Maurice Maunoury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maurice Maunoury
Illustration.
Maurice Maunoury, ministre de l'Intérieur (1923)
Fonctions
Député d'Eure-et-Loir
2e circonscription de Chartres
Gouvernement IIIe République
Groupe politique GRD
Prédécesseur Ambroise de Saint-Pol
Successeur Henri Triballet
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Alexandrie (Égypte)
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décès Paris
Père Paul Maunoury
Résidence Eure-et-Loir

Maurice Maunoury, né le à Alexandrie (Égypte), mort le à Paris, est un homme politique français, député d'Eure-et-Loir de 1910 à 1924, ministre de l'Intérieur de 1922 à 1924.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Maunoury est le fils de Pol Maunoury, lui-même député d'Eure-et-Loir de 1876 à 1889, militant républicain de longue date, qui avait quitté la France après le coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte pour aller travailler en Égypte. Il fit des études d'ingénieur à l'École centrale Paris (promotion 1887)[1].

Maurice Maunoury est ministre des Colonies du 9 au dans le gouvernement Alexandre Ribot (4). Il est amputé de la jambe droite en [2].

Il est nommé ministre de l'Intérieur du au dans le gouvernement Raymond Poincaré (2).

Cousin du maréchal Michel Joseph Maunoury, il prononce son éloge funèbre au nom du gouvernement, le , lors de ses obsèques nationales. Maurice Maunoury est également le grand-père maternel de Maurice Bourgès-Maunoury.

Nicole Duplan, son épouse, est morte en mai 1942. Il a deux enfants : Jean et Geneviève, épouse de Maurice Bourgès-Maunoury.

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Maire de Luisant de 1904 à 1925, son nom a été donné à l'avenue de cette commune, qui prolonge à Chartres la rue du Docteur-Gabriel-Maunoury, également son cousin.
  • Le dimanche , son buste est inauguré au square du Centre civique de Luisant par le préfet d'Eure-et-Loir, en présence notamment de Maurice Bourgès-Maunoury[3].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir page 332
  2. L'Action républicaine, 7 mai 1921.
  3. "Le buste de M. Maunoury a été inauguré, dimanche", L'Action républicaine, 25 octobre 1963.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]