Ocna Șugatag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ocna Șugatag
RO MM Ocna Sugatag 2.jpg
Noms locaux
(ro) Ocna Șugatag, (hu) AknasugatagVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Ocna Șugatag (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
85,21 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
3 853 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
45,2 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Mihai Ivaszuk (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Ocna Șugatag (d), Breb (d), Hoteni (d), Sat-Șugatag (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
437205Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Ocna Șugatag (Aknasugatag en hongrois) est une commune roumaine du județ de Maramureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune d'Ocna Șugatag est située au nord-est du județ, dans les Monts Gutâi (Munții Gutâiului), à 50 km au nord-est de Baia Mare, la préfecture du județ et à 15 km au de Sighetu Marmației.

En 2002, la répartition de la population entre les différents villages était la suivante (population) :

  • Ocna Șugatag (1 384), siège de la municipalité.
  • Breb (1 184).
  • Hoteni (376).
  • Sat-Șugatag (1 263).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la commune date de 1355. Le village était à cette époque propriété de la famille Dragfi, fort influente en Transylvanie.

Entre 1787 et 1827 fut exploité un gisement souterrain de sel gemme.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 2 977 Roumains (58,6 % de la population), 1 723 Hongrois (33,9 %) et 340 Allemands (6,7 %)[1].

En 1930, les autorités recensaient 3 530 Roumains (72,3 %), 907 Hongrois (18,6 %) ainsi qu'une importante communauté juive de 417 personnes (8,5 %) qui fut entièrement exterminée par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

En 2002, la commune comptait 3 710 Roumains (88,2 %), 403 Hongrois (9,6 %) et 76 Roms (1,8 %) [2].

Évolution démographique
1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002 2007
4 0204 8185 0794 8844 3554 5554 5664 2074 185[3]

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune est basée sur l'agriculture, l'élevage et l'exploitation des forêts (5 757 ha de terres agricoles, 2 492 ha de forêts).

Le tourisme occupe une part importante de l'activité car la commune est une station thermale qui exploite des sources d'eaux salées.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Réserve naturelle Pădurea Crăiasca (44 ha).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]