Confesseur de la foi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme de confesseur de la foi (du latin Confessor fidei) ou en plus court de confesseur (Confessor en latin) est un titre accordé par les Églises catholique et orthodoxe à certains saints ayant souffert à cause de leur foi sans être morts martyrs. Ce terme est ensuite étendu à tous les saints non martyrs.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le confesseur est celui qui « confesse » la religion chrétienne, dans le sens de proclamer publiquement sa foi au mépris du danger. Le sens du terme diffère ainsi de celui du confesseur, prêtre qui reçoit dans le secret la confession dans le catholicisme.

Sens original antique[modifier | modifier le code]

Lors des persécutions contre l'Église dans les premiers siècles, le titre de confesseur est donné à ceux qui souffrirent et furent torturés à cause de leur foi mais sans être tués[1]. Ils diffèrent en cela des martyrs, terme désignant les chrétiens morts à cause de leur foi.

Après la fin des persécutions contre l'Église en Europe à la fin de l'Antiquité, ce titre est donné à des saints qui souffrirent du pouvoir civil à cause de leur prise de position en faveur de l'orthodoxie religieuse. Saint Maxime le Confesseur fut ainsi arrêté, déporté et torturé par l'empereur byzantin Constant II pour avoir condamné le monothélisme. Cette notion est également élargie aux érudits qui défendent la foi contre les hérésies et consolident la doctrine, tels les pères de l'Église, les fondateurs d’ordres religieux, les missionnaires, les évangélisateurs[2].

Dans l'Église orientale, on utilise le terme de hiéro-confesseur (hieroconfessor) pour les confesseurs prêtres ou évêques.

Sens étendu[modifier | modifier le code]

Par extension, dans l'Église catholique, on donne le titre de confesseur aux saints qui professent la foi chrétienne par leur mode de vie comme le roi d'Angleterre Édouard le Confesseur. Il désigne plus largement encore tous les saints non-martyrs[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]