Mouna Noureddine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mouna Noureddine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (81 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
منى نور الدينVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Saâdia OueslatiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Films notables

Mouna Noureddine (arabe : منى نور الدين), de son vrai nom Saâdia Oueslati, née le 23 janvier 1937 à Tunis, est une actrice tunisienne.

Le pseudonyme de Mouna Noureddine lui a été proposée par Mohamed Hédi Mernissi, un homme de théâtre de la ville de Bizerte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Elle entre à l'école primaire des jeunes filles musulmanes de Hammam Lif. Durant cette période, elle joue comme figurante dans une troupe théâtrale locale, Ennahdha ettamthilia, mais sans aucun penchant artistique particulier. Elle obtient son certificat de fin d'études en 1952 puis intègre l'école des institutrices de Tunis pendant deux ans.

Au bout de son cursus, elle est incitée à la quitter pour l'école de théâtre arabe de Tunis ; elle intègre ainsi le monde du théâtre à la suite de louanges transmises par son professeur à l'une de ses collègues de l'École normale Naïma-Mahdaoui qui participe à des pièces de théâtre. À l'âge de quinze ans, encore élève, elle rencontre — lors des répétitions du Marchand de Venise de William Shakespeare — puis se marie avec le jeune comédien Noureddine Kasbaoui qui devient son compagnon de route, aussi bien dans le théâtre que dans la vie. En 1954, elle travaille dans la troupe municipale de théâtre arabe dirigé par l'Égyptien Zéki Touleïmat. L'année suivante, Mohamed Agrebi la recrute pour la troupe de la municipalité de Tunis qu'il dirige. Par la suite, elle devient abonnée aux premiers rôles dans la plupart des pièces. Dans la foulée de ce succès précoce, elle obtient un diplôme d'art dramatique. En 1957, elle passe avec succès le concours de recrutement des comédiens à plein temps pour les besoins de la troupe de la ville de Tunis. Noureddine est aussi à son aise sur les planches que devant les caméras, interprétant des textes en dialecte tunisien comme en arabe littéral ainsi qu'en français.

Carrière : théâtre, cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

La comédienne a joué dans environ 150 pièces de théâtre dont une partie placée sous la direction d'Aly Ben Ayed :

  • Abderrahmane Ennaceur
  • Ahl el berak
  • Ahl el kahf
  • Al Hallaj
  • Antigone
  • Atchane ya sabaya
  • Beït Bernard alba
  • Caligula
  • Elloghz
  • Ghira Tedhraf échira
  • Hamlet
  • Le Maréchal
  • Les Troyennes
  • Leïla men elf lila
  • Mejnoun Leïla
  • Mourad III
  • Ors eddam
  • Sakr Kouraïch
  • Yerma

Au cinéma, elle joue dans un grand nombre de films tunisiens dont Khlifa le teigneux, Sejnane, Fatma 75, Aziza, Et demain... ?, L'Homme de cendres ou La Saison des hommes. Chacune de ses interprétations, aussi bien en Tunisie qu'au Maghreb et en Europe, lui vaut la consécration, les éloges de la critique et l'appréciation du public. Elle joue dans la troupe de la ville de Tunis au Théâtre de la Ville, au Théâtre Récamier, au Théâtre de l'Odéon, au Festival Beethoven, en Iran ou encore en Égypte.

À la télévision, elle a participé à plusieurs séries télévisées dont El Khottab Al Bab, Mnamet Aroussia, Choufli Hal et Nsibti Laaziza, toutes l'œuvre de Slaheddine Essid.

Après un demi-siècle d'activités, en parallèle à son statut de directrice de la troupe de la ville de Tunis depuis 2002 — une première depuis la création de cette compagnie —, elle continue à jouer dans des productions tunisiennes et internationales.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Pour l'ensemble de sa carrière, elle obtient en 1985 le prix d'honneur du ministère de la Culture, les insignes de l'Ordre du Mérite culturel et est élevée au rang d'officier de l'insigne de la République tunisienne. Elle est également honorée à plusieurs reprises dans de nombreux festivals de théâtre en Tunisie et à l'étranger.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries tunisiennes[modifier | modifier le code]

Séries étrangères[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • 2018 : spot publicitaire pour la marque de concentré de tomates tunisienne Abida

Théâtre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]