme lors de ses deux précédentes qualifications et malgré un score plus serré, le Fortuna s'incline dès le premier tour face à l'Eintracht Francfort (défaite 2-3 après prolongation).

Il faut attendre 1933 pour voir le club de la Düssel faire mieux. Le Fortuna remporte le titre de champion du district de Berg-Mark, puis s'incline en finale du championnat d'Allemagne occidentale face à Schalke 04 (0-1). Mais les joueurs de Düsseldorf prennent leur revanche face à leurs rivaux régionaux de Gelsenkirchen en remportant le championnat d'Allemagne grâce à une victoire 3-0 en finale face à Schalke 04. C'est le premier grand titre de l'histoire du Fortuna Düsseldorf et c'est également la première fois qu'un club de la fédération de football d'Allemagne occidentale remporte le championnat national.

Retour éphémère en Bundesliga (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Le Fortuna Düsseldorf termine la saison 2011-2012 de 2. Bundesliga à la troisième position, synonyme de barrage de promotion face au 16e de Bundesliga, le Hertha Berlin.

Le , lors du match aller à l'Olympiastadion de Berlin, le Fortuna s'impose par deux buts à un. Le , le match retour se déroule à l'Esprit arena de Düsseldorf. Alors que le Fortuna et le Herta Berlin sont dos à dos deux buts partout, les supporters locaux envahissent le terrain durant le temps additionnel du match, provoquant la polémique autour de cette rencontre[3], bien que le match ait pu aller jusqu'à sa fin. Après une enquête de la DFB et un appel du Hertha Berlin[4], le Fortuna Düsseldorf est déclaré vainqueur de la double confrontation (quatre buts à trois sur l'ensemble des deux matches) et le Hertha Berlin est relégué en 2. Bundesliga[5].

Après 15 ans d'absence, le Fortuna Düsseldorf retrouve donc la Bundesliga lors de la saison 2012-2013. Le , à la suite d'une défaite par trois buts à zéro face au Hanovre 96 lors de la dernière journée de la saison 2012-2013 de Bundesliga, le Fortuna est relégué en 2. Bundesliga, un an seulement après l'avoir quittée[6].

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales et internationales[modifier | modifier le code]

Palmarès du Fortuna Düsseldorf
Compétitions internationales
Compétitions nationales Compétitions régionales

Coupes d'Europe[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Compétition Participations Meilleure performance Dernière participation J G N P Bp Bc Diff.
Coupe des vainqueurs de coupe (C2) 3 Finale 1981 17 6 6 5 28 19 +9
Coupe UEFA (C3) 2 8e de finale 1975 12 5 2 5 17 17 0

Coupe des vainqueurs de coupe 1978-1979[modifier | modifier le code]

Le , le Fortuna Düsseldorf s'incline en finale de la DFB-Pokal face au 1. FC Cologne. Malgré la défaite, le Fortuna est qualifié pour la Coupe des vainqueurs de coupe (C2) grâce au titre du 1. FC Cologne en Bundesliga. Son parcours lors de cette compétition constitue la meilleure performance du club dans une compétition européenne.

Parcours du Fortuna Düsseldorf en C2 1978-1979
Tour Date Pays Club Score Club Pays Cum. Qual.
1er Tour Drapeau : Roumanie FC Universitatea Craiova 3-4 Fortuna Düsseldorf Drapeau : République fédérale d'Allemagne 5-4 Fortuna Düsseldorf
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Fortuna Düsseldorf 1-1 FC Universitatea Craiova Drapeau : Roumanie
8e de finale Drapeau : République fédérale d'Allemagne Fortuna Düsseldorf 3-0 Aberdeen Football Club Drapeau : Écosse 3-2 Fortuna Düsseldorf
Drapeau : Écosse Aberdeen Football Club 2-0 Fortuna Düsseldorf Drapeau : République fédérale d'Allemagne
Quart de finale Drapeau : République fédérale d'Allemagne Fortuna Düsseldorf 0-0 Servette FC Drapeau : Suisse 1-1e Fortuna Düsseldorf
Drapeau : Suisse Servette FC 1-1 Fortuna Düsseldorf Drapeau : République fédérale d'Allemagne
Demi-finale Drapeau : République fédérale d'Allemagne Fortuna Düsseldorf 3-1 FC Baník Ostrava Drapeau : Tchécoslovaquie 4-3 Fortuna Düsseldorf
Drapeau : Tchécoslovaquie FC Baník Ostrava 2-1 Fortuna Düsseldorf Drapeau : République fédérale d'Allemagne
Finale Drapeau : Espagne FC Barcelone 4-3 Fortuna Düsseldorf Drapeau : République fédérale d'Allemagne 3-4ap FC Barcelone


Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Körner (1931-34)   Flink (1934-35)   Höger (1935-37)   Flink (1937-38)   Körner (1939-41)   Hochgesang (1946-48)   Flink (1948)   Breuer (1949)   Janes (1949-51)   Körner (1951-53)   Klötzer (1953-57)   Lindemann (1957-60)   Breuer (1960)   Pliska (1960-62)   Derwall (1962-63)   Klötzer (1963-67)   Melchior (1967)   Oles (1967-68)   Knefler (1968-70)   Lucas (1970-75)   Krafft (1975)   Piontek (1975-76)   Krafft (1976)   Weise (1976-78)   Tippenhauer (1978-79)   Rehhagel (1979-80)   Höher (1980-81)   Berger (1981-82)   Kremer (1982-85)   Brei (1985-87)   Meyer (1987)   Ristić (1987-90)   Hickersberger (1990-91)   Schafstall (1991-92)   Gede (1992)   Köppel (1992)   Ristić (1992-96)   Wojtowicz (1996-97)   Maslo (1997-98)   Marić (1998)   Allofs (1998-99)   Neururer (1999)   Gelsdorf (1999-2000)   Kamp (2000)   Ristić (2000-01)   Fuchs (2001)   Kamp (2001-02)   Emmerling (2002)   Petrović (2002-03)   Weidemann (2003)   Morales (2003-04)   Weidemann (2004-07)   Werner (2007)   Meier (2008-2013)   Buskens (depuis 2013)  

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de l'Allemagne G Michael Rensing
3 Drapeau de l'Allemagne D André Hoffmann
4 Drapeau de l'Allemagne D Julian Schauerte
5 Drapeau de la Turquie D Kaan Ayhan
6 Drapeau de l'Allemagne M Florian Neuhaus (en prêt du Borussia Mönchengladbach)
7 Drapeau de l'Allemagne M Oliver Fink (capitaine)
8 Drapeau des États-Unis M Jerome Kiesewetter
9 Drapeau de l'Allemagne M Özkan Yıldırım
10 Drapeau de l'Allemagne A Marlon Ritter
11 Drapeau de l'Allemagne M Axel Bellinghausen
13 Drapeau de la Pologne D Adam Bodzek
15 Drapeau de l'Allemagne D Lukas Schmitz
16 Drapeau de la Norvège A Håvard Nielsen
18 Drapeau de l'Allemagne D Gökhan Gül
19 Drapeau de la Croatie M Davor Lovren
No. Nat. Position Nom du joueur
20 Drapeau de l'Allemagne A Emmanuel Iyoha
21 Drapeau de la Suède A Emir Kujović
22 Drapeau de la Belgique A Maecky Ngombo
23 Drapeau de l'Allemagne D Niko Gießelmann
24 Drapeau du Japon M Justin Kinjo
27 Drapeau de l'Allemagne M Taylan Duman
28 Drapeau de l'Allemagne A Rouwen Hennings
30 Drapeau de l'Allemagne G Raphael Wolf
31 Drapeau de l'Allemagne M Marcel Sobottka
32 Drapeau de l'Allemagne D Robin Bormuth
35 Drapeau de la Croatie A Karlo Majić
36 Drapeau de l'Allemagne D Anderson Lucoqui
37 Drapeau du Togo A Ihlas Bebou
38 Drapeau de l'Allemagne G Tim Wiesner
39 Drapeau de l'Allemagne D Jean Zimmer (en prêt du VfB Stuttgart)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. À l'époque, le championnat d'Allemagne consistait en une phase finale réunissant les deux ou trois meilleurs clubs de chaque fédération régionale
Références
  1. http://www.rp-online.de/sport/fussball/fortuna/fortuna-duesseldorf-friedhelm-funkel-ist-neuer-trainer-von-fortuna-aid-1.5834918
  2. (de) « Die ersten Jahre (Les premières années) 1895-1932 », sur fortuna-duesseldorf.de (consulté le 23 décembre 2013)
  3. « Enquête sur Fortuna Düsseldorf-Hertha Berlin », sur francefootball.fr, (consulté le 3 décembre 2013)
  4. « La Fédé ouvre une enquête, le Hertha fait appel », sur francefootball.fr, (consulté le 3 décembre 2013)
  5. « Le Hertha lourdement sanctionné », sur francefootball.fr, (consulté le 3 décembre 2013)
  6. « Violences après la relégation », sur francefootball.fr, (consulté le 3 décembre 2013)