Weekly Young Jump

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Weekly Young Jump
週刊ヤングジャンプ
(Shūkan Yangu Janpu)
Type Magazine de prépublication
Hebdomadaire japonais
Éditeur Drapeau du Japon Shūeisha
Publié depuis
Cible
éditoriale
Seinen
Jour de
parution
jeudi
Site Internet http://yj.shueisha.co.jp

Le Weekly Young Jump (週刊ヤングジャンプ, Shūkan Yangu Janpu?) est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type seinen au Japon, édité par la Shūeisha depuis 1979. Il s'agit du pendant destiné à un public plus âgé du Weekly Shōnen Jump.

Historique[modifier | modifier le code]

Monthly Young Jump est un magazine de publication de seinen mangas à destination des post-adolescents et des jeunes adultes, publié par la Shūeisha. Il a débuté en mai 1979 et il paraissait alors deux fois par mois sous le titre Young Jump. Sa création est une contre-offensive de la maison d'édition face à la publication de magazine spécial de Kōdansha. Pour Shūeisha, la dernière publication à destination d'un tel public remontait à Jocker, en suspens depuis 1969. L'éditeur n'a donc pas publié de magazine de seinen pendant 10 ans avant la création de Young Jump.

En 1981, il devient hebdomadaire et prend le nom de Shukan Young Jump. Il parait au Japon tous les jeudis et il est vendu 320 yens (environ 2,50 euros).

Le thème des couvertures du magazine a régulièrement changé. Lors de sa création et durant les années suivantes, c'est la mascotte, l'ours Mac Bear, qui a été utilisée. Cet ours a été dessiné par l'artiste Susumu Matsushita. Dans le milieu des années 1980, des photos d'idoles ont remplacé la mascotte en couverture. Actuellement encore, ce sont des groupes de J-pop ou J-rock ou des personnalités qui font la couverture.

Le nom Young Jump est souvent abrégé en Yanjan (en ne prenant que les deux premières syllabes du nom japonais) ou écrit "YJ". Notons également l'existence de "Monthly Young Jump" qui se présente comme un hors-série mensuel de "Weekly" et qui sort habituellement le troisième mardi du mois.

Le label associé au magazine se nomme Young Jump Comics et publie en volume relié les mangas parus dans Weekly Young Jump, mais aussi dans "Business Jump" et "Ultra Jump".

Contenu[modifier | modifier le code]

En dehors des mangas qu'il prépublie, le magazine Weekly Young Jump propose des contenus variés à destination de son lectorat. On y trouve des interviews de musiciens, des photos de mode, etc. Certains contenus sont même imprimés dans des cahiers fermés qui nécessitent d'être coupés pour être lus. Il est ainsi impossible, en librairie, de voir ce qu'ils renferment sans acheter le magazine.

Trois mots-clés et lectorat[modifier | modifier le code]

À l'instar des célèbres mots-clés qui définissent la ligne éditoriale du magazine Weekly Shōnen Jump (amitié, effort, victoire), Weekly Young Jump possède, lui aussi, trois mots-clés directeurs : amour, force et pouvoir. C'est en tout cas comme ça qu'a été définie la ligne éditoriale du magazine à ses débuts. Néanmoins, l'application de ses mots-clés dans les mangas prépubliés est beaucoup moins strictes que dans le Weekly Shōnen Jump. En effet, ici, la marge de liberté que peuvent prendre les mangakas est largement plus grande que dans son équivalent shōnen. De plus, avec un lectorat aussi large que les 15 à 25 ans, il est compliqué de parvenir à un consensus qui peut contenter tout le monde. Voilà pourquoi l'application des mots-clés de Young Jump est moins rigoureuse que dans Shonen Jump.

Popularité et concurrents[modifier | modifier le code]

L'association japonaise de la presse range dans la même catégorie, les magazines de seinen et ceux de mangas pour adultes sous le titre générique de « magazines de mangas pour hommes ». Cependant, ces publications revêtent une grande variété de styles et de tons. Mais, parmi les magazines seinen, Young Jump se classe en bonne place.

Son tirage mensuel s'élève à environ 850 000 exemplaires. Il est devancé de peu par Weekly Young Magazine de Kōdansha. Seuls quelques milliers d'exemplaires séparent les deux publications. Le peloton de tête des magazines de seinen se termine avec Big Comic Original de Shōgakukan. Les magazines suivants visant ce lectorat sont tirés à moins de 500 000 exemplaires : Big Comic, Morning, SuperJump, etc.

Mangas publiés dans le Young Jump au Japon[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]