Bears Ears National Monument

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Monument national de Bears Ears
House on Fire Ruin.jpg
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
5 463,3 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Administration
Nom local
(en) Bears Ears National MonumentVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Catégorie UICN
Création
Statut patrimonial
America's Most Endangered Historic Places (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Green pog.svg
Localisation sur la carte de l’Utah
voir sur la carte de l’Utah
Green pog.svg

Le monument national de Bears Ears (en anglais, Bears Ears National Monument) est un monument national américain désigné comme tel par le président des États-Unis Barack Obama le , le même jour que le Gold Butte National Monument, dans le Nevada. Il protégeait 1,35 million d'acres dans le comté de San Juan, principalement les deux buttes de Bears Ears et interdisant tout projet nouveau d'exploitation minière et pétrolière[1]. Une décision très controversée du président Donald Trump du a réduit sa surface de 85 %, ramenant la surface protégée à 817 km2, fait sans précédent par son ampleur dans l'histoire des monuments nationaux américains.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Corine Lesnes, Dans l'Utah, labataille pour protéger Bears Ears dans Le Monde du 13 juin 2018 p. 8

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]