El Khottab Al Bab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Khottab Al Bab
Titre original الخطاب على الباب
Genre Comédie dramatique
Création Slaheddine Essid
Ali Louati
Musique Hammadi Ben Othman
Pays d'origine Drapeau de la Tunisie Tunisie
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 30
Durée 40 minutes
Diff. originale 19961997

El Khottab Al Bab (arabe : الخطاب على الباب - Les prétendants sont là) est une série télévisée tunisienne en arabe, diffusée durant les mois de ramadan 1996 et 1997 sur TV7.

Cette comédie dramatique traite le changement entre la vie traditionnelle et la vie moderne dans l'habitation, les événements familiaux et les emplois. L'humour utilisé dans plusieurs séquences fait en sorte que ce feuilleton a un aspect comique.

Sypnosis[modifier | modifier le code]

L'histoire se passe dans la médina de Tunis, place Ramadhan Bey, pendant le mois de ramadan. Chedly Tammar, doyen de la famille et riche propriétaire terrien, vit avec sa famille dans une maison bourgeoise de type arabo-musulmane. Il descend d'une famille tunisoise de l'ancienne notabilité.

Son fils adoptif Kmaier fait une fugue après avoir été giflé par Safiya, épouse de Chedly. Des malentendus s'instaurent entre Chedly et Safiya, qui décide de travailler et tombe enceinte à l'âge de 47 ans. Sa fille Fatma, au cours de l'année de son baccalauréat, vit une histoire d'amour avec Ahmed, un universitaire qui appartient à une famille de propriétaires originaires des environs de Béja et qui demande sa main. Son autre fille Souad et son époux Mongi connaissent des problèmes pour garder leur fils Nabil âgé de deux ans. Othman, l'employé de Chedly, demande la main de Hadda, la domestique des Tammar. Cheikh Tehifa, l'oncle de Safiya, personnage le plus comique du feuilleton, est l'invité des Tammar et veut aussi épouser Hadda.

Dans la deuxième saison, Safiya donne naissance à un garçon prénommé Mohamed Ali ; elle gère une entreprise de textile. Cheikh Tehifa essaie d'intervenir par la magie sur les comportements de Hadda pour qu'elle se sépare d'Othman et l'épouse. Cette dernière est contrariée par Othman qui oublie de la contacter pendant une longue période. Fatma devient jalouse de Raoudha, une journaliste qui tente de séduire Ahmed. Après la mort de son grand-père, Ahmed veut vendre toutes ses propriétés mais sa mère s'irrite. Elies, jeune homme et cousin de Safiya, passe chez les Tammar le mois de ramadan pendant lequel il vole des objets de la maison et mène des opérations illégales dans l'entreprise textile de Safiya, au bénéfice de Lamine, un homme d'affaires qui achète les monuments les plus importants du faubourg et fait son possible pour acheter le café de Slouma et de sa cousine Néjia. Néjia refuse l'offre et connaît des problèmes avec son cousin. Lamine veut aussi acheter la demeure de Baya, une maison ancienne et bourgeoise ; Baya qui a des problèmes de stérilité accepte pour avoir des enfants. Les Tammar soupçonnent Kmaier d'avoir volé des objets de la maison ; il s'emporte et quitte finalement la maison.

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisateur : Slaheddine Essid
  • Scénario et dialogues : Ali Louati
  • Musique du générique : Hammadi Ben Othman
  • Image : Skander Ben Slimene
  • Décoratrice : Alia Bouderbala Beschaouch