Moisei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moisei
Panoramă.JPG
Nom local
(ro) MoiseiVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Moisei (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
112,63 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
9 264 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
82,3 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Toader Ștețcu (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
437195Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Moisei (Mojszin en hongrois, Mosesdorf en allemand) est une commune roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, constituée du seul village de Moisei, est située au nord-est du județ, dans la vallée de la rivière Vișeu entre les monts Maramureș (Munții Maramureș) au nord et les monts Rodna (Munții Rodnei) au sud.

Le village est situé entre Vișeu de Sus (11 km à l'ouest) et Borșa (9 km à l'est). Baia Mare, la préfecture du județ, est à plus de 130 km à l'ouest.

La commune occupe une situation stratégique, au croisement des routes DN18 qui relie Baia Mare et le județ de Suceava en Moldavie par le col de Prislop (1 416m) et DN17C permettant de rejoindre le sud et le județ de Bistrița-Năsăudpar le col de Șetrel (818 m).

Les deux voies ferrées Borșa-Sighetu Marmației et Salva-Sighetu Marmației se rejoignent également dans le village.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1213 sous le nom hongrois de Moyzin, puis en 1365, sous le nom de Moyse.

L'importante communauté juive du village (1 216 personnes en 1930, 56 en 1956) fut presque entièrement détruite par les Nazis lors des déportations vers Auschwitz en mai 1944.

Le village a été le théâtre d'un massacre, perpétré par l'armée hongroise, lors de sa retraite devant l'Armée rouge, le 14 octobre 1944, au cours duquel furent tués 29 prisonniers roumains.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, le village comptait 2 961 Roumains (72,3 % de la population), 35 Hongrois (0,9 %) et 1 092 Allemands (26,7 %)[1].

En 1930, les autorités recensaient 3 981 Roumains (76 %), 40 Hongrois (0,8 %) ainsi qu'une importante communauté juive de 1 216 personnes (23,2 %) qui fut exterminée par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

En 2002, le village comptait 9 011 Roumains (99,9 %)[2].

Il est à noter que le village fait partie des rares villages du județ dont la population a augmenté depuis la Révolution roumaine de 1989 (+3,3 % depuis 1992).

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
2 4173 4824 0935 2406 3377 9548 9619 0239 258[3]

Politique[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2016[4]
Parti Sièges
Parti national libéral (PNL) 6
Parti social-démocrate (PSD) 5
Parti Mouvement populaire (PMP) 1
Parti de la Grande Roumanie (PRM) 1
Parti vert (PV) 2
Parti du pouvoir humaniste (PUR) 1


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune est basée sur l'agriculture, l'élevage et l'exploitation des grandes forêts environnantes (3 342 ha).

Le tourisme joue un rôle de plus en plus important dans l'économie locale (hébergement notamment). Le village est en effet un très bon point de départ pour les randonnées vers les monts Rodna et leur point culminant, le mont Pietroșul (2 303 m).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Monastère de Moisei (Mănăstirea Moisei), fondé en 1672 (ancienne église en bois du XVIIe siècle). Le monastère, orthodoxe de nos jours, est revendiqué par l'Église grecque-catholique roumaine.
  • Monument aux victimes du massacre du 14 octobre 1944.
  • Réserve naturelle des monts Rodna (Munții Rodnei).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]