Ibrahim Letaïef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ibrahim Letaïef
Couv-Tunivisions Septembre-Octobre 2016.jpg
Ibrahim Letaïef en couverture de Tunivisions, en octobre 2016
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
إبراهيم اللطيفVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Ibrahim Letaïef (arabe : إبراهيم اللطيف), né en 1959 à Kairouan, est un réalisateur et producteur tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fonde, en 1995 avec Dora Bouchoucha, sa société de production, Nomadis Images[1]. En mai 2015, il prend la direction des Journées cinématographiques de Carthage[2]. En 2016, il est limogé de son poste de directeur[3],[4],[5] et remplacé par le producteur Néjib Ayed[6].

À son actif figurent de nombreux courts métrages à la facture tragicomique, dont Visa, récipiendaire du Tanit d'or dans la catégorie des courts métrages aux Journées cinématographiques de Carthage et qui le fait connaître en 2004[7], ou Porto Farina dont le titre évoque le village de Ghar El Melh et qui réunit des acteurs comme Mohamed Driss et Fatma Ben Saïdane[8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ibrahim Letaïef sur Africultures
  2. « Ibrahim Letaief nommé directeur des JCC 2015 », sur realites.com.tn, (consulté le 1er novembre 2017)
  3. « Le directeur des Journées cinématographiques de Carthage limogé », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 9 novembre 2017)
  4. « Ibrahim Letaief : pourquoi j'ai échoué cette année aux JCC... et j'assume », sur leaders.com.tn, (consulté le 1er novembre 2017)
  5. « Brahim Letaief quitte la direction des Journées cinématographiques de Carthage », sur jeuneafrique.com, (consulté le 1er novembre 2017)
  6. « Qui est Néjib Ayed, nouveau directeur des Journées cinématographiques de Carthage ? », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 26 juillet 2017)
  7. Fawzia Zouari, « Brahim Letaief, caméra au poing », sur jeuneafrique.com, (consulté le 1er novembre 2017)
  8. Rihab Boukhayatia, « Porto Farina, un film comique tunisien haut en couleur signé Ibrahim Letaïef », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 22 janvier 2019)
  9. « Ibrahim Letaief : Hizz Ya Wizz l'humour en film », sur leaders.com.tn, (consulté le 6 novembre 2018)
  10. « Porto Farina : quand Brahim Letaief nous rend le cinéma qu'on aime », sur leaders.com.tn, (consulté le 22 janvier 2019)
  11. « Décrets et arrêtés », Journal officiel de la République tunisienne, no 94,‎ , p. 3389 (ISSN 0330-7921, lire en ligne [PDF], consulté le 25 février 2019)
  12. « Ibrahim Letaïef fait chevalier des Arts et des Lettres : le discours de l'ambassadeur Olivier Poivre d'Arvor », sur leaders.com.tn, (consulté le 1er novembre 2017)
(ar) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en arabe intitulé « إبراهيم اللطيف » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]