Martyrs de Corée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Martyrs de Corée
Image illustrative de l’article Martyrs de Corée
Saints Martyrs
Décès entre 1839 et 1867 
Corée
Béatification , à Rome, par le pape Pie XI
, à Rome, par le pape Paul VI
(124 martyrs) , à Séoul, par le pape François.
Canonisation (103 martyrs) 6 mai 1984, à Séoul, par le pape Jean-Paul II
Vénéré par l'Église catholique
Fête 20 septembre

Les martyrs de Corée sont des martyrs victimes des persécutions religieuses à l'encontre de l'Église catholique qui ont eu lieu pendant le XIXe siècle en Corée au temps de la dynastie Joseon[1]. Au moins huit mille fidèles furent tués pendant cette période de persécution.

103 d'entre eux sont canonisés le par Jean-Paul II. Ils sont appelés « les 103 martyrs de Corée », ou « André Kim Taegon, Paul Chong Hasang et leurs 101 compagnons ».

124 autres sont béatifiés le par le pape François. Ils sont appelés « les 124 martyrs de Corée », ou « Paul Yun Ji-chung et ses 123 compagnons ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Saints martyrs coréens

La foi catholique a commencé à se répandre en Corée vers la fin du XVIIIe siècle, par la lecture de livres catholiques écrits en langue chinoise[2]. Les communautés catholiques dynamiques étaient presque entièrement dirigées par des laïcs jusqu'à l'arrivée des premiers missionnaires français en 1836[3]. L'Église catholique en Corée a souffert de violentes persécutions en 1839, 1846 et 1866, pour la raison principale du refus du culte des ancêtres, considéré comme une forme d'idolâtrie, que l'État prescrivait comme partie intégrante de la culture du pays.

Ces persécutions ont fait au moins huit mille martyrs, dont la grande majorité étaient des laïcs[3]. Soixante-dix-neuf martyrs de Corée ont été béatifiés en 1925, puis vingt-quatre autres en 1968. Tous ont été canonisés le par le pape Jean-Paul II. Contrairement à la tradition, la cérémonie a eu lieu à Séoul et non pas à Rome. Ils sont fêtés le 20 septembre[3]. Actuellement la Corée est le quatrième pays du monde, pour le nombre de saints reconnus par l'Église catholique.

Le massacre des missionnaires a donné lieu à une expédition punitive contre le Régent de Corée par une force navale française placée sous le commandement du contre-amiral Pierre-Gustave Roze.

Liste des saints canonisés en 1984[modifier | modifier le code]

Évêques[modifier | modifier le code]

Sept prêtres missionnaires français[modifier | modifier le code]

Stèle en l'honneur des membres des Missions Étrangères de Paris, martyrs en Corée.

Tous membres des Missions étrangères de Paris:

Le premier prêtre coréen[modifier | modifier le code]

Vingt catéchistes[modifier | modifier le code]

Soixante-douze laïcs[modifier | modifier le code]

Parmi eux des jeunes de treize à dix-sept ans :

Liste des bienheureux béatifiés en 2014[modifier | modifier le code]

  • Paul Yun Ji-chung
  • Jacques Kwon Sang-yeon
  • Pierre Wong Si-jang
  • Paul Yun Yu-il
  • Matthieu Choe In-gil
  • Saba Ji Hwang
  • Paul Yi Do-gi
  • François Bang
  • Laurent Pak Chwi-deuk
  • Jacques Won Si-bo
  • Pierre Jeong San-pil
  • François Bae Gwan-gyeom
  • Martin In Eon-min
  • François Yi Bo-hyeon
  • Pierre Jo Yong-sam
  • Barbara Sim A-gi
  • Jean Choe Chang-hyeon
  • Augustin Jeong Yak-jong
  • François Saverio Hong Gyo-man
  • Thomas Choe Pil-gong
  • Luc Hong Nak-min
  • Marcelin Choe Chang-ju
  • Martin Yi Jung-bae
  • Jean Won Gyeong-do
  • Jacques Yun Yu-o
  • Barnabé Kim I-u
  • Pierre Choe Pil-je
  • Lucie Yun Un-hye
  • Candide Jeong Bok-hye
  • Thaddée Jeong In-hyeok
  • Charles Jeong Cheol-sang
  • Jacques Zhou Wen-mo
  • Paul Yi Guk-seung
  • Colombe Kang Wan-suk
  • Suzanne Kang Gyeong-bok
  • Matthieu Kim Hyeon-u
  • Viviane Mun Yeong-in
  • Juliane Kim Yeon-i
  • Antoine Yi Hyeon
  • Ignace Choe In-cheol
  • Agathe Han Sin-ae
  • Barbara Jeong Sun-mae
  • Agathe Yun Jeom-hye
  • André Kim Gwang-ok
  • Pierre Kim Jeong-deuk
  • Stanislas Han Jeong-heum
  • Matthieu Choe Yeo-gyeom
  • André Kim Cheon-ae
  • François Kim Jong-gyo
  • Philippe Hong Pil-ju
  • Augustin Yu Hang-geom
  • François Yun Ji-heon
  • Jean Yu Jung-cheol
  • Jean Yu Mun-seok
  • Florent Hyeon Gye-heum
  • François Kim Sa-jip
  • Gervais Son Gyeong-yun
  • Charles Yi Gyeong-do
  • Simon Kim Gye-wan
  • Barnabé Jeong Gwang-su
  • Antoine Hong Ik-man
  • Thomas Han Deok-un
  • Simon Hwang Il-gwang
  • Léon Hong In
  • Sébastien Kwon Sang-mun
  • Lutgarda Yi Sun-i
  • Matthieu Yu Jung-seong
  • Pie Kim Jin-hu
  • Agathe Madeleine Kim Yun-deok
  • Alexis Kim Si-u
  • François Choe Bong-han
  • Simon Kim Gang-i
  • André Seo Seok-bong
  • François Kim Hui-seong
  • Barbara Ku Seong-yeol
  • Anne Yi Si-im
  • Pierre Ko Seong-dae
  • Joseph Ko Seong-un
  • André Kim Jong-han
  • Jacques Kim Hwa-chun
  • Pierre Jo Suk
  • Thérèse Kwon Cheon-rye
  • Paul Yi Gyeong-eon
  • Paul Pak Gyeong-hwa
  • Ambroise Kim Se-bak
  • Richard An Gun-sim
  • André Yi Jae-haeng
  • André Pak Sa-ui
  • André Kim Sa-geon
  • Job Yi Il-eon
  • Pierre Sin Tae-bo
  • Pierre Yi Tae-gwon
  • Paul Jeong Tae-bong
  • Pierre Kim Dae-gwon
  • Jean Choe Hae-seong
  • Anastasie Kim Jo-i
  • Barbara Sim Jo-i
  • Anastasie Yi Bong-geum
  • Brigitte Choe
  • Protais Hong Jae-yeong
  • Barbara Choe Jo-i
  • Madeleine Yi Jo-i
  • Jacques Oh Jong-rye
  • Marie Yi Seong-rye
  • Thomas Jang
  • Thaddée Ku Han-seon
  • Paul Oh Ban-ji
  • Marc Sin Seok-bok
  • Étienne Kim Won-jung
  • Benoît Song
  • Pierre Song
  • Anne Yi
  • Félix Pierre Kim Gi-ryang
  • Matthieu Pak Sang-geun
  • Antoine Jeong Chan-mun
  • Jean Yi Jeong-sik
  • Martin Yang Jae-hyeon
  • Pierre Yi Yang-deung
  • Luc Kim Jong-ryun
  • Jacques Heo In-baek
  • François Pak Gyeong-jin
  • Marguerite Oh
  • Victorin Pak Dae-sik
  • Joseph Yun Bong-mun

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mgr d'Hulst, Vie de Just de Bretenières, missionnaire apostolique, martyrisé en Corée en 1866, Paris, Librairie Poussielgue frères, 1888, 347 p.
  2. Antoine Daveluy, Histoire des Martyrs coréens français, sept volumes.
  3. a b c et d (it) Notice biographique
  4. Jean Fouquet, Les plus belles pages des lettres de saint Siméon Berneux, Le Mans, Imprimerie Couilleaux, 1984.
  5. Chanoine Grelet, La Vendée mystique et rayonnante : Henri Dorie, 1967.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]