Suciu de Sus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Suciu de Sus
RO MM Larga 84.jpg
Nom local
(ro) Suciu de SusVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Suciu de Sus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
114,69 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Suciu de Sus jud Maramures.jpg
Démographie
Population
3 868 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
33,7 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Viorel Pașca (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
437315Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Suciu de Sus [Felsőszőcs en hongrois) est une commune roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Suciu de Sus se trouve dans le sud-est du județ, à la limite avec le județ de Bistrița-Năsăud, dans la vallée du Țibleș, affluent de la Lăpuș, au cœur des Monts Țibleș(Munții Țibleșului).

La ville de Târgu Lăpuș est à 15 km plus à l'ouest et Baia Mare, la préfecture du județ à 60 km au nord-ouest.

Jusqu'en 2004, la commune se composait de quatre villages mais à cette date, le village de Groșii Țibleșului a pris son autonomie.

Actuellement, trois villages forment la commune de Suciu de Sus :

  • Suciu de Sus, siège de la municipalité, 2 562 habitants en 2002.
  • Suciu de Jos, 1 158 habitants en 2002.
  • Larga, 378 habitants en 2002.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1325.

La commune a fait partie du Comitat de Maramures dans le Royaume de Hongrie jusqu'en 1920, au Traité de Trianon où elle est attribuée à la Roumanie avec toute la Transylvanie.

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, 91,9 % de la population était de religion orthodoxe, 3,3 % grecque-catholique, 2,6 % catholique romaine et 2 % pentecôtiste.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, le village comptait 4 499 Roumains (90,3 % de la population), 197 Hongrois (4 %) et 183 Allemands (3,7 %)[1].

En 1930, les autorités recensaient 5 056 Roumains (92,8 %), 93 Hongrois (1,7 %), 137 Tsoganes ainsi qu'une communauté juive de 137 personnes (2,5 %) qui fut exterminée par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

En 2002, le village comptait 5 979 Roumains (96,1 %), 145 Hongrois (2,3 %) et 97 Tsiganes (1,6 %)[2].

Si ne prend en compte que les trois villages composant la commune maintenant, les proportions sont les suivantes : Roumains 97,3 %, Tsiganes 2,3 %.

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
4 0654 8894 9845 4476 4067 1516 7696 2224 048[3]

Économie[modifier | modifier le code]

La commune dispose de 5 000 ha de terres agricoles et de 6 000 ha de forêts. L'élevage et l'exploitation des forêts occupent une place importante dans l'économie locale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]