Monument national (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monument national.
 Ne doit pas être confondu avec Monument d'État.
image illustrant les États-Unis image illustrant les réserves naturelles et autres zones protégées
Cet article est une ébauche concernant les États-Unis et les réserves naturelles et autres zones protégées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un monument national est, aux États-Unis, une zone protégée similaire à un parc national, à la différence près que le président peut déclarer rapidement un lieu monument national sans l'accord du Congrès. En contrepartie, la faune et la flore des monuments nationaux sont moins protégées que celles des parcs nationaux.

Les monuments nationaux sont gérés par quatre administrations gouvernementales : le National Park Service (NPS), l’United States Forest Service, l’United States Fish and Wildlife Service et l’United States Bureau of Land Management.

Le premier monument national, le Devils Tower National Monument, a été choisi par Theodore Roosevelt qui considérait que le Congrès n'aurait pas agi suffisamment rapidement pour le préserver. La loi date de 1906. L'un des monuments les plus récents est le monument national marin de Papahānaumokuākea, proclamé par George W. Bush le 15 juin 2006. Il embrasse toutes les îles nord-ouest de l'archipel d'Hawaii.

Liste[modifier | modifier le code]