Monument national de Cascade-Siskiyou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monument national de Cascade-Siskiyou
Soda-Mtn-LG.jpg
Type
Catégorie UICN
V (paysage terrestre ou marin protégé)
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
344,68 km2[1]
Création
Administration
Site web
Localisation sur la carte de l’Oregon
voir sur la carte de l’Oregon
Green pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Green pog.svg

Le monument national de Cascade-Siskiyou (en anglais, Cascade-Siskiyou National Monument) est un monument national américain, qui s'étend sur 214 km2 dans les monts Siskiyou, dans le sud-ouest de l'Oregon. Cette aire est créée par le président Bill Clinton en 2000.

Les Amérindiens sont connus par des excavations archéologiques pour avoir habité cette région durant mille ans. Une centaine d'habitations des tribus (Modoc, Klamath et Shasta notamment) ont ainsi été découvertes. Dans les années 1880, des colons blancs s'installent dans la zone, lesquels tâchèrent la région de cabanes minières.

Le monument national de Cascade-Siskiyou a l'un des plus divers écosystème de la chaîne des Cascades. 200 espèces d'oiseaux sont connues pour vivre dans cet espace, dont quelques-unes sont des espèces menacées telle la chouette lapone ou encore le faucon pèlerin.

On y retrouve par exemple le Pilot Rock, qui est un goulot volcanique ou l'intérieur d'un volcan inactif, formé de façon similaire au Devils Tower National Monument de l'État du Wyoming, ainsi que les Soda Mountains.

Le Pacific Crest Trail traverse cet espace. Il y a une tour d'observation d'incendie, au pic des montagnes Soda, construite en 1962, qui remplace la structure d'origine qui date de 1933. Bien que le sommet de cette dernière soit le lieu d'émission et de relais de douzaines de télévisions et radios, la vue des alentours depuis la tour d'observation n'est pas obstruée. Depuis cette dernière, on peut observer le mont Shasta, le mont Ashland, le mont McLoughlin, et par beau temps, une partie du parc national de Crater Lake.

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « National Landscape Conservation System National Monuments », sur Bureau of Land Management (consulté le 6 janvier 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]