Charles-Hugues de Bourbon-Parme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Bourbon-Parme.
Charles-Hugues de Bourbon
Carlos Hugo de Borbón
Description de cette image, également commentée ci-après

Charles-Hugues de Bourbon-Parme en 1968.

Titres

Prétendant aux trônes de Parme et de Plaisance


(35 ans, 4 mois et 10 jours)

Nom revendiqué « Charles IV »
Prédécesseur Xavier de Bourbon
Successeur Carlos de Bourbon de Parme

Prétendant au trône d’Espagne


(35 ans, 4 mois et 10 jours)

Nom revendiqué « Charles-Hugues Ier »
Prédécesseur Xavier de Bourbon
Successeur Carlos de Bourbon de Parme
Biographie
Titulature « Duc de Parme et de Plaisance »
« Duc de Guastalla »
Dynastie Maison de Bourbon-Parme
Nom de naissance Hugues Marie Sixte Louis Robert Jean Georges Benoît Michel de Bourbon
Naissance
Paris (France)
Décès (à 80 ans)
Barcelone (Espagne)
Père Xavier de Bourbon
« duc de Parme »
Mère Madeleine de Bourbon
Conjoint Irène des Pays-Bas
(1964-1981)
Enfants Carlos de Bourbon de Parme
Margarita de Bourbon de Parme
Jaime de Bourbon de Parme
Carolina de Bourbon de Parme
Description de cette image, également commentée ci-après

Prétendants au trône de Parme

Charles-Hugues de Bourbon, duc de Parme, né le à Paris et mort le à Barcelone, est un membre de la maison ducale de Parme, prétendant au trône du duché de Parme de 1977 à 2010. Il est également prétendant carliste éphémère au trône d'Espagne de 1975, année de l'abdication de son père, jusqu'en 1978[1], année de la proclamation de la nouvelle Constitution. Il porte les titres de courtoisie de « duc de Parme » et de « comte de Montemolín ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Hugues, baptisé Hugues Marie Sixte Louis Robert Jean Georges Benoît Michel en l'église Notre-Dame d'Auteuil[2], il devient le Charles-Hugues, par jugement du tribunal de grande instance de la Seine.

Il est le fils de Xavier de Bourbon, « duc de Parme », et de Madeleine de Bourbon.

Né français, il obtient la nationalité espagnole en 1979 par décret du roi Juan Carlos. Son identité à l'état civil espagnol est Carlos Hugo de Borbón-Parma y Bourbon Busset.

Il décède le à Barcelone des suites d'un cancer et est enterré le 28 dans la crypte des ducs de Parme de la basilique Santa Maria della Steccata de Parme où reposent 26 de ses aïeux[3]. Son fils Carlos Javier est le nouveau prétendant au trône du duché de Parme et au trône d'Espagne[3].

Descendance[modifier | modifier le code]

En 1964, il épouse la princesse Irene des Pays-Bas, dont il divorce en 1981. Par ce mariage, elle se convertit au catholicisme, ce qui l'oblige à renoncer à tout droit sur la couronne des Pays-Bas.

De cette union naissent :

  • Carlos de Bourbon de Parme (1970), « prince de Plaisance », « duc de Madrid », puis duc de Parme à la mort de son père. Le , il épouse Annemarie Cecilia Gualthérie van Weezel (1977). Ils ont deux filles et un fils :
  • Margarita de Bourbon de Parme (1972), « comtesse de Colorno ». Elle a été mariée deux fois. Son premier mariage en 2001 avec Edwin de Roy van Zuydewijn se termine par un divorce en 2006. En 2008, elle épouse Tjalling ten Cate. Ils ont deux filles :
  • Jaime de Bourbon de Parme (1972), « comte de Bardi », « duc de San Jaime », ambassadeur des Pays-Bas au Vatican[4]. Le 3 octobre 2013, il épouse Viktória Cservenyák (1982).
  • María Carolina de Bourbon de Parme (1974), « marquise de Sala », « duchesse de Guernica », mariée civilement le et religieusement le 16 juin suivant à Albert Alphons Ludgerus Brenninkmeijer.
    • Alaïa-Maria Irène Cécile, née le à Zurich
    • Xavier, Albert, Alphons, né le à Zurich

Titulature[modifier | modifier le code]

Titulature dans la maison de Bourbon-Parme[modifier | modifier le code]

  •  : « Son Altesse Royale le prince Hugues de Bourbon-Parme »
  •  : « Son Altesse Royale le prince Charles-Hugues de Bourbon-Parme » (à la suite de son changement d’identité à l’état civil)
  •  : « Son Altesse Royale le duc de Parme et de Plaisance » (à la suite de l'abdication de son père)

Titulature carliste[modifier | modifier le code]

  •  : « Son Altesse Royale l’infant Hugues d’Espagne »

Son père, le prince Xavier de Bourbon-Parme, se proclame le 30 mai 1952 « roi d'Espagne » de la tradition carliste et octroie le même jour le titre d'« infant d'Espagne » à Charles-Hugues, ainsi qu'à son frère et ses sœurs.[5]

  •  : « Son Altesse Royale le prince des Asturies »[5]

Son père, lui octroie le titre traditionnel des héritiers du trône d'Espagne.

  •  : « Son Altesse Royale le prince des Asturies, duc de San Jaime »[5]
  •  : « Son Altesse Royale le prince des Asturies »[5]
  •  : « Son Altesse Royale le prince des Asturies, duc de Madrid »[5]
  •  : « Son Altesse Royale le duc de Parme et de Plaisance »,
  •  : « Son Altesse Royale le comte de Montemolín » (à la suite de l'abdication de son père)[6]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Mathieu et d'André Devèche, Tableau généalogique de la Maison de Bourbon, Édit. de La Tournelle, 1984

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es)« Fallece el príncipe Carlos Hugo de Borbón-Parma, dirigente de los carlistas », article publié dans El País, 18 août 2010
  2. (nl)« Carel Hugo, Carlos Hugo of Charles Hugues? » Article présentant le certificat de baptême du « duc de Parme », vernoeming.nl - 18 août 2010
  3. a et b (it) « Carlo Ugo di Borbone l'addio in Steccata » Article de la Gazzetta di Parma du 28 août 2010
  4. Le prince Jaime de Bourbon-Parme ambassadeur auprès du Saint-Siège
  5. a, b, c, d et e (en) « Généalogie de la Maison de Bourbon-Parme », sur http://genealogy.euweb.cz, (consulté le 8 septembre 2016)
  6. (es) « Palabras de S.A.R. el príncipe Don Carlos Hugo de Borbón Parma en el acto de imposición de cruces de la Orden de la Legitimitad Proscrita, celebrado el domingo día 28 de septiembre de 2003 en Arbonne (Francia), etc. », sur www.borbonparma.org, (consulté le 10 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]