Aller au contenu

Oshi no ko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Oshi no ko
Image illustrative de l'article Oshi no ko
Logo original de l’adaptation en anime du manga.
【推しの子】
Type Seinen
Genres Drame, psychologie, mystère, surnaturel, tranche de vie
Thèmes Idols, cinéma, musique, réincarnation
Manga
Cible
éditoriale
Seinen
Scénariste Aka Akasaka
Dessinateur Mengo Yokoyari
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) Kurokawa
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Young Jump
Sortie initiale en cours
Volumes 15

Anime japonais : Saison 1
Réalisateur
Daisuke Hiramaki
Scénariste
Jin Tanaka
Studio d’animation Doga Kobo
Compositeur
Takurō Iga
Licence (ja) Sentai Filmworks
(fr) Animation Digital Network
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, Chiba TV, GTV, Sun TV, KBS Kyoto, BS11, SBS, TV Aichi, TVK, TVS, GYT, MRO, KHB, HOME, TVh, TVQ, BSN, AT-X
1re diffusion
Épisodes 11

Anime japonais : Saison 2
Réalisateur
Daisuke Hiramaki
Scénariste
Jin Tanaka
Studio d’animation Doga Kobo
Compositeur
Takurō Iga
Licence (ja) Sentai Filmworks
(fr) Animation Digital Network
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, Chiba TV, GTV, Sun TV, KBS Kyoto, BS11, SBS, TV Aichi, TVK, TVS, GYT, MRO, KHB, HOME, TVh, TVQ, BSN, AT-X
1re diffusion en cours
Épisodes 3

Oshi no ko (【推しの子】?, litt. « Ma Star » ou « L'Enfant d'une Star ») est une série de mangas écrite par Aka Akasaka et dessinée par Mengo Yokoyari. Elle est prépubliée depuis dans le magazine Weekly Young Jump de l'éditeur Shūeisha. La version française est éditée par Kurokawa depuis .

Une adaptation en anime produite par le studio Doga Kobo est diffusée d'avril à . La série est diffusée en streaming sur Animation Digital Network dans les territoires francophones. Une seconde saison est diffusée depuis .

Le gynécologue Gorô Amamiya est chargé d'aider à mettre au monde les enfants d'Aï Hoshino, une idole et chanteuse qu'il admire, mais à l'insu du grand public. Cependant, la nuit de l'accouchement d'Aï, Gorô est tué par un fan d'Aï et se réincarne en Aquamarine Hoshino, le fils d'Aï, conservant ses souvenirs de sa vie antérieure. À son insu, la jumelle fraternelle d'Aqua, Ruby Hoshino, est également la réincarnation d'un des patients de Gorô qui était également fan d'Aï.

Quatre ans plus tard, Aï est tuée par le même fan. Convaincu que les deux meurtres sont liés et organisés par un autre individu, et ayant connaissance du cercle de fréquentations réduit d'Aï, Aqua en déduit que le meurtrier est peut-être son père et décide d'infiltrer l'industrie du divertissement en tant qu'acteur pour le retrouver et le tuer.

Douze ans plus tard, Aqua et Ruby, adoptés par Ichigo et Miyako Saito (les propriétaires de l’agence artistique d’Ai, Strawberry Productions), sont devenus lycéens. Ruby rêve de devenir elle-même une chanteuse d’idols et est employée par l’agence familiale. Elle forme un groupe d’idols nommé « B-Komachi » d’après l’ancien groupe d’Aï, avec l’actrice Kana Arima et l'influenceuse Mem-cho, tandis qu’Aqua revient à la comédie. Aqua et Ruby commencent tous deux à construire leur carrière dans le divertissement, Aqua utilisant sa nouvelle amitié avec l’actrice Akane Kurokawa comme un moyen de localiser son père.

Au cours d’une production théâtrale, Aqua découvre qu’il partage le même père avec sa co-star, Taiki Himekawa, et qu’il s’est suicidé avant le meurtre d’Ai. Cependant, Aqua apprend par l’intermédiaire d’Akane que leur père pourrait être l’acteur Hikaru Kamiki, qui est toujours en vie. Au même moment, lors d’un tournage pour le clip de B-Komachi, Ruby trouve le cadavre de Gorou et apprend le coupable derrière ses meurtres et ceux d’Ai. Les deux incidents alimentent respectivement les rancunes d’Aqua et de Ruby et les motivent à retrouver leur père. Cependant, alors qu’ils deviennent tous les deux de plus en plus manipulateurs, Aqua et Ruby se retrouvent en désaccord tout au long de leurs tentatives de joindre leur père, perdant finalement confiance l’un en l’autre après qu’Aqua ait divulgué leur lien avec Ai aux médias.

Avec l’aide de Gotanda, Aqua crée un scénario pour un film autobiographique basé sur Ai, intitulé 15 Years of Lies, dans l’espoir d’attirer l’attention d’Hikaru. Ruby décroche avec agressivité et succès le rôle principal. Elle est également forcée de faire face à son passé lorsque sa mère de sa vie antérieure finit par être l’une des marraines du film, mais cela l’amène à réaliser la véritable incarnation de l’autre.

Personnages

[modifier | modifier le code]

Personnages principaux

[modifier | modifier le code]
Aï Hoshino (星野 アイ, Hoshino Ai?)
Voix japonaise : Rie Takahashi[1], voix française : Marie Facundo[2]
Idole très populaire et charismatique. À la suite de la disparition de son père et de l’arrestation de sa mère, elle a vécu jusqu'à ses 12 ans dans un orphelinat. Elle est ensuite repérée par Ichigo Saitô de Ichigo Production qui décide de la lancer dans le showbiz. Elle devient finalement la leadeuse du groupe de chanteuses B Komachi et excelle dans l'art de mentir, au point de ne pouvoir discerner ses propres sentiments des mensonges qu'elle donne à ses fans. À 16 ans, elle tombe enceinte de jumeaux, un garçon et une fille qu'elle va nommer Aqua et Ruby. Elle décide de les garder et de les cacher au monde entier. Elle met en pause sa carrière pendant sa phase de grossesse pour y retourner après la naissance de ses enfants. À 20 ans, elle est assassinée dans son nouvel appartement et dans les derniers instants de sa vie, elle se rend compte qu'elle aimait vraiment ses enfants.
Aquamarine Hoshino (星野 アクアマリン, Hoshino Akuamarin?)
Voix japonaise : Takeo Ōtsuka (ja), Yumi Uchiyama (enfant), Kent Itō (ja) (Gorô)[3], voix française : Martin Faliu[2], Estelle Darazi (enfant) [2], Damien Boisseau (Gorô)[2]
Il s'agit du protagoniste de l'histoire. Son nom de scène est "Aqua". Avant sa réincarnation, il se nommait Gorô Amemiya (雨宮 吾郎, Amemiya Gorō?) et était obstétricien et gynécologue dans les collines de la préfecture de Miyazaki. Sous l'influence d'une patiente d'hôpital décédée, Sarina Tendôji, il devient un fan de l'idole Aï Hoshino.
Personnage complexe, il cherche dans le monde du show business à trouver un sens à son existence. Il va créer des liens avec de nombreux jeunes du milieu parfois par opportunisme mais aussi par réelle gentillesse.
Ruby Hoshino (星野 ルビ一, Hoshino Rubii?)
Voix japonaise : Yurie Igoma (ja), Tomoyo Takayanagi (ja) (Sarina)[3], voix française : Coralie Thuilier [2], Geneviève Doang (Sarina)[2]
Costumade de Ruby Hoshino au Imagination Field 2 & Bring It On 10 par Sherry.
La sœur jumelle d'Aqua. Son nom de scène est "Ruby". Dans sa vie antérieure, elle se nommait Sarina Tendôji (天童寺 さりな, Tendōji Sarina?) et était patiente dans l'hôpital où le protagoniste travaillait avant sa réincarnation. C'est une otaku des idoles qui admire Aï Hoshino. Elle avait 12 ans lorsqu'elle décéda d'astrocytome anaplasique.
Elle a une personnalité assez proche de sa mère Aï (du moins au début de l'œuvre); ayant une vision idéalisée et "pure" des idoles, cette vision sera remise en question à travers l'œuvre.
Elle s'oppose donc à la majorité des protagonistes du genre « idols » en raison de ces nombreuses remises en question.
Kana Arima (有馬 かな, Arima Kana?)
Voix japonaise : Megumi Han [4], voix française : Kelly Marot[2]
Costumade de Kana Arima au Imagination Field 2 & Bring It On 10 par Sherry.
Enfant star, la jeune Kana va rencontrer Aqua et se remettre en question. Cependant avec son entrée dans l'adolescence, elle perd une grande partie de ses contrats et son statut "exceptionnel" . Cependant à travers de nombreux efforts elle va continuer à vivre de ses talents en enchainant les petits rôles dans des projets "peu qualitatifs".
A la suite de sa nouvelle rencontre avec Aqua elle rejoindra le monde des idoles. Personnage assez ambigu, Kana semble à la fois faire preuve d'une croyance en elle très forte mais se méconsidérant souvent.
Akane Kurokawa (黒川 あかね, Kurokawa Akane?)
Voix japonaise : Manaka Iwami (ja)[5], voix française : Clara Quilichini[2]
Actrice et étudiante en deuxième année de lycée. Elle est sérieuse et travailleuse. Elle a une faible estime de soi. Elle est le jeune As de la compagnie théâtrale «Lalalie», qui n'est composée que d'acteurs de premier ordre, et son sens du jeu est tel que même Arima respecte ses qualités en tant qu'actrice.
Elle commence la comédie par admiration pour Kana, et son réel talent va mener à ce que les deux personnages, ayant pourtant des jeux, des qualités et des parcours différents, soient comparés.

Ichigo Production

[modifier | modifier le code]
Ichigo Saitô (斎藤 壱護, Saitō Ichigo?)
Voix japonaise : Hisao Egawa[2], voix française : Martial Le Minoux[2]
C'est le président d'Ichigo Prod et l'époux de Miyako Saitô. Il est aussi le responsable du recrutement d'Aï au sein de B Komachi en plus d'être son agent. Après la mort d'Aï il hérite de la garde de Ruby et d'Aqua mais ne pouvant supporter la mort de cette dernière il disparait et laisse sa femme s'occuper seul des jumeaux.
Miyako Saitô (斎藤 ミヤコ, Saitō Miyako?)
Voix japonaise : Lynn[2], voix française : Laura Préjean[2]
Elle est la femme d'Ichigo Saitô mais est aussi la mère adoptive d'Aqua et de Ruby après le décès de Ai. Elle dirige également Ichigo Production et essaie de maintenir l'entreprise à flot depuis la dissolution de B Komachi et la disparition d'Ichigo.
Memcho (MEMちょ?)
Voix japonaise : Rumi Okubo (ja)[5], voix française : Audrey Sablé[2]
Memcho est une star des réseaux sociaux qui a gagné de nombreux followers en mentant sur son âge. Elle participe à la téléréalité Ici commence l'amour déterminé. Aqua lui propose de rejoindre le nouveau groupe B Komachi. D'abord réticente en raison de son âge, elle accepte finalement pour pouvoir réaliser son rêve de devenir chanteuse.
Pieyon (ぴえヨン?)
Voix japonaise : Taishi Murata (ja)[2], voix française : Alexis Tomassian[2]
Pieyon est un célèbre youtubeur sportif sous contract avec Ichigo Production. Étant également chorégraphe professionnel il entrainera aussi le nouveau groupe B Komachi.

Industrie du divertissement

[modifier | modifier le code]

Célébrités et Artistes

[modifier | modifier le code]
Frill Shiranui (不知火 フリル, Shiranui Furiru?)
Voix japonaise : Asami Seto[2], voix française : Anne-Charlotte Piau[2]
Frill est une élève de seconde qui étudie dans la filière artistique du lycée Yôtô et elle est aussi une camarade de classe de Ruby. Elle est une artiste aux multiples talents, elle sait danser, chanter et jouer la comédie.
Melt Narushima (鳴嶋 メルト, Narushima Meruto?)
Voix japonaise : Seiji Maeda (ja)[2], voix française : Hugo Brunswick[2]
C'est un mannequin et acteur affilié à Sonic Stage Productions. Melt était un comédien arrogant et inexpérimenté qui avait eu le premier rôle masculin dans la série adaptant en prise de vue réelle le manga Une vie plus douce, mais malgré son inexpérience il fut capable de livrer une performance solide pour la dernière scène de la série grâce aux provocation d'Aqua. Cette expérience l'assagit et l'a décidé à améliorer ses compétences d'acteur au point de lui permettre d'avoir un rôle dans l'adaptation théâtrale du manga Tokyo Blade.
Minami Kotobuki (寿 みなみ, Kotobuki Minami?)
Voix japonaise : Hina Yōmiya (ja)[2], voix française : Valérie Bescht[2]
Minami est une élève de seconde qui étudie dans la filière artistique du lycée Yôtô et elle est également une camarade de classe de Ruby et Frill. Dans l'industrie du show business elle travaille comme gravure idol.
Yuki Sumi (鷲見 ゆき, Sumi Yuki?)
Voix japonaise : Saori Ōnishi (ja)[2], voix française : Clara Soares[2]
Yuki est un mannequin qui participa à la téléréalité Ici commence l'amour déterminé ou L'amour déter. Initialement elle a pensé qu'elle réussirait pas à percer dans l'émission mais finalement grâce à son caractère elle réussit à créer de la tension dramatique pour son personnage et à attirer l'attention du public sur elle.
Taiki Himekawa (姫川 大輝, Himekawa Taiki?)
Voix japonaise : Koki Uchiyama[6]
Himekawa est un acteur de théâtre talentueux et primé de la troupe Lalalie, il sera l'une des têtes d'affiche de l'adaptation théâtrale du manga Tokyo Blade.

Producteurs

[modifier | modifier le code]
Taishi Gotanda (五反田 泰志, Gotanda Taishi?)
Voix japonaise : Yasuyuki Kase (ja)[2], voix française : Boris Rehlinger[2]
Taishi Gotanda est un réalisateur de film qui a repéré le talent d'Aqua et l'a convaincu de devenir acteur. Après la mort d'Aï, il prit ce dernier comme élève à sa demande.
Masaya Kaburagi (鏑木 勝也, Kaburagi Masaya?)
Voix japonaise : Masaki Terasoma (ja)[2], voix française : Julien Kramer[2]
Kaburagi est un producteur affilié à la chaîne Dot TV!, il est aussi le producteur de la série adaptant le manga Une vie plus douce. Il semble également avoir eu des liens avec Aï par le passé.
Yoriko Kichijouji (吉祥寺 頼子, Kichijōji Yoriko?)
Voix japonaise : Shizuka Itō (ja)[2], voix française : Marie Nonnenmacher[2]
Elle est la mangaka à l'origine du manga Une vie plus douce et est le mentor d'Abiko. Yoriko fut également productrice de l'adaptation en série live de son manga dans lequel Kana a joué.
Abiko Samejima (鮫島 アビ子, Samejima Abiko?)
Voix japonaise : Ayane Sakura[7]
Elle est la mangaka à l'origine du célèbre manga Tokyo Blade, elle devient également productrice de son adaptation théâtrale après avoir exprimé son mécontentement sur l'évolution de ce dernier et de son script. Abiko fut également par le passé la disciple et l'assistante de Yoriko.

Analyse de l'œuvre

[modifier | modifier le code]

Inspiration et création de l'œuvre

[modifier | modifier le code]

Dans une interview, Aka Akasaka a déclaré que l'inspiration venait d'une blague qu'il avait eu avec un collège de travail. Ce qui l'a motivé à en faire un manga tirée sur lorsqu'il a commencé à entendre des gens se plaindre de la qualité de l'adaptation en prise de vues réelles de Kaguya-sama[8].

Logo de la version française du manga.

Oshi no ko est une série de mangas scénarisée par Aka Akasaka et dessinée par Mengo Yokoyari. Le manga débute sa prépublication dans le 21e numéro de l'année 2020 du magazine Weekly Young Jump de l'éditeur Shūeisha paru le [9]. L'éditeur Shūeisha publie les chapitres du manga en volumes tankōbon, avec un premier tome sorti le [10]. Quinze volumes sont parus au au Japon[11].

La version française, traduite par Pierre Giner, est publiée par l'éditeur Kurokawa, avec un premier volume sorti le [12]. La série est également publiée à Taïwan par Chingwin Publishing Group (ja), en Indonésie par M&C! (id)[13], en Thaïlande par Luckpim[14], en Allemagne par Altaverse[15], en Italie par Edizioni BD[16], en Espagne et en Argentine par Editorial Ivrea (es)[17],[18] et en Pologne par Studio JG.

Logo original de l’adaptation anime.

Une adaptation de la série en anime produite par le studio Doga Kobo est annoncée en [19]. Daisuke Hiramaki occupe le poste de réalisateur et Chao Nekotomi celui de réalisateur assistant. Jin Tanaka est à la structure scénaristique et Kanna Hirayama character designer[20],[3]. La série est diffusée du au sur Tokyo MX et d'autres chaînes[21]. Le premier épisode de 90 minutes a également été diffusé en avant-première au Japon le [22],[23],[24].

Yoasobi interprète le générique de début intitulé Idol (ja) (アイドル?), tandis que Queen Bee interprète le générique de fin intitulé Mephisto (ja) (メフィスト?)[4],[25].

En France, la série est disponible en streaming sur Animation Digital Network[26],[27]. La plateforme diffuse également une version doublée en français de la série réalisée par le studio de doublage Time-Line Factory[2], sous la direction artistique de Jessie Lambotte[2], avec des dialogues adaptés par Maxime Place et Ophelie De San Bartholome[2].

Lors de la diffusion du dernier épisode de la première saison, le , une deuxième saison est annoncée[28]. Elle est diffusée depuis le [29],[30].

GEMN interprète le générique de début de la saison 2 intitulé Fatale (ファタール, Fatāru?)[30] tandis que Hitsujibungaku interprète le générique de fin intitulé Burning[31].

  • Génériques saison 1 :
    • Opening : "Idol" (アイドル) de YOASOBI
    • Ending : "Mephisto" (メフィスト) de Queen Bee
  • Insert songs saison 1 :
  • Génériques saison 2 :

Série en live-action

[modifier | modifier le code]

En , une adaptation en prise de vues réelles drama de la série Oshi no ko est annoncée, distribuée exclusivement dans le monde entier par Amazon Prime Video la même année. Une adaptation cinématographique en direct distribuée par Toei est également annoncée[32],[33].

Light novel

[modifier | modifier le code]

Au Japon, un light novel est sorti en même temps que le tome 13 du manga[réf. nécessaire].

En , plus d'un million de copies d'Oshi no ko étaient en circulation[34],[35]. En février 2022, il y avait plus de 3 millions d'exemplaires en circulation[36]. En mars 2023, c'est plus de 5 millions d'exemplaires qui en sont en circulation[37]. En mai 2023, le manga avait plus de 8 millions d'exemplaires en circulation[38]. En juin 2023, plus de 12 millions d'exemplaires dOshi no ko sont en circulation[39].

La série s'est classée quatrième sur les «bandes dessinées recommandées par les employés de la librairie nationale du Japon de 2021»[40]. Oshi no ko est classé 11ème dans le Kono Manga ga Sugoi!, liste des meilleurs mangas de 2021 pour les lecteurs masculins[41], et septième sur la liste de 2022[42]. Le manga a été nommé pour le 14e Manga Taishō en 2021, il termine 5e avec 59 points[43],[44]; il a été nommé pour la 15e édition en 2022 et s'est classé huitième avec 49 points[45],[46].

La série s'est classée 13e sur la liste "Livre de l'année" 2021 du magazine Da Vinci; elle s'est classée 25e sur la liste de l'année 2022[47],[48]. En , Oshi no ko remporte le Next Manga Awards 2021 dans la catégorie manga papier[49]. Le manga a été nommé pour le 67e Prix Shōgakukan dans la catégorie générale en 2021[50], et pour le 26e Prix culturel Osamu-Tezuka en 2022[51]. Il a également été nommé pour le 46e prix du manga Kōdansha dans la catégorie générale en 2022[52].

La première de l'anime a été signalée par HIDIVE comme la première la plus réussie de l'histoire du service de streaming en termes de nombre total de téléspectateurs, de nouveaux abonnés et d'inscriptions à des essais gratuits[53].

L'indicatif musical d'ouverture de Yoasobi intitulé Idol a atteint un total de 100 millions de vues de flux et de vidéos dans le monde sur Spotify et YouTube dans les deux semaines suivant la sortie de l'anime[54].

Le sixième épisode de l'anime, qui dépeint le personnage Akane Kurokawa devenant une cible de cyberintimidation et tentant ensuite de se suicider après avoir joué dans un épisode controversé d'une émission de télé-réalité, a été noté par les critiques pour ses parallèles avec le cas réel similaire du suicide, d'Hana Kimura, une lutteuse professionnelle japonaise. Ni Akasaka ni l'équipe de production de l'anime n'ont commenté la similitude et certains téléspectateurs ont commenté que les chapitres du manga sur lesquels l'épisode a été basé étaient planifiés avant le décès d'Hana Kimura, ce qui rend les parallèles coïncidents. Néanmoins, Kyoko Kimura, la mère d'Hana Kimura, a critiqué l'épisode pour la similitude, affirmant qu'elle n'approuvait pas que le cas « soit utilisé comme source gratuite » par les scénaristes de l'anime. Kimura a en outre déclaré qu'elle estimait que le sujet était décrit sans tenir compte des victimes réelles de cyberintimidation. Le concédant de la licence de l'anime au pays anglophones, Sentai Filmworks, a ajouté un message d'avertissement à la fin de l'épisode fournissant le numéro de téléphone de l'hotline nationale de prévention du suicide[55].

Références

[modifier | modifier le code]
  1. Alex Mateo, « L'anime Oshi no Ko sortira l'année prochaine avec un premier épisode de 90 minutes », sur Anime News Network, (consulté le )
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae et af (en) « Oshi no Ko (TV) », sur Anime News Network (consulté le )
  3. a b et c Crystalyn Hodgkins et Joanna Cayanan, « L'anime Oshi no Ko sortira en avril », sur Anime News Network, (consulté le )
  4. a et b Loo Egan, « Nouvelle vidéo pour l'anime Oshi no Ko », sur Anime News Network, (consulté le )
  5. a et b Rafael Antonio Pineda, « Nouvelle vidéo pour l'anime Oshi no Ko », sur Anime News Network, (consulté le )
  6. Crystalyn Hodgkins, « Oshi no Ko Anime's 2nd Season Reveals July Debut, More Cast in Video » [archive du ], sur Anime News Network, (consulté le )
  7. Crystalyn Hodgkins, « Oshi no Ko Season 2 Reveals Main Promo Video, More Cast, Opening Song, July 3 Debut, AX Preview » [archive du ], sur Anime News Network, (consulté le )
  8. (en) « How Accurate Is 【Oshi No Ko】 About the Japanese Entertainment Industry? An Interview With Aka Akasaka », sur Anime News Network,‎ (consulté le )
  9. Jennifer Sherman, « Un nouveau manga pour Aka Akasaka (Kaguya-sama: Love is War) », sur Anime News Network, (consulté le ).
  10. (ja) « 【推しの子】 1 », sur Shūeisha (consulté le ).
  11. (ja) « 【7月18日付】本日発売の単行本リスト », sur natalie.mu (consulté le )
  12. « Le manga Oshi no Ko annoncé par Kurokawa », sur manga-news.com, (consulté le )
  13. (en) « M&C! Licenses Oshi no Ko, Mahouka Enrollment Arc Manga », sur Anime News Network, (consulté le )
  14. (th) « update หนังสือออกใหม่ ครึ่งแรกเดือนพฤษภาคม 2564 »
  15. (de) Altraverse GmbH, « [Mein*Star], Band 01 », sur altraverse (consulté le )
  16. (it) Redazione, « I 6 nuovi manga annunciati da J-Pop a Lucca Comics il 29 ottobre », sur Fumettologica, (consulté le )
  17. « IVREA publicará en Argentina OSHI NO KO – Ivreality – El blog de Ivrea Argentina », sur web.archive.org, (consulté le )
  18. « ¡Ivrea publicará Oshi no Ko! – Ivreando – El blog de Ivrea España », sur web.archive.org, (consulté le )
  19. Alex Mateo, « Le manga Oshi no Ko arrive en anime », sur Anime News Network, (consulté le )
  20. « L'anime d'Oshi no Ko se précise », sur manga-news.com, (consulté le ).
  21. Rafael Antonio Pineda, « L'anime Oshi no Ko sortira le 12 avril », sur Anime News Network, (consulté le )
  22. (en) Alex Mateo, « Oshi no Ko Anime Debuts in 2023 with 90-Minute 1st Episode », sur Anime News Network, (consulté le )
  23. (en) Rafael Antonio Pineda, « Ani-One Asia Streams Oshi no Ko Anime », sur Anime News Network, (consulté le )
  24. « 『【推しの子】』来年4月放送開始で映像公開 追加キャストに大塚剛央・伊駒ゆりえ・伊東健人・高柳知葉・内山夕実 », sur ORICON NEWS (consulté le )
  25. Daryl Harding, « Oshi no Ko TV Anime Buzzes With Excitement With QUEEN BEE Ending Theme », sur Crunchyroll, (consulté le )
  26. « L'anime Oshi no Ko sera diffusé en simulcast sur ADN. », sur manga-news.com, (consulté le )
  27. Joséphine Lemercier, « Une date pour la diffusion de Oshi no Ko sur ADN ! », sur AnimeLand, (consulté le )
  28. (en) Loo Egan, « Oshi no Ko Anime Gets 2nd Season », sur Anime News Network, (consulté le )
  29. « Oshi no Ko Anime's 2nd Season Reveals July Debut, More Cast in Video », sur Anime News Network, (consulté le )
  30. a et b « La deuxième saison de Oshi no Ko annoncée pour le 3 juillet », sur Anime News Network, (consulté le )
  31. (ja) Natasha Inc, « 「【推しの子】」第2期メインPV公開、OPを歌うGEMNは中島健人とキタニタツヤ(動画あり / コメントあり) », sur コミックナタリー (consulté le )
  32. « 【推しの子】実写映像化キャスト発表【櫻井海音・齋藤飛鳥・齊藤なぎさ・原菜乃華・茅島みずき・あの】 », sur ORICON NEWS,‎ (consulté le )
  33. « Oshi no Ko adapté en film ainsi qu'en série live », sur Anime News Network, (consulté le )
  34. (ja) oshinoko_comic, « :★今週の【推しの子】★ », sur Twitter,‎ (consulté le )
  35. (ja) « 【インタビュー】漫画『【推しの子】』赤坂アカ×横槍メンゴ×担当編集・サカイ(前編)/描きたいのは「芸能界の闇」ではなく、しがらみや圧力の中でもがく人々 » (consulté le )
  36. Alex Mateo, « Oshi no Ko Anime Debuts in 2023 with 90-Minute 1st Episode » [archive du ], sur Anime News Network, (consulté le )
  37. (ja) 漫画【推しの子】赤坂アカ×横槍メンゴ@TVアニメ“毎週水曜日”放送中!最新11巻大好評発売中!! (@oshinoko_comic), « ★今週の【推しの子】★本日発売のYJ16号には最新11巻の発売を記念してカラー扉付で掲載!有馬かな、高校卒業。コミックスも大変好評をいただき、入稿時には間に合っていませんが、累計500万部を突破しています!いつもご愛読ありがとう ございます!https://s-manga.net/items/contents », sur Twitter,‎ (consulté le )
  38. (ja) 漫画【推しの子】赤坂アカ×横槍メンゴ@TVアニメ“毎週水曜日”放送中!最新11巻大好評発売中!! (@oshinoko_comic), « ★大量重版出来!★アニメOP主題歌「アイドル」のMVが物凄い速度で1億回再生されるなど話題の【推しの子】ですが原作コミックスも大好評ありがとうございます!帯作成時から更新が間に合わない程ご愛読いただき累計800万部突破!来週以降も大幅増の見込みです!s-manga.net/items/contents… », sur Twitter,‎ (consulté le )
  39. (ja) « アニメ『【推しの子】』目の星の意味とは?嘘をつくと黒くなる?星があるキャラクターは誰? », sur Abema Times,‎ (consulté le )
  40. (ja) « 全国書店員が選んだおすすめマンガ、今年の1位は「わたしの幸せな結婚」 » [archive du ], sur Natalie, Natasha, Inc.,‎ (consulté le )
  41. Alex Mateo, « Kono Manga ga Sugoi! Editors Unveil 2021 Rankings » [archive du ], sur Anime News Network, (consulté le )
  42. (ja) « ク』『海が走るエンドロール』 藤本タツキ氏は2年連続 » [archive du ], sur Oricon News,‎ (consulté le )
  43. Rafael Antonio Pineda, « Voici la liste des nommés au 14e Manga Taisho Awards », sur Anime News Network, (consulté le )
  44. (ja) « マンガ大賞2021、大賞は山田鐘人・アベツカサ「葬送のフリーレン」 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  45. (ja) « マンガ大賞2022発表!大賞はうめざわしゅん「ダーウィン事変」 » [archive du ], sur Natalie, Natasha, Inc.,‎ (consulté le )
  46. Crystalyn Hodgkins, « 15th Manga Taisho Awards Nominate 10 Titles » [archive du ], sur Anime News Network, (consulté le )
  47. Alex Mateo, « Demon Slayer Tops Da Vinci Manga Ranking for 2nd Consecutive Year » [archive du ], sur Anime News Network, (consulté le )
  48. Rafael Antonio Pineda, « Spy×Family Tops Da Vinci Manga Ranking » [archive du ], sur Anime News Network, (consulté le )
  49. Lynzee Loveridge, « Kaiju No. 8 et Oshi no Ko récompensés lors du Tsugi ni Kuru Manga Taishô », sur Anime News Network, (consulté le )
  50. (ja) « 決定!!第67回小学館漫画賞最終候補作!! », sur Shōgakukan,‎ (consulté le )
  51. Rafael Antonio Pineda, « Oshi no Ko, Kaiju No. 8, Jojolion, Peleliu Nominated for Tezuka Osamu Cultural Prize » [archive du ], sur Anime News Network, (consulté le )
  52. (ja) « :第46回講談社漫画賞の最終候補作14作品が決定 » [archive du ], sur Natalie, Natasha, Inc.,‎ (consulté le )
  53. Adriana Hazra, « HIDIVE: Oshi no Ko Anime Has Biggest Series Launch in Streaming Service's History », sur Anime News Network, (consulté le )
  54. Mikikazu Komatsu, « Oshi no Ko Anime Opening Theme Reaches 100 Million Combined Views and Streams Worldwide », sur Crunchyroll, (consulté le )
  55. Richard Eisenbeis, « Deceased Pro Wrestler Hana Kimura's Mother Criticizes Oshi no Ko Episode 6 », sur Anime News Network, (consulté le )

Liens externes

[modifier | modifier le code]