Stéphane Miquel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stéphane Miquel, né en 1970, est scénariste (bande dessinées, cinéma, télévision), écrivain et dramaturge français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste et photographe pour magazines de voyage jusqu'au milieu des années 1990, Stéphane Miquel rencontre en 1996 le scénariste Nicolas Tackian qui le convainc de se lancer dans le scénario. Après avoir écrit quelques scénarios de courts et longs-métrages non produits, Miquel co-écrit avec Tackian à partir de 2004 de nombreuses bandes dessinées publiées par les éditions Soleil. Hormis la série Les Insurgés d'Edaleth, dessinée par Alain Brion, il ne s'agit cependant que de séries avortées ou de one-shots. Leur collaboration cesse en 2007. Miquel publie ensuite deux adaptations en bande dessinée de classiques de la littérature, en 2010 et 2014, avec le dessinateur Loïc Godart[1],[2],[3], [4].


En 2009 il double Vladimir van Herzen, Sam Léclair et M. Bélouga dans le jeu vidéo Professeur Layton et la Boîte de Pandore ainsi que Eustass Kid dans One Piece.[réf. nécessaire]

En 2011, il écrit six documentaires historiques de 52 minutes réalisés par Ghislain Vidal dans la série Les Procès de l'histoire.

Albums[5][modifier | modifier le code]

  • Les Insurgés d'Edaleth, avec Nicolas Tackian (scénario) et Alain Brion (dessin), 3 vol., Soleil, coll. « Mondes futurs », 2004-2007.
  • L'Anatomiste, avec Nicolas Tackian (scénario) et Loïc Godart (dessin), Soleil, coll. « Latitudes », 2005.
  • Kookaburra Universe t. 5 : Les Larmes de Gosharad, avec Nicolas Tackian (scénario) et Ludolullabi (dessin), Soleil, 2005.
  • Bad Legion t. 1 : Lamia, avec Nicolas Tackian (scénario) et Mike Ratera (dessin), Soleil, 2006.
  • Lilian Cortez, avec Nicolas Tackian (scénario) et Ludollulabi (dessin), Soleil, coll. « Soleil levant », 2006.
  • Black Bank, t. 1 : Business Clan, avec Nicolas Tackian (scénario) et Clément Sauvé (dessin), Soleil, coll. « 12 septembre », 2007.
  • Septième Ange, avec Nicolas Tackian (scénario) et Kenjo Aoki (dessin), Soleil, 2007.
  • Le Joueur (d'après Fédor Dostoievski), avec Loïc Godart, Soleil, coll. « Noctambule », 2010[4].
  • Au cœur des ténèbres (d'après Joseph Conrad), avec Loïc Godart, Soleil, coll. « Noctambule », 2014[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Claude Loiseau, « Au cœur des ténèbres. Stéphane Miquel et Loïc Godart », Télérama,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Myriam Perfetti, « Des adaptations titanesques », Marianne,‎ (lire en ligne)
  3. Sophie Torlotin, « Au cœur des ténèbres, ce n’est pas Indiana Jones », Radio France internationale,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Yves-Marie Labé, « "Le Joueur. Librement adapté du roman de Fedor Dostoïevski", de Stéphane Miquel et Loïc Godart : une BD russe », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Bédéthèque.

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]