Old (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Old

Titre québécois Anormal
Réalisation M. Night Shyamalan
Scénario M. Night Shyamalan
Musique Trevor Gureckis
Acteurs principaux
Sociétés de production Blinding Edge Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Durée 108 minutes
Sortie 2021

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Old (litt. « âgé »), ou Anormal au Québec, est un thriller américain écrit, coproduit et réalisé par M. Night Shyamalan, sorti en 2021. Il s'agit de l'adaptation du roman graphique suisse Château de sable, scénarisé par Pierre Oscar Lévy et illustré par Frederik Peeters[1],[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une famille en vacances découvre que la plage isolée où ils se trouvent les force mystérieusement à vieillir très rapidement, réduisant leur vie entière à une seule journée.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Guy et Prisca Cappa partent avec leurs enfants Maddox et Trent dans un complexe touristique tropical comme dernières vacances en famille avant leur divorce. Sous les conseils du directeur de l'hôtel, la famille visite une plage isolée où ils sont rejoints par trois autres groupes : Mid-Sized Sedan, un rappeur, ainsi qu'une de ses amies ; Charles, un chirurgien, Chrystal, sa femme, Kara, leur fille, et Agnès, la mère de Charles ; et enfin Jarin et Patricia Carmichael, un couple.

Le malheur frappe les vacanciers quand le corps noyé de la compagne de Mid-Sized Sedan est découvert et qu'Agnès meurt peu après. Les enfants des couples commencent à devenir adolescents. Le groupe réalise que la plage les force à vieillir très rapidement et qu'une année de croissance équivaut à trente minutes de leur temps. Ils découvrent également qu'au moins un membre de chaque groupe a une maladie et qu'ils sont victimes de puissants maux de tête et d'évanouissements s'ils essaient de s'échapper de la plage.

Kara et Trent, devenus adolescents, découvrent le plaisir charnel. Kara tombe enceinte et accouche très rapidement, mais le nouveau-né meurt sur le coup sous les effets de la plage. Trent et Maddox découvrent le carnet d'un ancien voyageur qui indique que la plage est surveillée. Jarin et Kara meurent, respectivement par noyade et par chute d'une falaise, en essayant de quitter la plage, tandis que les maladies des vacanciers s'aggravent : Charles tue Mid-Sized Sedan à cause de sa schizophrénie, et Patricia et Chrystal meurent respectivement d'une crise d'épilepsie et d'hypocalcémie. Charles essaie également d'attaquer Guy, mais Prisca le coupe avec un couteau rouillé, ce qui lui cause une infection fatale. Guy est devenu aveugle et souffre d'Alzheimer tandis que Prisca est devenue sourde. Le couple se pardonne leurs erreurs avant de mourir.

Le lendemain matin ne restent que Trent et Maddox, maintenant adultes. Trent retrouve un message secret que lui avait donné le neveu du directeur de l'hôtel, qui leur révèle qu'il existe un moyen de s'échapper de la plage en passant par un banc de corail. Trent et Maddox commencent à nager. Ne remontant pas à la surface, l'un des hommes qui surveillait la plage déclare que tout le groupe est décédé.

Il est révélé que le complexe touristique est une couverture pour une équipe de recherche réalisant des essais cliniques, en invitant des vacanciers atteints de maladies afin de les étudier sur une seule journée plutôt que sur toute une vie. Les chercheurs s'apprêtent à accueillir un nouveau groupe de vacanciers quand ils sont arrêtés par Trent et Maddox qui ont en réalité survécu. Après l'arrestation de l'équipe de recherche par la police, Trent et Maddox vont vivre chez leur tante, incertains de leur avenir.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le roman graphique Château de sable, scénarisé par le Français Pierre Oscar Lévy et illustré par le Suisse Frederik Peeters, est publié en 2010. M. Night Shyamalan en reçoit un exemplaire pour la fête des Pères. Très séduit, il en acquiert les droits d'adaptation[2].

En , on annonce que M. Night Shyamalan va s'associer à Universal Pictures pour son nouveau thriller, dont il sera également scénariste et producteur[6].

Le , premier jour de tournage, le réalisateur-scénariste dévoile sur Twitter le projet et le titre du film, Old[2],[7].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , on annonce qu'Eliza Scanlen, Thomasin McKenzie, Aaron Pierre, Alex Wolff et Vicky Krieps sont engagés[8]. Abbey Lee Kershaw, Nikki Amuka-Bird et Ken Leung rejoignent la distribution[9]. En , Gael García Bernal est également engagé[10]. En , Rufus Sewell, Embeth Davidtz et Emun Elliott s'ajoutent au film[11].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu aux studios de Pinewood de la République dominicaine à Juan Dolio (en) dans la province de San Pedro de Macorís et à la plage El Valle (Playa El Valle) dans la péninsule de Samaná en République dominicaine[2],[12], du au [13].

Musique[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par Trevor Gureckis, qui retrouve le réalisateur M. Night Shyamalan après la série Servant (2021)[14]. la chanson Remain est interprétée par Saleka Night Shyamalan, la fille du réalisateur, qui s'est inspirée de la chanson With or Without You du groupe U2[15].

Liste des pistes[14]
  • Remain, de Saleka Night Shyamalan
  • To Reo Oto Maru, de Mila
  • Kirahu E, de Mila
  • More Dough For The Cookin, d'Aaron Pierre
  • Farara Matai, de Mila
  • Vahine Oe No Tahiti, de Kapono Beamer
  • Orama, de Takita Ma
  • Motu Uta, de Heikura
  • Tapuai Manu, de Liliane

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties[modifier | modifier le code]

La sortie américaine est initialement fixée au [16]. En raison de la pandémie de Covid-19, elle est repoussée au [17].

Le film sort le en Belgique, en France et en Suisse.

Critiques[modifier | modifier le code]

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 57 % d'opinions favorables pour 7 critiques et une note moyenne de 610[18].

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,25[19].

Olivier Lamm de Libération donne son avis très favorable au film étant « une nouvelle pirouette dans la carrière chaotique du cinéaste qui, requinqué sans doute par quelques succès récents, déploie, forme et fond, son projet le plus capricieux, lent et puissant depuis longtemps, édifice fou fait d’aplats de gros plans maculés de flous chaotiques, de travellings circulaires ironique et d’ellipses ahurissantes »[20]. Jean-Marc Lalanne des Inrockuptibles avoue que « le réalisateur du Sixième sens et Split précipite un groupe humain sur une plage où les effets du temps sur les corps sont décuplés. Un jeu de massacre cruel doublé d’une réflexion sur le cinéma »[21] et Jacques Mandelbaum du Monde voit le film en « huis clos vertigineux très réussi »[22]. François Barge-Prieur des Fiches du cinéma écrit son avis négatif parce qu'« en adaptant une bande dessinée au concept aussi prometteur que risqué, Shyamalan se perd entre les genres, et tombe dans une sorte de caricature de sa propre mise en scène. Old, malgré quelques moments jouissifs, tourne rapidement en rond, et à vide »[23].

Box office[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis et au Canada, le film sort en même temps que Snake Eyes et Good Joe Bell, et compterait 12–15 millions de dollars dans 3 300 salles de cinéma au premier jour de la projection[4].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
48 242 510 $[24] 12
Drapeau de la France France 311 781 entrées[25] 8

Monde Total mondial 90 112 510 $[24] - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Oscar Lévy et Frederik Peeters, Château de sable, Atrabile, coll. « Bile blanche », (ISBN 978-2-940329-72-4).
  2. a b c et d « M. Night Shyamalan révèle le titre de son nouveau film, tiré d'une BD française », sur Première, (consulté le ).
  3. « Old », sur rcq.gouv.qc.ca (consulté le ).
  4. a et b (en) Rebecca Rubin, « Can Space Jam Dunk on M. Night Shyamalan’s Old and Snake Eyes at the Box Office? », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. (en) Release info sur l’Internet Movie Database.
  6. (en) « M. Night Shyamalan Has Two More Thrillers In Works At Universal », sur Deadline.com (consulté le ).
  7. (en) Jeff Sneider, « Exclusive: M. Night Shyamalan's 'Old' Is Inspired by Graphic Novel 'Sandcastle' », sur Collider, (consulté le ).
  8. (en) « M. Night Shyamalan Untitled Universal Movie Sets Cast With Eliza Scanlen, Thomasin McKenzie & More », sur Deadline.com (consulté le ).
  9. (en) « M. Night Shyamalan Sets Abbey Lee, Nikki Amuka-Bird & Ken Leung For Universal Thriller », sur Deadline.com (consulté le ).
  10. (en) « Gael García Bernal Joins M. Night Shyamalan’s Next Film », sur Deadline.com (consulté le ).
  11. (en) Justin Kroll, « Rufus Sewell, Embeth Davidtz And Emun Elliot Round Cast of M. Night Shyamalan’s Next Film », sur Deadline.com, (consulté le ).
  12. (en) « Old Locations », sur Latlong.net (consulté le ).
  13. (en) M. Night Shyamalan, « Wrapped production on @oldthemovie It was an incredible experience. Beyond grateful to the people of the Dominican Republic who were so caring & welcoming. It is one of the most beautiful countries filled with the sweetest people. Thinking of you as I head back to Philly. », sur Twitter, (consulté le ).
  14. a et b « Old (2021) », sur Cinezik.fr (consulté le ).
  15. Jazz Tangcay, « For New Old Song, M. Night Shyamalan and Daughter Saleka Sought Inspiration in U2’s With or Without You », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. (en) Pamela McClintock, « Universal Bumps 'Nobody' to Winter, Delays M. Night Shyamalan's Untitled Film », sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  17. (en) « Universal Sets M. Night Shyamalan's Next Movie for July 2021 », sur The Hollywood Reporter (consulté le ).
  18. « Old », sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  19. « Old », sur Allociné (consulté le ).
  20. Olivier Lamm, « Old, c’est la mue à la plage », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. Jean-Marc Lalanne, « Old de M. Night Shyamalan : une fable horrifique et grinçante », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. Jacques Mandelbaum, « Old : nous vieillirons (trop vite) ensemblee », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. François Barge-Prieur, « Old de M. Night Shyamalan », Les Fiches du cinéma,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. a et b (en) « Old (2021) », sur Box Office Mojo
  25. « Old », sur JPbox-office.com

Liens externes[modifier | modifier le code]