Nos 18 ans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nos 18 ans
Réalisation Frédéric Berthe
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Film choral
Durée 93 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Nos 18 ans est un film français réalisé par Frédéric Berthe en 2007 et sorti en 2008. C'est un remake du film italien Notte prima degli esami de Fausto Brizzi sorti en 2006.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1990, Lucas passe son bac. Le dernier jour de cours, il en profite pour insulter son professeur de philosophie, Monsieur Martineau qu'il traite, entre autres, de sadique, de raté, de salaud... Ce à quoi Monsieur Martineau lui apprend qu'il va faire passer les oraux de rattrapage, que Lucas est sûr de devoir passer.

Le soir même, à une fête, Lucas rencontre Clémence, pour qui il a le coup de foudre. De la soirée, il n'arrivera qu'à apprendre son prénom.

Le reste de l'histoire se déroule en deux temps : d'un côté, avec Lucas, et ses amis Richard, Maxime, Alice et Sarah ; de l'autre, avec Clémence et ses deux copines, Valentine et Clarisse.

Les deux groupes oscillent entre révisions pour le bac - puis pour le rattrapage - et vie sentimentale. Clarisse, qui a raté son bac, décide de suivre un jeune Allemand à Berlin. Clémence tente de se débarrasser de son petit ami Yvan, tout en se demandant si ça vaut le coup de courir après un étranger dont elle ne connait pas le nom. Maxime trompe Sarah avec la sœur de celle-ci, Laura, alors que Sarah tombe enceinte et décide de garder l'enfant. Lucas essaie de retrouver Clémence, tout en révisant pour le rattrapage avec... M. Martineau, qui s'avère aussi être le père de Clémence.

La veille du rattrapage, Clémence et Lucas se revoient enfin, au moment où Lucas quitte leur appartement, après sa dernière session de révision avec M. Martineau. Surprise, Clémence le rejette. Pendant ce temps, Sarah plaque Maxime pour avoir couché avec sa sœur. Celui-ci, se rendant compte de son erreur, passe la nuit devant chez elle, sous la pluie, puis est rejoint par ses amis. Sarah lui pardonne.

Après avoir réussi brillamment son rattrapage (17 en philo), Lucas retrouve Clémence à la gare, suite à la lettre où elle lui avoue son amour. À l'occasion de ces retrouvailles, les deux amoureux s'échangent un baiser fusionnel, dénouement du film.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb. Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Premier rôle au cinéma pour Pierre Niney.
  • Le livre dont le titre est nettement lisible sur le bureau de Michel Blanc à la 26e minute du film est Sea Shepherd, My Fight for Whales and Seals. C'est un livre d'entretiens de Paul Watson avec Warren Rogers (en) publié en 1981 (ISBN 0393014991).
  • A la 55e minute du film les dialoguistes choisissent de faire prononcer par Arthur Dupont, Pierre Boulanger et Théo Frilet les dernières phrases des Valseuses : « On n'est pas bien, paisibles, à la fraîche, décontracté du gland, et on bandera quand on aura envie de bander. ».
  • Quelques minutes plus tard, les trois amis décident de jouer un tour à Edgar en le jetant à l'eau sans son maillot : il s'agit là d'une référence à une séquence du film "Les Bronzés" (1978) dans laquelle Michel Blanc est lui aussi jeté à l'eau dans le plus simple appareil.
  • Un anachronisme est visible à la 83e minute du film en gare de Bordeaux, on aperçoit au second plan un locotracteur (Y 7100, Y 7400, Y 8000 ou Y 8400 - à préciser). en livrée Fret SNCF verte et blanche, qui n'existait pas au moment où le film est censé se dérouler (années 1990).
  • Au tout début du film, quand les élèves sortent en courant du lycée, on peut apercevoir Grégory Vacher, animateur de l'émission Bruno dans la radio, sur Fun Radio.

Lien externe[modifier | modifier le code]