Ardusat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne une commune roumaine. Pour le nanosatellite, voir ArduSat.
Ardusat
Catedrala Ortodoxa Ardusat.jpg
Nom local
(ro) ArdusatVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Ardusat (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
31,09 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Ardusat jud Maramures.jpg
Démographie
Population
2 738 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
88,1 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Ciprian Vasile Rus (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
437005Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Ardusat (Erdőszáda en hongrois) est une commune roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village d'Ardusat est situé au bord du Someș, à 25 km à l'ouest de Baia Mare, la préfecture du județ, à la limite avec le județ de Satu Mare.

La commune est formée de trois villages : Ardusat, siège de la municipalité, Arieșu de Câmp et Colținea.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du lieu apparaît en 1231 sous le nom de « Erdezat ».

En 1424, elle appartient à la famille Dragfi, qui joua un rôle important dans l'histoire de la Transylvanie. Un de ses membres, Bartolomeu Dragfi, fut voïvode de la principauté de 1493 à 1499.

En 1768 fut créée la première école roumaine du lieu.

De 1810 à 1944, le village a été un fief de la famille comtale des Degenfeld (famille germano-hongroise possessionnée dans toute l'Europe Centrale et notamment à Tokaj, en Hongrie.

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, 91 % de la population est de religion orthodoxe, 4 % pentecôtistes et 3,6 % appartenait à l'Église grecque-catholique roumaine.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 1 834 Roumains (87,8 % de la population totale) et 214 Hongrois (10,2 %)[1].

En 1930, 1 973 Roumains (86 %) côtoyaient 120 Hongrois (5,2 %), 113 Roms (4,9 %) et 82 Juifs (3,6 %) qui furent exterminés par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

En 2002, la population est presque entièrement roumaine : 2 518 Roumains (99 %)[2] et se répartit comme suit :

  • Ardusat, 1 826 habitants.
  • Arieșu de Câmp, 278 habitants.
  • Colținea, 439 habitants.
Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
1 8092 0142 0882 2942 7282 8762 4642 5432 751[3]

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune est essentiellement agricole (2 430 ha de terres agricoles, dont 1 525 ha de terres arables), surtout cultivées avec des céréales et des légumineuses.

L'élevage de porcs et de veaux occupe également une place importante dans la commune.

La commune compte une usine de fabrication de meubles (150 ouvriers).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Cathédrale de rite catholique uniate du XVIIIe siècle.
  • Ruines du château Degenfeld.
  • Rivière Someș, très poissonneuse.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Suisse Vernier (Suisse)

Notes et références[modifier | modifier le code]