Cette page est un bon portail. Cliquez pour plus d’informations.
Le projet « Volcanisme » est lié à ce portail

Portail:Volcanisme

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

[modifier

Portail sur le volcanisme et les volcans

Le volcanisme est l'ensemble des phénomènes associés aux volcans et à la présence de magma.

Un volcan est une structure géologique formée par l'empilement de matériaux tels que les laves ou les cendres volcaniques
éjectés de la croûte terrestre au cours d'éruptions volcaniques. Les volcans sont la manifestation la plus visible du volcanisme.

La volcanologie, la science du volcanisme, étudie les phénomènes volcaniques, leurs produits et leur mise en place
tels que les volcans, les coulées de lave, les panaches volcaniques, les geysers, etc.

Vue panoramique du lac Chungara au Chili avec le Parinacota à gauche et le Nevado Sajama au centre en arrière plan.

Le présent portail regroupe les 2 214 articles sur ces sujets.

Portail de la volcanologie

[modifier

Lumière sur...

Image satellite du Kīlauea en 2001 mettant en évidence la végétation (en vert et brun), les coulées de lave (en noir) et les panaches volcaniques (nuages bleuâtres) du Halemaʻumaʻu (à gauche) et du Puʻu ʻŌʻō (à droite) ; des coulées de lave du Mauna Loa sont visibles en haut à gauche.

Le Kīlauea ou Kilauea est un volcan des États-Unis situé à Hawaï, dans le Sud-Est de l'archipel et de l'île du même nom. Ce volcan bouclier qui s'est construit au pied du Mauna Loa voisin culmine à 1 246,2 mètres d'altitude, ce qui en fait l'un des plus imposants du monde si on tient compte de l'empilement total de ses coulées de lave. De son sommet couronné par une caldeira de cinq kilomètres de longueur s'égrènent dans deux directions de nombreux cratères, cônes et fissures volcaniques sur plusieurs dizaines de kilomètres de longueur. L'une de ces bouches éruptives, le Puʻu ʻŌʻō, est en éruption continue depuis le ce qui fait du Kīlauea l'un des volcans les plus actifs au monde en prenant en compte les 52 éruptions qu'il a connues pour le seul XXe siècle. Ces éruptions qui ont défini le type éruptif hawaïen sont marquées par une lave d'une grande fluidité issue du point chaud d'Hawaï et qui a donné naissance aux autres volcans de l'archipel. Basaltique, très peu visqueuse et avec une faible teneur en silice ce qui permet son dégazage sans explosions, la lave émise par le Kīlauea forme généralement des fontaines, des lacs et des coulées de lave. D'autres formations comme les cheveux et larmes de Pélé ou encore le Limu o Pele sont fréquentes sur le Kīlauea mais rares voire inexistantes sur d'autres volcans. Les coulées de lave recouvrent de grandes étendues et morcellent la végétation, une forêt tropicale humide à l'est et une formation végétale broussailleuse plus sèche et plus clairsemée à l'ouest. Ce remodelage quasi permanent du paysage associé aux croyances ancestrales ainsi qu'à la faible implantation humaine de cette partie de l'archipel d'Hawaï n'ont ainsi pas contribué au développement des zones habitées. Ces dernières se concentrent sur le littoral pacifique au nord-est avec toutefois un alignement de petites localités depuis cette côte jusqu'au sommet.

Pour les Hawaïens, le Kīlauea est la demeure de Pélé, déesse hawaïenne des volcans et du feu. C'est elle qui déclenche les séismes en frappant le sol avec son pied et provoque les éruptions en utilisant son Paʻoa, un bâton magique. Divinité parmi les plus importantes de la mythologie hawaïenne, elle faisait l'objet d'un important culte au sommet du volcan, culte qui se perpétue encore aujourd'hui avec quelques offrandes et danses en son honneur. Cet héritage culturel, géologique et environnemental du Kīlauea est protégé par plusieurs réserves naturelles ainsi que par le parc national des volcans d'Hawaï, l'un des plus fréquenté des États-Unis, qui couvre aussi le Mauna Loa. Le volcan fait l'objet d'une surveillance et d'études depuis la création de l'observatoire volcanologique d'Hawaï en 1912. Installé sur le rebord de la caldeira, l'organisme emploie de nombreux scientifiques et dispose d'une panoplie d'instruments de mesure qui font progresser la recherche volcanologique.

Portail de la volcanologie

[modifier

Le saviez-vous ?

Portail de la volcanologie

[modifier

Image du mois

Fumerolle et mare de boue à Kerlingarfjoll.

Fumerolle et mare de boue à Kerlingarfjoll.

Portail de la volcanologie

[modifier

Articles labellisés

Article de qualité Articles de qualité

Bon article Bons articles

Article potentiellement bon ou de qualité Votes en cours

Intentions de vote Intentions de vote

  • Aucun pour le moment

Portail de la volcanologie

[modifier

Catégories

Portail de la volcanologie

[modifier

Sélection d'articles



Concepts

Volcanologie


L'observatoire volcanologique du mont Erebus en Antarctique.

Mécanismes



Nuées ardentes sur le Mayon aux Philippines.

Phénomènes paravolcaniques


Grand Prismatic Spring à Yellowstone.

Structures


Schéma d'une éruption strombolienne.

Éruptions notables


Le mont Saint Helens en éruption le 18 mai 1980.

Matériaux


Fontaine de lave sur le Kīlauea à Hawaii.



Principaux volcans

Afrique


L'Ol Doinyo Lengaï vu depuis le lac Natron.


Amérique



Le mont Saint Helens depuis Johnston Ridge le 31 juillet 2007.

Antarctique


Le mont Erebus vue depuis la péninsule de Hut Point.


Asie


Le Merapi en juillet 2005.

Europe


L'Etna vu depuis Catane.

Océanie



Le Mauna Loa enneigé sur Big Island.

Système solaire


Image satellite de l'Olympus Mons.


Portail de la volcanologie

[modifier

Voir aussi

Autres portails.

Avertissement

Ce portail a été reconnu comme bon portail le 2 juin 2009 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.