Săliștea de Sus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Săliştea de Sus
Blason de Săliştea de Sus
Héraldique
Image illustrative de l'article Săliștea de Sus
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Județ Maramureș
Maire
Mandat
Ștefan Iuga (d)
depuis
Code postal 437 925
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 4 893 hab. ()
Densité 76 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ nord, 24° 13′ est
Altitude 670 m
Superficie 6 477 ha = 64,77 km2
Fuseau horaire +02:00 (heure d'hiver)
+03:00 (heure d'été)
Divers
Cours d'eau Iza
Fondation 1365
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Săliştea de Sus

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Săliştea de Sus
Liens
Site web www.salisteadesus.ro

Săliștea de Sus (en hongrois Felsőszelistye) est une ville roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Săliștea de Sus est construite sur les bords de l'Iza, à 50 km à l'est de Sighetu Marmației, la capitale historique de la Marmatie, à 100 km à l'est de Baia Mare, la préfecture du județ et à 25 km à l'ouest de Borșa, au cœur du Pays de Maramureș (Țara Maramureșului).

Sur le territoire de la commune, le Mont Ștefănița et le Mont Merișor culminent à 1 152m.

À quelques kilomètres de la ville se trouve la gare d'Iza, située sur la ligne de chemin de fer Sighetu Marmației-Salva.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la ville date de 1365 sous le nom de Keethzeleste.

En 1472, elle devient possession de la famille Dragfi, très influente en Transylvanie.

Comme toutes les autres localités de Marmatie, Saliștea de Sus eut à subir l'invasion tatare de 1717 durant laquelle son église fut brûlée.

Politique[modifier | modifier le code]

Religions[modifier | modifier le code]

La seconde église en bois de Săliștea de Sus
Église en bois de Săliștea de Sus dédiée à St Nicolas

En 2002, 96,8 % de la population était de religion orthodoxe, 1,1 % baptiste et 1,5 % appartenait à l'Église grecque-catholique roumaine.

Démographie[modifier | modifier le code]

La ville, très majoritairement roumaine dès le début du XXe siècle, comptait une minorité juive conséquente qui a été exterminée pendant la Shoah.

Le recensement de 1910 comptait 2 779 Roumains (85 %) et 466 Allemands (14,3 %)[1].

Le recensement de 1930 comptait 3 235 Roumains (89,3 %) et 377 Juifs (10,4 %).

Le recensement de 2002 compte 5 185 Roumains (99,8 %)[2].

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
2 166 2 793 3 265 3 624 4 841 5 460 5 814 5 196 5 196[3]

Économie[modifier | modifier le code]

La commune dispose de 3 400 ha de terres agricoles et de 2 778 ha de forêts.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Belgique Dinant (Belgique)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :